Actus people

Ivana et Donald Trump avaient-ils le même âge quand ils se sont mariés ?

Les joies du mariage, Donald Trump les a connues pour la première fois en 1977, lorsqu'il épousa l'athlète et mannequin tchécoslovaque, Ivana Zelnickova, rencontrée un an plus tôt dans le bar Maxwell's Plum. Au moment des faits, l'ex-star de l'émission The Apprentice avait célébré son 31ème anniversaire. Sa belle, elle, de trois ans sa cadette, avait soufflé ses 28 bougies. Quelques mois après leur union, les tourtereaux accueillirent leur premier enfant, un garçon qu'ils prénommèrent Donald, en hommage à son père. Le 30 octobre 1981, la famille comptait un nouveau membre avec la venue au monde d'Ivanka. Le cadet, Eric, a vu le jour le 6 janvier 1984. Mais si leur vie de famille semblait au beau fixe, ils décidèrent de jeter l'éponge en 1992. Depuis, chacun vit ses amours comme bon lui semble.Tandis que Donald Trump a épousé en deuxième noces Marla Maples, mère de sa fille Tiffany, puis en troisièmes, Melania Knavs qui devint ensuite la mère de son dernier fils Barron, Ivana Trump a aussi retrouvé l'amour et a donné une chance au mariage à trois autres reprises. Après une union avec l'entrepreneur italien Riccardo Mazzhuccelli, puis une relation avec le comte Roffredo Gaetani, jusqu'à sa mort en 2005, Ivana Trump a succombé aux charmes de l'acteur et mannequin Rossano Rubicondi. Une idylle et un quatrième mariage en dents de scie qui a officiellement pris fin en 2019 mais qui ne les a pas empêché de rester de bons amis. Pas plus tard que mercredi 18 novembre, ils ont été aperçus bras dessus, bras dessous, à Manhattan. Et si elle n'avait que trois ans d'écart avec son premier mari, Ivana Trump partage une différence d'âge plus importante avec Rossano Rubicondi : il a soufflé ses 48 bougies le 14 mars 2020, lui qui est de 23 ans le cadet d'Ivana Trump. Un homme qui n'a d'ailleurs pas été tendre avec ses enfants.Ce conseil glissé à Donald TrumpSéparée de Donald Trump depuis près de 30 ans, Ivana Trump ne l'oublie pas et n'hésite d'ailleurs pas à le conseiller lorsqu'elle l'estime nécessaire. C'est donc sans surprise que la mère d'Ivanka Trump a recommandé à l'ex-magnat de l'immobilier de reconnaître sa défaite face à Joe Biden. Car elle semble le connaître mieux que personne, hormis son actuelle épouse, Melania Trump. "Il est mauvais perdant, il n'aime pas perdre, alors il va continuer à se battre", confiait Ivana Trump au magazine américain People. Mariés en 1977 © AGENCE Mariés en 1977 © AGENCE Mariés en 1977 © AGENCE Mariés en 1977 © Zuma Press Mariés en 1977 © Zuma Press Mariés en 1977 © Zuma Press Trois enfants © Backgrid USA / Bestimage Trois enfants © CYRIL MOREAU / BESTIMAGE Trois enfants © DOMINIQUE JACOVIDES / BESTIMAGE Trois enfants © © Capital Pictures / KCS PRESSE Trois enfants © © Mega / KCS PRESSE Divorce en 1992 © The ImageDirect Divorce en 1992 © © Capital Pictures / KCS PRESSE Mariée à quatre reprises © © Capital Pictures / KCS PRESSE Divorce en 1992 © © Mega / KCS PRESSE Divorce en 1992 © © Most Wanted Pictures / KCS PRESSE Mariée à quatre reprises © Backgrid USA Mariée à quatre reprises © Backgrid UK Mariée à quatre reprises © © Mega / KCS PRESSE Mariée à quatre reprises © © FKF+P4U / KCS PRESSE Mariée à quatre reprises © CYRIL MOREAU / BESTIMAGE 26 novembre 2020

Meghan et Harry fêtent-ils Thanksgiving ? 

Les Américains célèbrent jeudi 26 novembre Thanksgiving. Résidents des États-Unis depuis plusieurs mois, le prince Harry et Meghan Markle ne devraient pas rate l'occasion de célébrer les fêtes de fin d'année. Selon les informations du magazine Harper's Bazaar, le couple fêtera Thanksgiving dans leur maison de Montecito, en Californie avec leur fils Archie. La mère de Meghan Markle, Doria Ragland, devrait évidemment être de la partie."Ils ont prévu de savourer un repas fait-maison traditionnel de Thanksgiving, avec des recettes de légumes frais issus de leur jardin", rapporte la source. Cette dernière assure que la famille est très heureuse. "Ils sont très heureux... Archie grandit vite. La famille passe des heures dehors." L'année dernière, le duc et la duchesse de Sussex avaient partagé un message sur leur compte Instagram pour souhaiter une joyeuse Thanksgiving aux internautes. Ce sera leur tout premier Noël en famille dans la nouvelle villa qu'ils ont achetée en juillet. Le prince Archie loin de la monarchie britanniqueUne distance avec la famille royale britannique qui ferait du mal au prince Charles, qui ne voit plus son petit-fil grandir. "Le prince de Galles aimait beaucoup aller à Frogmore Cottage pour voir son plus jeune petit-fils, et il est triste de ne pas l'avoir vu depuis aussi longtemps. Il a loupé tellement de son développement maintenant qu'il grandit aux États-Unis." Avec la pandémie de coronavirus qui limite les déplacements, la famille ne devrait pas se retrouver cette année... Meghan Markle et le prince Harry © Backgrid UK/ Bestimage Meghan Markle et le prince Harry © © Mega / KCS PRESSE Meghan Markle et le prince Harry © EXPRESS SYNDICATION / BESTIMAGE Meghan Markle et le prince Harry © AGENCE / BESTIMAGE Meghan Markle et le prince Harry © Backgrid USA / Bestimage Meghan Markle et le prince Harry © Backgrid USA / Bestimage Meghan Markle et le prince Harry © © Mega / KCS PRESSE Le prince Harry et Meghan Markle © Agence / Bestimage Le prince Harry et Meghan Markle © © Mega / KCS PRESSE Le prince Harry et Meghan Markle © © Mega / KCS PRESSE Le prince Harry, Meghan Markle et Archie © Backgrid USA / Bestimage Kate Middleton et Meghan Markle © Agence / Bestimage Le prince Harry et Meghan Markle © Agence / Bestimage Le prince Harry et Meghan Markle © Agence / Bestimage Le prince Harry et Meghan Markle © Agence / Bestimage Le prince Harry et Meghan Markle © Agence / Bestimage Le prince Harry et Meghan Markle © Agence / Bestimage Meghan Markle, duchesse de Sussex, effectue son premier déplacement officiel avec la reine Elisabeth II d'Angleterre, lors de leur visite à Chester. Le 14 juin 2018 © AGENCE / BESTIMAGE Info - Archie fête son premier anniversaire le 6 mai - Le prince Philip, duc d’Edimbourg, la reine Elisabeth II d’Angleterre, la mère de Meghan Doria Ragland, le prince Harry, duc de © Agence / Bestimage Le prince Harry et Meghan Markle © AGENCE / BESTIMAGE Meghan Markle et Archie © JLPPA / Bestimage Les Américains célèbrent jeudi 26 novembre Thanksgiving. Résidents des États-Unis depuis plusieurs mois, le prince Harry et Meghan Markle ne devraient pas rate l'occasion de célébrer les fêtes de fin d'année. Selon les informations du magazine Harper's Bazaar, le couple fêtera Thanksgiving dans leur maison de Montecito, en Californie avec leur fils Archie. La mère de Meghan Markle, Doria Ragland, devrait évidemment être de la partie."Ils ont prévu de savourer un repas fait-maison traditionnel de Thanksgiving, avec des recettes de légumes frais issus de leur jardin", rapporte la source. Cette dernière assure que la famille est très heureuse. "Ils sont très heureux... Archie grandit vite. La famille passe des heures dehors." L'année dernière, le duc et la duchesse de Sussex avaient partagé un message sur leur compte Instagram pour souhaiter une joyeuse Thanksgiving aux internautes. Ce sera leur tout premier Noël en famille dans la nouvelle villa qu'ils ont achetée en juillet. Le prince Archie loin de la monarchie britanniqueUne distance avec la famille royale britannique qui ferait du mal au prince Charles, qui ne voit plus son petit-fil grandir. "Le prince de Galles aimait beaucoup aller à Frogmore Cottage pour voir son plus jeune petit-fils, et il est triste de ne pas l'avoir vu depuis aussi longtemps. Il a loupé tellement de son développement maintenant qu'il grandit aux États-Unis." Avec la pandémie de coronavirus qui limite les déplacements, la famille ne devrait pas se retrouver cette année... Meghan Markle et le prince Harry © Backgrid UK/ Bestimage Meghan Markle et le prince Harry © © Mega / KCS PRESSE Meghan Markle et le prince Harry © EXPRESS SYNDICATION / BESTIMAGE Meghan Markle et le prince Harry © AGENCE / BESTIMAGE Meghan Markle et le prince Harry © Backgrid USA / Bestimage Meghan Markle et le prince Harry © Backgrid USA / Bestimage Meghan Markle et le prince Harry © © Mega / KCS PRESSE Le prince Harry et Meghan Markle © Agence / Bestimage Le prince Harry et Meghan Markle © © Mega / KCS PRESSE Le prince Harry et Meghan Markle © © Mega / KCS PRESSE Le prince Harry, Meghan Markle et Archie © Backgrid USA / Bestimage Kate Middleton et Meghan Markle © Agence / Bestimage Le prince Harry et Meghan Markle © Agence / Bestimage Le prince Harry et Meghan Markle © Agence / Bestimage Le prince Harry et Meghan Markle © Agence / Bestimage Le prince Harry et Meghan Markle © Agence / Bestimage Le prince Harry et Meghan Markle © Agence / Bestimage Meghan Markle, duchesse de Sussex, effectue son premier déplacement officiel avec la reine Elisabeth II d'Angleterre, lors de leur visite à Chester. Le 14 juin 2018 © AGENCE / BESTIMAGE Info - Archie fête son premier anniversaire le 6 mai - Le prince Philip, duc d’Edimbourg, la reine Elisabeth II d’Angleterre, la mère de Meghan Doria Ragland, le prince Harry, duc de © Agence / Bestimage Le prince Harry et Meghan Markle © AGENCE / BESTIMAGE Meghan Markle et Archie © JLPPA / Bestimage
26 novembre 2020

Frédéric Mitterrand : son témoignage fort sur la maladie de son frère Jean-Gabriel

Ce jeudi 26 novembre 2020, Frédéric Mitterand sort son tout dernier livre, intitulé Une drôle de guerre. Dans ce dernier, l'ancien ministre de la Culture et de la Communication évoque son frère aîné, qui a dû faire face au coronavirus pendant les mois de mars et d'avril dernier. L'auteur de l'ouvrage revient sur les cinquante jours de confinement et de réanimation qui ont été nécessaires pour le sauver.Le 23 novembre, Frédéric Mitterand a accordé une interview à Laure Adler dans son émission L'heure bleue, diffusée sur France Inter. L'occasion de parler de son frère et de la manière dont il a géré la situation. "Je ne veux pas céder", explique celui qui "essaye de dire qu'il y a la vie même et que c'est cette vie là qui sera la plus forte, qu'il faut s'y accrocher d'une manière résolue". Frédéric Mitterand revient aussi sur les propos d'Emmanuel Macron concernant la crise sanitaire liée au Covid-19. Le président de la République lui a inspiré le titre de son livre lorsqu'il a annoncé la phrase suivante : "Nous sommes en guerre", pendant son allocution du 16 mars. "Oui, mais je préfère [le discours qu'a tenu, NDLR] Angela Merkel (...) je préfère des choses moins martiales", assure-t-il au micro de nos confrères.Un "sentiment d'angoisse absolue"Le 6 mai dernier, Frédéric Mitterand a accordé une interview à Nice Matin. Il avait affirmé que la période durant laquelle son grand frère a été hospitalisé à Lariboisière à Paris, était une "tragédie absolue". "Nous avons vécu cela, avec mon autre frère et les enfants de mon frère malade, comme un sentiment d'angoisse absolue", a-t-il poursuivi. "Nous avons pu mesurer les ravages que la maladie peut entraîner", lâchait-il également. Heureusement depuis, Jean-Gabriel Mitterand va mieux, même si du haut de ses 80 ans, il a fait une belle frayeur à ses proches. Frédéric Mitterand © © DFY / KCS PRESSE Frédéric Mitterand © © DFY+FKF / KCS PRESSE Frédéric Mitterand et Maryvonne Pinault © Pierre Perusseau / Bestimage Frederic Mitterand © © Laurent Guerin / KCS PRESSE Frédéric Mitterand © © Most Wanted Pictures / KCS PRESSE Frédéric Mitterand © © Allpix / KCS Frédéric Mitterand et Valéry Giscard d'Estaing © © Allpix / KCS Frédéric Mitterand © © KCS PRESSE Frédéric Mitterand et Patricia Kaas © © Ferey+Klotchkoff / KCS PRESSE Frederic Mitterand © © Laure Vandeninde / KCS PRESSE Frédéric Mitterand © © DFY / KCS PRESSE Frédéric Mitterand © © Alix / Allpix / KCS PRESSE Ce jeudi 26 novembre 2020, Frédéric Mitterand sort son tout dernier livre, intitulé Une drôle de guerre. Dans ce dernier, l'ancien ministre de la Culture et de la Communication évoque son frère aîné, qui a dû faire face au coronavirus pendant les mois de mars et d'avril dernier. L'auteur de l'ouvrage revient sur les cinquante jours de confinement et de réanimation qui ont été nécessaires pour le sauver.Le 23 novembre, Frédéric Mitterand a accordé une interview à Laure Adler dans son émission L'heure bleue, diffusée sur France Inter. L'occasion de parler de son frère et de la manière dont il a géré la situation. "Je ne veux pas céder", explique celui qui "essaye de dire qu'il y a la vie même et que c'est cette vie là qui sera la plus forte, qu'il faut s'y accrocher d'une manière résolue". Frédéric Mitterand revient aussi sur les propos d'Emmanuel Macron concernant la crise sanitaire liée au Covid-19. Le président de la République lui a inspiré le titre de son livre lorsqu'il a annoncé la phrase suivante : "Nous sommes en guerre", pendant son allocution du 16 mars. "Oui, mais je préfère [le discours qu'a tenu, NDLR] Angela Merkel (...) je préfère des choses moins martiales", assure-t-il au micro de nos confrères.Un "sentiment d'angoisse absolue"Le 6 mai dernier, Frédéric Mitterand a accordé une interview à Nice Matin. Il avait affirmé que la période durant laquelle son grand frère a été hospitalisé à Lariboisière à Paris, était une "tragédie absolue". "Nous avons vécu cela, avec mon autre frère et les enfants de mon frère malade, comme un sentiment d'angoisse absolue", a-t-il poursuivi. "Nous avons pu mesurer les ravages que la maladie peut entraîner", lâchait-il également. Heureusement depuis, Jean-Gabriel Mitterand va mieux, même si du haut de ses 80 ans, il a fait une belle frayeur à ses proches. Frédéric Mitterand © © DFY / KCS PRESSE Frédéric Mitterand © © DFY+FKF / KCS PRESSE Frédéric Mitterand et Maryvonne Pinault © Pierre Perusseau / Bestimage Frederic Mitterand © © Laurent Guerin / KCS PRESSE Frédéric Mitterand © © Most Wanted Pictures / KCS PRESSE Frédéric Mitterand © © Allpix / KCS Frédéric Mitterand et Valéry Giscard d'Estaing © © Allpix / KCS Frédéric Mitterand © © KCS PRESSE Frédéric Mitterand et Patricia Kaas © © Ferey+Klotchkoff / KCS PRESSE Frederic Mitterand © © Laure Vandeninde / KCS PRESSE Frédéric Mitterand © © DFY / KCS PRESSE Frédéric Mitterand © © Alix / Allpix / KCS PRESSE
26 novembre 2020

Affaire Maëlys : pourquoi Nordahl Lelandais ne sera pas jugé pour viol

S'il reste mis en examen pour l'enlèvement et le meurtre de la petite Maëlys, Nordahl Lelandais a échappé à une troisième inculpation. Selon les informations du quotidien Le Parisien et du journal Le Figaro, la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Grenoble a rejeté, ce jeudi 26 novembre, la demande du parquet qui souhaitait le renvoi de l'accusé pour l'éventuel viol de la fillette de 9 ans, disparue au cours d'une soirée de mariage le 27 août 2017. Une saisine jugée "irrecevable car hors délai." La chambre d'instruction a cependant donné son accord pour que l'ancien maître-chien soit soumis à une nouvelle expertise psychiatrique, requise par la défense. Deux experts seront donc désignés à cet effet.En échappant à cette troisième mise en examen et donc à ce jugement, il évite aussi le risque d'être condamné à la réclusion à perpétuité avec une période de sûreté illimitée. À savoir, la plus lourde peine prévue par le Code pénal, réservée à ceux ou celles qui sont condamnés pour viol sur mineur et meurtre. Au début du mois d'octobre, le parquet de Grenoble n'avait déjà pas obtenu gain de cause puisque Nordahl Lelandais n'avait été placé que sous statut de témoin assisté dans le cadre de ce volet du dossier. En d'autres termes : une présomption moins forte que la mise en examen bien qu'elle indique que certains éléments pourraient prouver sa culpabilité. Une décision qui avait indigné la famille de la petite Maëlys alors que le co-détenu du principal concerné avait assuré qu'il lui avait avoué le viol de la fillette en 2019.Mis en examen pour agression sexuelle et meurtreD'après Me Fabien Rajon, l'avocat de la famille qui s'était exprimé en octobre 2020, cette décision "éloigne la perspective d'un procès d'assises au cours duquel le mis en cause aurait à répondre de la totalité des actes commis sur la fillette. La vérité judiciaire tend donc à s'écarter de la vérité des faits réellement subis par Maëlys." À noter tout de même que la mort de la jeune fille n'est pas la seule affaire dans laquelle Nordahl Lelandais occupe le rôle d'accusé. Mis en examen pour agression sexuelle sur trois de ses petites cousines, il sera également jugé pour le meurtre du caporal Arthur Noyer. Le criminel comparaîtra donc devant la Cour d'Assises de la Savoie pour le meurtre du caporal Arthur Noyer du 3 au 12 mai 2021. Nouveau coup dur © BFM TV Nouveau coup dur © Capture BFM TV Nouveau coup dur © France 2 Nouveau coup dur © BFM Nouveau coup dur © Capture BFM TV Nouveau coup dur © Capture YouTube Demande rejetée © Capture YouTube Demande rejetée © Capture BFM TV Demande rejetée © Capture BFM TV Un procès en mai 2021 © Capture France 5/ C News Un procès en mai 2021 © Capture BFM TV Un procès en mai 2021 © BFMTV S'il reste mis en examen pour l'enlèvement et le meurtre de la petite Maëlys, Nordahl Lelandais a échappé à une troisième inculpation. Selon les informations du quotidien Le Parisien et du journal Le Figaro, la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Grenoble a rejeté, ce jeudi 26 novembre, la demande du parquet qui souhaitait le renvoi de l'accusé pour l'éventuel viol de la fillette de 9 ans, disparue au cours d'une soirée de mariage le 27 août 2017. Une saisine jugée "irrecevable car hors délai." La chambre d'instruction a cependant donné son accord pour que l'ancien maître-chien soit soumis à une nouvelle expertise psychiatrique, requise par la défense. Deux experts seront donc désignés à cet effet.En échappant à cette troisième mise en examen et donc à ce jugement, il évite aussi le risque d'être condamné à la réclusion à perpétuité avec une période de sûreté illimitée. À savoir, la plus lourde peine prévue par le Code pénal, réservée à ceux ou celles qui sont condamnés pour viol sur mineur et meurtre. Au début du mois d'octobre, le parquet de Grenoble n'avait déjà pas obtenu gain de cause puisque Nordahl Lelandais n'avait été placé que sous statut de témoin assisté dans le cadre de ce volet du dossier. En d'autres termes : une présomption moins forte que la mise en examen bien qu'elle indique que certains éléments pourraient prouver sa culpabilité. Une décision qui avait indigné la famille de la petite Maëlys alors que le co-détenu du principal concerné avait assuré qu'il lui avait avoué le viol de la fillette en 2019.Mis en examen pour agression sexuelle et meurtreD'après Me Fabien Rajon, l'avocat de la famille qui s'était exprimé en octobre 2020, cette décision "éloigne la perspective d'un procès d'assises au cours duquel le mis en cause aurait à répondre de la totalité des actes commis sur la fillette. La vérité judiciaire tend donc à s'écarter de la vérité des faits réellement subis par Maëlys." À noter tout de même que la mort de la jeune fille n'est pas la seule affaire dans laquelle Nordahl Lelandais occupe le rôle d'accusé. Mis en examen pour agression sexuelle sur trois de ses petites cousines, il sera également jugé pour le meurtre du caporal Arthur Noyer. Le criminel comparaîtra donc devant la Cour d'Assises de la Savoie pour le meurtre du caporal Arthur Noyer du 3 au 12 mai 2021. Nouveau coup dur © BFM TV Nouveau coup dur © Capture BFM TV Nouveau coup dur © France 2 Nouveau coup dur © BFM Nouveau coup dur © Capture BFM TV Nouveau coup dur © Capture YouTube Demande rejetée © Capture YouTube Demande rejetée © Capture BFM TV Demande rejetée © Capture BFM TV Un procès en mai 2021 © Capture France 5/ C News Un procès en mai 2021 © Capture BFM TV Un procès en mai 2021 © BFMTV
26 novembre 2020

Babeth Hallyday : cette demande pour les obsèques de Johnny que la famille n'a jamais acceptée

Elle est sûrement l'épouse la plus méconnue de Johnny Hallyday. Un après son divorce avec Sylvie Vartan, le rockeur épousait en décembre 1981 une certaine Elisabeth Etienne, dite Babeth, rencontrée lors d'une soirée à l'Elysée Matignon par un ami commun quelques mois plus tôt. Un mariage éphémère, puisque le couple se séparera en février 1982 et de divorcer peu après, mais dont le chanteur gardait toutefois un bon souvenir, lui qui des années plus tard décrivait Babeth Hallyday comme "une femme douce, saine, discrète, toujours de bonne humeur, facile à vivre et désintéressée". Mais qui n'a cependant pas été invitée à lui faire ses adieux en décembre 2017 lors de ses obsèques.Tandis qu'elle publie le livre Je me souviens de nous, qui retrace son histoire avec Johnny, Babeth Hallyday a révélé dans les colonnes de Closer qu'en plus de ne pas avoir été conviée aux obsèques du rockeur à la Madeleine, son souhait de lui faire un dernier adieu ne lui a jamais été accordé par la famille. "J'ai demandé à son entourage mais personne ne m'a répondu. Comme si je n'avais jamais existé", déplore-t-elle dans les colonnes de Closer, en kiosque vendredi 27 novembre. Un coup dur pour elle, qui avait été brutalement quittée en 1982 par Johnny Hallyday, alors qu'il venait de rencontrer Nathalie Baye dans une émission de télévision.Une amitié qui a duré jusqu'au mariage de Johnny Hallyday avec LaeticiaPourtant malgré leur divorce, Babeth et Johnny Hallyday ont gardé contact pendant des années, comme elle le confiait dans les colonnes de Gala, en octobre dernier. "Il venait me voir de temps en temps à Paris. Il me racontait ses états d'âme, notamment avec Adeline avec qui ça ne se passait pas bien", confiait-elle, précisant que le chanteur lui faisait "confiance". C'est finalement quelques années plus tard que leurs échanges s'interrompent, lorsque Johnny Hallyday épouse Laeticia en 1996. Babeth Hallyday © Dahmane pour Closer Babeth Hallyday © Dahmane pour Closer Babeth Etienne © Dahmane pour Closer Johnny Hallyday et Babeth Etienne © ASLAN Johnny Hallyday et Babeth Etienne © BERTRAND RINDOFF PETROFF Johnny Hallyday et Babeth Etienne © BERTRAND RINDOFF PETROFF Johnny Hallyday et Babeth Etienne © BERTRAND RINDOFF PETROFF Babeth Etienne © Giancarlo Gorassini Babeth Etienne © Giancarlo Gorassini Johnny Hallyday © Agence Johnny Hallyday © Patrick Bernard - Thibaud Moritz Johnny Hallyday © Veeren Ramsamy-Christophe Clovis Johnny Hallyday © Agence Johnny Hallyday © COADIC GUIREC Johnny Hallyday © DOMINIQUE JACOVIDES Elle est sûrement l'épouse la plus méconnue de Johnny Hallyday. Un après son divorce avec Sylvie Vartan, le rockeur épousait en décembre 1981 une certaine Elisabeth Etienne, dite Babeth, rencontrée lors d'une soirée à l'Elysée Matignon par un ami commun quelques mois plus tôt. Un mariage éphémère, puisque le couple se séparera en février 1982 et de divorcer peu après, mais dont le chanteur gardait toutefois un bon souvenir, lui qui des années plus tard décrivait Babeth Hallyday comme "une femme douce, saine, discrète, toujours de bonne humeur, facile à vivre et désintéressée". Mais qui n'a cependant pas été invitée à lui faire ses adieux en décembre 2017 lors de ses obsèques.Tandis qu'elle publie le livre Je me souviens de nous, qui retrace son histoire avec Johnny, Babeth Hallyday a révélé dans les colonnes de Closer qu'en plus de ne pas avoir été conviée aux obsèques du rockeur à la Madeleine, son souhait de lui faire un dernier adieu ne lui a jamais été accordé par la famille. "J'ai demandé à son entourage mais personne ne m'a répondu. Comme si je n'avais jamais existé", déplore-t-elle dans les colonnes de Closer, en kiosque vendredi 27 novembre. Un coup dur pour elle, qui avait été brutalement quittée en 1982 par Johnny Hallyday, alors qu'il venait de rencontrer Nathalie Baye dans une émission de télévision.Une amitié qui a duré jusqu'au mariage de Johnny Hallyday avec LaeticiaPourtant malgré leur divorce, Babeth et Johnny Hallyday ont gardé contact pendant des années, comme elle le confiait dans les colonnes de Gala, en octobre dernier. "Il venait me voir de temps en temps à Paris. Il me racontait ses états d'âme, notamment avec Adeline avec qui ça ne se passait pas bien", confiait-elle, précisant que le chanteur lui faisait "confiance". C'est finalement quelques années plus tard que leurs échanges s'interrompent, lorsque Johnny Hallyday épouse Laeticia en 1996. Babeth Hallyday © Dahmane pour Closer Babeth Hallyday © Dahmane pour Closer Babeth Etienne © Dahmane pour Closer Johnny Hallyday et Babeth Etienne © ASLAN Johnny Hallyday et Babeth Etienne © BERTRAND RINDOFF PETROFF Johnny Hallyday et Babeth Etienne © BERTRAND RINDOFF PETROFF Johnny Hallyday et Babeth Etienne © BERTRAND RINDOFF PETROFF Babeth Etienne © Giancarlo Gorassini Babeth Etienne © Giancarlo Gorassini Johnny Hallyday © Agence Johnny Hallyday © Patrick Bernard - Thibaud Moritz Johnny Hallyday © Veeren Ramsamy-Christophe Clovis Johnny Hallyday © Agence Johnny Hallyday © COADIC GUIREC Johnny Hallyday © DOMINIQUE JACOVIDES
26 novembre 2020

Alain Delon : Jean-Luc Moreau évoque son état de santé

Ce jeudi 26 novembre 2020, Jean-Luc Moreau était l'invité de Jordan de Luxe, sur le plateau de son émission diffusée sur Non Stop People. L'acteur et metteur en scène de 76 ans est revenu sur sa carrière sur les planches et notamment sur son ancienne collaboration avec Alain Delon pour une pièce de théâtre. Il s'est en effet souvenu de ce dernier, qui avait "demandé à avoir une certaine place" sur scène, en réclamant un jeu de lumière particulier pour mettre en valeur son regard bleu acier.L'occasion pour l'animateur télé et radio de l'interroger au sujet du papa d'Anthony, d'Alain-Fabien et d'Anouchka Delon et de son état de santé. Avec pudeur, Jean-Luc Moreau a préféré rester très évasif en lâchant juste plusieurs : "il va...", sans donner de détails. "Je ne peux pas en dire plus, je ne suis pas médecin et je ne suis pas auprès de lui", rappelle-t-il, avant de révéler quand même qu'Alain Delon "n'est pas au top" et qu'il "ne va pas monter sur scène demain". Le 6 novembre dernier, c'est le fils cadet de la star qui avait fait des confidences au sujet de son père. Interviewé par nos confrères de RTL, Alain-Fabien Delon déclarait : "Il va très bien".Un acteur qui a eu un AVC il y a un an"J'ai vu passer deux, trois trucs comme quoi ça n'allait pas très bien, mais non, c'est faux. Il s'améliore, il marche. C'est un homme d'un certain âge, on ne va pas se mentir, hein. Mais il va très bien", assurait le jeune homme de 26 ans. En juin 2019, Alain Delon a été victime d'un accident vasculaire cérébral, qui a beaucoup inquiété ses fans. Il avait ensuite eu une hémorragie. Le célèbre comédien avait dû rester un petit moment sous surveillance au sein d'une clinique suisse. Depuis, peu d'informations circulent à son sujet. Alain Delon © ITAR TASS / BESTIMAGE Jean-Luc Moreau avec sa fille © COADIC GUIREC / BESTIMAGE Alain Delon © Stephane Lemouton / Bestimage Jean-Luc Moreau et sa femme Mathilde Pénin © GUIREC-BALDINI / BESTIMAGE Alain Delon © JACOVIDES-MOREAU / BESTIMAGE Jean-Luc Moreau et sa femme Mathilde Penin © COADIC GUIREC / BESTIMAGE Alain Delon et sa fille © Denis Guignebourg / Bestimage Alain Delon © JACOVIDES-MOREAU / BESTIMAGE Photocall de la Palme d’or d’honneur à Alain Delon lors du 72ème Festival International du film de Cannes. Le 19 mai 2019 © Jacovides-Moreau / Bestimage © JACOVIDES-MOREAU / BESTIMAGE Alain Delon à la sortie de son hôtel, suivit de sa fille Anouchka Delon et son compagnon Julien Dereims, pour la cérémonie de remise de la Palme d'Or d'Honneur lors du 72ème Festival © Pierre Perusseau / Bestimage Alain Delon (avec un badge Paris Match d'une ancienne couverture du magazine titrant "Alain Delon, mes deux amours, Rosalie et Anouchka) - Remise de la Palme d'Honneur à Alain Delon lors © JACOVIDES-MOREAU / BESTIMAGE Alain Delon - Montée des marches du film "A Hidden Life" lors du 72ème Festival International du Film de Cannes, le 19 mai 2019. © Denis Guignebourg/Bestimage People arriving at the © Denis Guignebourg / Bestimage Ce jeudi 26 novembre 2020, Jean-Luc Moreau était l'invité de Jordan de Luxe, sur le plateau de son émission diffusée sur Non Stop People. L'acteur et metteur en scène de 76 ans est revenu sur sa carrière sur les planches et notamment sur son ancienne collaboration avec Alain Delon pour une pièce de théâtre. Il s'est en effet souvenu de ce dernier, qui avait "demandé à avoir une certaine place" sur scène, en réclamant un jeu de lumière particulier pour mettre en valeur son regard bleu acier.L'occasion pour l'animateur télé et radio de l'interroger au sujet du papa d'Anthony, d'Alain-Fabien et d'Anouchka Delon et de son état de santé. Avec pudeur, Jean-Luc Moreau a préféré rester très évasif en lâchant juste plusieurs : "il va...", sans donner de détails. "Je ne peux pas en dire plus, je ne suis pas médecin et je ne suis pas auprès de lui", rappelle-t-il, avant de révéler quand même qu'Alain Delon "n'est pas au top" et qu'il "ne va pas monter sur scène demain". Le 6 novembre dernier, c'est le fils cadet de la star qui avait fait des confidences au sujet de son père. Interviewé par nos confrères de RTL, Alain-Fabien Delon déclarait : "Il va très bien".Un acteur qui a eu un AVC il y a un an"J'ai vu passer deux, trois trucs comme quoi ça n'allait pas très bien, mais non, c'est faux. Il s'améliore, il marche. C'est un homme d'un certain âge, on ne va pas se mentir, hein. Mais il va très bien", assurait le jeune homme de 26 ans. En juin 2019, Alain Delon a été victime d'un accident vasculaire cérébral, qui a beaucoup inquiété ses fans. Il avait ensuite eu une hémorragie. Le célèbre comédien avait dû rester un petit moment sous surveillance au sein d'une clinique suisse. Depuis, peu d'informations circulent à son sujet. Alain Delon © ITAR TASS / BESTIMAGE Jean-Luc Moreau avec sa fille © COADIC GUIREC / BESTIMAGE Alain Delon © Stephane Lemouton / Bestimage Jean-Luc Moreau et sa femme Mathilde Pénin © GUIREC-BALDINI / BESTIMAGE Alain Delon © JACOVIDES-MOREAU / BESTIMAGE Jean-Luc Moreau et sa femme Mathilde Penin © COADIC GUIREC / BESTIMAGE Alain Delon et sa fille © Denis Guignebourg / Bestimage Alain Delon © JACOVIDES-MOREAU / BESTIMAGE Photocall de la Palme d’or d’honneur à Alain Delon lors du 72ème Festival International du film de Cannes. Le 19 mai 2019 © Jacovides-Moreau / Bestimage © JACOVIDES-MOREAU / BESTIMAGE Alain Delon à la sortie de son hôtel, suivit de sa fille Anouchka Delon et son compagnon Julien Dereims, pour la cérémonie de remise de la Palme d'Or d'Honneur lors du 72ème Festival © Pierre Perusseau / Bestimage Alain Delon (avec un badge Paris Match d'une ancienne couverture du magazine titrant "Alain Delon, mes deux amours, Rosalie et Anouchka) - Remise de la Palme d'Honneur à Alain Delon lors © JACOVIDES-MOREAU / BESTIMAGE Alain Delon - Montée des marches du film "A Hidden Life" lors du 72ème Festival International du Film de Cannes, le 19 mai 2019. © Denis Guignebourg/Bestimage People arriving at the © Denis Guignebourg / Bestimage
26 novembre 2020

Katie Holmes : cette paire de sandales qu'elle porte été comme hiver

Katie Holmes ne se sépare plus de ses Birkenstocks ! L'actrice américaine a été une fois de plus aperçue dans les rues de New York, ses pieds dans une paire de la célèbre marque de sandales et claquettes confortables allemande. L'ex de Tom Cruise ne redoute pas le froid du printemps qui s'installe à travers le pays, ses pieds dans le modèle Arizona. Son prix ? Il varie entre 85 euros et 140 euros ! Et c'est au bras de son nouvel amoureux que l'ancienne tête d'affiche de Dawson s'est affichée. En effet, Katie Holmes ne lâche plus d'une semelle Emilio Vitolo Jr ! Le restaurateur américain est connu dans la Grosse Pomme, où il tient l'un des plus réputés restaurants italiens.Séparée de Jamie Foxx après six ans de relation amoureuse, la maman de Suri Cruise est tombée sous le charme d'un chef new-yorkais. Le tabloïd américain The Daily Mail a dévoilé les photos de Katie Holmes et Emilio Vitolo enlacés en terrasse du restaurant Peasant Restaurant dans le quartier de Manhattan, le 6 septembre dernier.Un chef à New York !Chef cuisinier du restaurant italien Emilio's Ballato, situé au sud de Manhattan, il régale ses clients avec ses pâtes à la carbonara et son risotto aux Saint-Jacques. un établissement familial : en cuisine, on retrouve son frère Anthony Vitolo ! A sa table, on retrouve Joe Jonas et Sophie Turner, qui sont également des amis de longue date ! Des talents de cuisinier qui ravissent assurément les papilles de Katie Holmes ! Katie Holmes © STARMAX Katie Holmes © Backgrid USA Katie Holmes © Backgrid USA Katie Holmes © Backgrid USA Katie Holmes © Backgrid USA Katie Holmes © Backgrid USA Katie Holmes © Backgrid USA Katie Holmes © Agence Katie Holmes © The ImageDirect Katie Holmes © STARMAX Katie Holmes et Emilio Vitolo Jr. © The ImageDirect Katie Holmes et Emilio Vitolo Jr. © Backgrid USA Katie Holmes ne se sépare plus de ses Birkenstocks ! L'actrice américaine a été une fois de plus aperçue dans les rues de New York, ses pieds dans une paire de la célèbre marque de sandales et claquettes confortables allemande. L'ex de Tom Cruise ne redoute pas le froid du printemps qui s'installe à travers le pays, ses pieds dans le modèle Arizona. Son prix ? Il varie entre 85 euros et 140 euros ! Et c'est au bras de son nouvel amoureux que l'ancienne tête d'affiche de Dawson s'est affichée. En effet, Katie Holmes ne lâche plus d'une semelle Emilio Vitolo Jr ! Le restaurateur américain est connu dans la Grosse Pomme, où il tient l'un des plus réputés restaurants italiens.Séparée de Jamie Foxx après six ans de relation amoureuse, la maman de Suri Cruise est tombée sous le charme d'un chef new-yorkais. Le tabloïd américain The Daily Mail a dévoilé les photos de Katie Holmes et Emilio Vitolo enlacés en terrasse du restaurant Peasant Restaurant dans le quartier de Manhattan, le 6 septembre dernier.Un chef à New York !Chef cuisinier du restaurant italien Emilio's Ballato, situé au sud de Manhattan, il régale ses clients avec ses pâtes à la carbonara et son risotto aux Saint-Jacques. un établissement familial : en cuisine, on retrouve son frère Anthony Vitolo ! A sa table, on retrouve Joe Jonas et Sophie Turner, qui sont également des amis de longue date ! Des talents de cuisinier qui ravissent assurément les papilles de Katie Holmes ! Katie Holmes © STARMAX Katie Holmes © Backgrid USA Katie Holmes © Backgrid USA Katie Holmes © Backgrid USA Katie Holmes © Backgrid USA Katie Holmes © Backgrid USA Katie Holmes © Backgrid USA Katie Holmes © Agence Katie Holmes © The ImageDirect Katie Holmes © STARMAX Katie Holmes et Emilio Vitolo Jr. © The ImageDirect Katie Holmes et Emilio Vitolo Jr. © Backgrid USA
26 novembre 2020

Johnny Hallyday : pourquoi son ex-femme Babeth est sortie du silence

Son silence aura duré des dizaines d'année. Bien plus longtemps que l'histoire d'amour qu'elle a vécue avec Johnny Hallyday. A la fin des années 1970 et au début de la décennie suivante, Babeth Etienne et le rockeur ont formé un couple idyllique. Lorsqu'elle n'avait qu'une vingtaine d'années, le mannequin a croisé la route du Taulier, alors séparé de Sylvie Vartan. Quelques mois après leur rencontre, ils se sont mariés lors d'une cérémonie très intime à Los Angeles. Mais le mariage n'a pas duré longtemps. Seulement trois petits mois, qui "ont compté pour plusieurs années", comme elle l'explique dans les colonnes de Closer, en kiosques ce vendredi 27 novembre. Tout s'est subitement terminé lorsque Johnny Hallyday a rencontré Nathalie Baye à Saint Tropez. "C'était un cataclysme intérieur, parce que rien ne m'avait annoncé la fin de l'histoire, se souvient Babeth Etienne. Il ne me donne soudain plus aucune nouvelle, je suis toujours sa femme, pourtant, il n'était peut-être pas fier de ce qui se passait..."En 1982, Johnny Hallyday et Babeth Etienne se sont vus une dernière fois à l'occasion d'un dîner d'adieu dont elle se souvient toujours parfaitement. "Il n'y a que lui qui parle. Il me dit qu'il m'a follement aimé, mais qu'il a rencontré quelqu'un, sans la nommer, nous raconte-t-elle. Je suis effondrée. En plus c'était ma première rupture, et pas avec le mec d'à côté ! Je me suis retirée sans cri, sans drame, j'ai enduré ça toute seule." Pendant de longues années, Babeth Etienne s'est murée dans le silence. Celle qui n'avait pas envie d'évoquer ce mariage a mis des décennies à coucher sur papier ses souvenirs dans un livre, Je me souviens de nous. Pour ce faire, elle a été poussée. Ce qui l'a décidée ? "Mon fils de 31 ans à qui je décrivais le Johnny si romantique que j'ai connu", nous explique Babeth Etienne, qui veut aussi redonner à leur histoire la profondeur qu'elle a connue.Elle n'a pas pu assister à ses obsèques"Et puis, notre histoire a toujours été minimisée, raconte l'ex-épouse de Johnny Hallyday. Ne parler que de nos trois mois de mariage, alors qu'on a vécu trois ans ensemble ! Nous étions chacun le socle de l'autre." Dans nos colonnes, Babeth Etienne se souvient avec nostalgie du Johnny qu'elle a fréquenté. "Quelqu'un de très attentionné, généreux, attendrissant. Johnny était aussi un phobique de la solitude. Il me voulait toujours avec lui, raconte l'ancienne mannequin dans notre magazine. Il était excessivement possessif, jaloux même. Il avait une peur primaire de l'abandon qui ne l'a jamais quittée." A la fin de la vie de Johnny, elle n'avait plus aucun contact avec celui qu'elle a aimé éperdument. Elle n'a même pas pu assister à ses obsèques en l'église de la Madeleine. "J'ai demandé à son entourage, mais personne ne m'a jamais répondu, regrette Babeth Etienne. Comme si je n'avais jamais existé."COMMENT ACHETER CLOSER ? Votre magazine est en vente à partir du vendredi 27 novembre en kiosque, sur Android, sur iPad et sur KiosqueMag. Babeth Etienne © Dahmane pour Closer Babeth Etienne © Dahmane pour Closer Babeth Etienne © Giancarlo Gorassini Babeth Etienne © Giancarlo Gorassini Babeth Etienne et Johnny Hallyday © BERTRAND RINDOFF PETROFF Babeth Etienne et Johnny Hallyday © ASLAN Babeth Etienne et Johnny Hallyday © BERTRAND RINDOFF PETROFF Babeth Etienne et Johnny Hallyday © BERTRAND RINDOFF PETROFF Johnny Hallyday et sa femme Laeticia © Chris Delmas Johnny Hallyday © Agence Johnny Hallyday © Patrick Bernard - Thibaud Moritz Johnny Hallyday © Veeren Ramsamy-Christophe Clovis Johnny Hallyday © Agence Johnny Hallyday © COADIC GUIREC Johnny Hallyday © DOMINIQUE JACOVIDES Son silence aura duré des dizaines d'année. Bien plus longtemps que l'histoire d'amour qu'elle a vécue avec Johnny Hallyday. A la fin des années 1970 et au début de la décennie suivante, Babeth Etienne et le rockeur ont formé un couple idyllique. Lorsqu'elle n'avait qu'une vingtaine d'années, le mannequin a croisé la route du Taulier, alors séparé de Sylvie Vartan. Quelques mois après leur rencontre, ils se sont mariés lors d'une cérémonie très intime à Los Angeles. Mais le mariage n'a pas duré longtemps. Seulement trois petits mois, qui "ont compté pour plusieurs années", comme elle l'explique dans les colonnes de Closer, en kiosques ce vendredi 27 novembre. Tout s'est subitement terminé lorsque Johnny Hallyday a rencontré Nathalie Baye à Saint Tropez. "C'était un cataclysme intérieur, parce que rien ne m'avait annoncé la fin de l'histoire, se souvient Babeth Etienne. Il ne me donne soudain plus aucune nouvelle, je suis toujours sa femme, pourtant, il n'était peut-être pas fier de ce qui se passait..."En 1982, Johnny Hallyday et Babeth Etienne se sont vus une dernière fois à l'occasion d'un dîner d'adieu dont elle se souvient toujours parfaitement. "Il n'y a que lui qui parle. Il me dit qu'il m'a follement aimé, mais qu'il a rencontré quelqu'un, sans la nommer, nous raconte-t-elle. Je suis effondrée. En plus c'était ma première rupture, et pas avec le mec d'à côté ! Je me suis retirée sans cri, sans drame, j'ai enduré ça toute seule." Pendant de longues années, Babeth Etienne s'est murée dans le silence. Celle qui n'avait pas envie d'évoquer ce mariage a mis des décennies à coucher sur papier ses souvenirs dans un livre, Je me souviens de nous. Pour ce faire, elle a été poussée. Ce qui l'a décidée ? "Mon fils de 31 ans à qui je décrivais le Johnny si romantique que j'ai connu", nous explique Babeth Etienne, qui veut aussi redonner à leur histoire la profondeur qu'elle a connue.Elle n'a pas pu assister à ses obsèques"Et puis, notre histoire a toujours été minimisée, raconte l'ex-épouse de Johnny Hallyday. Ne parler que de nos trois mois de mariage, alors qu'on a vécu trois ans ensemble ! Nous étions chacun le socle de l'autre." Dans nos colonnes, Babeth Etienne se souvient avec nostalgie du Johnny qu'elle a fréquenté. "Quelqu'un de très attentionné, généreux, attendrissant. Johnny était aussi un phobique de la solitude. Il me voulait toujours avec lui, raconte l'ancienne mannequin dans notre magazine. Il était excessivement possessif, jaloux même. Il avait une peur primaire de l'abandon qui ne l'a jamais quittée." A la fin de la vie de Johnny, elle n'avait plus aucun contact avec celui qu'elle a aimé éperdument. Elle n'a même pas pu assister à ses obsèques en l'église de la Madeleine. "J'ai demandé à son entourage, mais personne ne m'a jamais répondu, regrette Babeth Etienne. Comme si je n'avais jamais existé."COMMENT ACHETER CLOSER ? Votre magazine est en vente à partir du vendredi 27 novembre en kiosque, sur Android, sur iPad et sur KiosqueMag. Babeth Etienne © Dahmane pour Closer Babeth Etienne © Dahmane pour Closer Babeth Etienne © Giancarlo Gorassini Babeth Etienne © Giancarlo Gorassini Babeth Etienne et Johnny Hallyday © BERTRAND RINDOFF PETROFF Babeth Etienne et Johnny Hallyday © ASLAN Babeth Etienne et Johnny Hallyday © BERTRAND RINDOFF PETROFF Babeth Etienne et Johnny Hallyday © BERTRAND RINDOFF PETROFF Johnny Hallyday et sa femme Laeticia © Chris Delmas Johnny Hallyday © Agence Johnny Hallyday © Patrick Bernard - Thibaud Moritz Johnny Hallyday © Veeren Ramsamy-Christophe Clovis Johnny Hallyday © Agence Johnny Hallyday © COADIC GUIREC Johnny Hallyday © DOMINIQUE JACOVIDES
26 novembre 2020

INFO CLOSER. Gims : combien coûte une nuit dans la sublime villa à Marrakech ?

Ce n'est un secret pour personne : Gims est tombé amoureux du Maroc et a décidé d'y vivre une partie de l'année avec sa famille. Après avoir visité un somptueux ryad à Marrakech en 2017, la star a décidé d'en faire l'acquisition et y passe désormais la plupart de son temps. La maison, qui est devenue un véritable repère pour toute sa tribue, appartenait à la famille Elaraki et lui a été vendue aux alentours de 5 millions d'euros. Comme Closer vous le révèle dans son prochain numéro à paraître en kiosques le vendredi 27 novembre 2020, Gims n'occupe cependant pas les lieux toute l'année et met ainsi son bien en location depuis peu. Mais pour quelle somme ?Et bien pour vivre le rêve Gims il faut débourser plus de 1 000 euros la nuit. Sur le site de location sejour-maroc.com la villa du rappeur est en effet proposée à 1 057 euros. D'ailleurs, le calendrier des réservations de la villa Demdem est quasi disponible à partir de décembre 2020. La faute à la pandémie du coronavirus ? Seule certitude : la villa de Gims fait rêver comme jamais. Avec plus de 1 200m2 habitable, une superficie de 10 000m2, un extérieur de 700m2 et 5 chambres, elle peut accueillir jusqu'à 10 personnes. A noter que toute la villa est faite de matérieux somptueux. Elle compte également une salle de sport, une salle de cinéma, une piscine intérieure et extérieure, un hamman ou encore un billard.Un palais au nom de son épouseA noter que cette somptueuse villa porte le nom Demdem en hommage à sa femme avec qui Gims a eu trois enfants. Le coupel s'est marié en 2005 et vit depuis le bonheur absolu. Un temps partagé entre la France et le Maroc.COMMENT ACHETER CLOSER ? Votre magazine est en vente à partir du vendredi 27 novembre en kiosque, sur Android, sur iPad et sur KiosqueMag. Gims © COADIC GUIREC Villa Marrakech DEMDEM © Sejour-Maroc.com Villa Marrakech DEMDEM © Sejour-Maroc.com Villa Marrakech DEMDEM © Sejour-Maroc.com Villa Marrakech DEMDEM © Sejour-Maroc.com Villa Marrakech DEMDEM © Sejour-Maroc.com Villa Marrakech DEMDEM © Sejour-Maroc.com Villa Marrakech DEMDEM © Sejour-Maroc.com Villa Marrakech DEMDEM © Sejour-Maroc.com Villa Marrakech DEMDEM © Sejour-Maroc.com Villa Marrakech DEMDEM © Sejour-Maroc.com Villa Marrakech DEMDEM © Sejour-Maroc.com Villa Marrakech DEMDEM © Sejour-Maroc.com Villa Marrakech DEMDEM © Sejour-Maroc.com Villa Marrakech DEMDEM © Sejour-Maroc.com Villa Marrakech DEMDEM © Sejour-Maroc.com Gims © Christophe Aubert via Bestimage Gims et sa femme Demdem © VEEREN Ce n'est un secret pour personne : Gims est tombé amoureux du Maroc et a décidé d'y vivre une partie de l'année avec sa famille. Après avoir visité un somptueux ryad à Marrakech en 2017, la star a décidé d'en faire l'acquisition et y passe désormais la plupart de son temps. La maison, qui est devenue un véritable repère pour toute sa tribue, appartenait à la famille Elaraki et lui a été vendue aux alentours de 5 millions d'euros. Comme Closer vous le révèle dans son prochain numéro à paraître en kiosques le vendredi 27 novembre 2020, Gims n'occupe cependant pas les lieux toute l'année et met ainsi son bien en location depuis peu. Mais pour quelle somme ?Et bien pour vivre le rêve Gims il faut débourser plus de 1 000 euros la nuit. Sur le site de location sejour-maroc.com la villa du rappeur est en effet proposée à 1 057 euros. D'ailleurs, le calendrier des réservations de la villa Demdem est quasi disponible à partir de décembre 2020. La faute à la pandémie du coronavirus ? Seule certitude : la villa de Gims fait rêver comme jamais. Avec plus de 1 200m2 habitable, une superficie de 10 000m2, un extérieur de 700m2 et 5 chambres, elle peut accueillir jusqu'à 10 personnes. A noter que toute la villa est faite de matérieux somptueux. Elle compte également une salle de sport, une salle de cinéma, une piscine intérieure et extérieure, un hamman ou encore un billard.Un palais au nom de son épouseA noter que cette somptueuse villa porte le nom Demdem en hommage à sa femme avec qui Gims a eu trois enfants. Le coupel s'est marié en 2005 et vit depuis le bonheur absolu. Un temps partagé entre la France et le Maroc.COMMENT ACHETER CLOSER ? Votre magazine est en vente à partir du vendredi 27 novembre en kiosque, sur Android, sur iPad et sur KiosqueMag. Gims © COADIC GUIREC Villa Marrakech DEMDEM © Sejour-Maroc.com Villa Marrakech DEMDEM © Sejour-Maroc.com Villa Marrakech DEMDEM © Sejour-Maroc.com Villa Marrakech DEMDEM © Sejour-Maroc.com Villa Marrakech DEMDEM © Sejour-Maroc.com Villa Marrakech DEMDEM © Sejour-Maroc.com Villa Marrakech DEMDEM © Sejour-Maroc.com Villa Marrakech DEMDEM © Sejour-Maroc.com Villa Marrakech DEMDEM © Sejour-Maroc.com Villa Marrakech DEMDEM © Sejour-Maroc.com Villa Marrakech DEMDEM © Sejour-Maroc.com Villa Marrakech DEMDEM © Sejour-Maroc.com Villa Marrakech DEMDEM © Sejour-Maroc.com Villa Marrakech DEMDEM © Sejour-Maroc.com Villa Marrakech DEMDEM © Sejour-Maroc.com Gims © Christophe Aubert via Bestimage Gims et sa femme Demdem © VEEREN
26 novembre 2020

Jennifer Lopez complètement nue : elle donne tout pour son nouveau single

Pour la sortie de son single In the morning, Jennifer Lopez a mis le paquet. En effet, finis les strass et les paillettes, la chanteuse de 51 ans a opté pour la simplicité en choisissant une photo d'elle complètement nue qu'elle a posté pour le plus grand bonheur de ses fans sur son compte Instagram le 25 novembre. "Surprise ! Voilà la couverture de In the morning ! Le single sort vendredi", écrit la chanteuse en légende. Le cliché a été pris de profil, laissant apparaitre le corps musclé de Jennifer Lopez. L'unique accessoire qu'elle a choisi de porter, c'est son énorme diamant offert par son compagnon Alex Rodriguez. Une photo qui illustre très bien les paroles de sa nouvelle chanson, dévoilées dans un précédent post. "Si tu m'aimes, dis-le moi le matin, pas seulement le soir quand tu veux mon corps", ont pu entendre ses fans. Cette pochette a convaincu ses abonnés et en même pas 24 heures, la photo a été aimée par plus de 6 500 000 personnes. Les commentaires montrent des internautes époustouflés par la beauté de la chanteuse mais aussi par son corps : "Cinquante-et-un ans... Elle a cinquante-et-un ans", "Ton corps est incroyable!", "quel corps" ou encore "Jennifer Lopez, une légende" peut-on lire. Si habituellement les fans commentent des émojis coeur, cette fois-ci, ce sont les flammes qui ont pris le dessus. On peut dire que Jennifer Lopez a fait monter la température avec l'annonce de la sortie de son nouveau single ce vendredi 27 novembre. La polémique des AMAS 2020Jennifer Lopez a-t-elle plagié Beyoncé lors de sa performance aux American Music Awards 2020 ? C'est la polémique qui a vu le jour suite à sa performance le 22 novembre dernier. Accompagnée de Maluma, la chanteuse a enflammé la scène avec une performance torride sur les titres Pa' Mi et Lonely. Cependant, pour beaucoup d'internautes, cette performance avait un air de déjà vu. En effet, ils ont immédiatement souligné la ressemblance avec celle de Beyoncé et son mari Jay-Z sur Drunk in Love aux Grammy Awards de 2014. La chanteuse de 51 ans a enchainé des poses sur une chaise, tout comme Beyoncé mais portait également une tenue similaire, c'est-à-dire un body noir avec des découpes identiques à celles de la femme du rappeur il y a quelques années. Un bad buzz auquel Jennifer Lopez n'a pas souhaité donner suite. Jennifer Lopez © Instagram Jennifer Lopez © Instagram Jennifer Lopez © Instagram Jennifer Lopez © Instagram Jennifer Lopez © Instagram Jennifer Lopez © Instagram Beyoncé © Youtube Beyoncé © Youtube Jennifer Lopez © Youtube Jennifer Lopez © Youtube Jennifer Lopez © Youtube Jennifer Lopez © Youtube Jennifer Lopez © Youtube Jennifer Lopez © Instagram Jennifer Lopez © Instagram Pour la sortie de son single In the morning, Jennifer Lopez a mis le paquet. En effet, finis les strass et les paillettes, la chanteuse de 51 ans a opté pour la simplicité en choisissant une photo d'elle complètement nue qu'elle a posté pour le plus grand bonheur de ses fans sur son compte Instagram le 25 novembre. "Surprise ! Voilà la couverture de In the morning ! Le single sort vendredi", écrit la chanteuse en légende. Le cliché a été pris de profil, laissant apparaitre le corps musclé de Jennifer Lopez. L'unique accessoire qu'elle a choisi de porter, c'est son énorme diamant offert par son compagnon Alex Rodriguez. Une photo qui illustre très bien les paroles de sa nouvelle chanson, dévoilées dans un précédent post. "Si tu m'aimes, dis-le moi le matin, pas seulement le soir quand tu veux mon corps", ont pu entendre ses fans. Cette pochette a convaincu ses abonnés et en même pas 24 heures, la photo a été aimée par plus de 6 500 000 personnes. Les commentaires montrent des internautes époustouflés par la beauté de la chanteuse mais aussi par son corps : "Cinquante-et-un ans... Elle a cinquante-et-un ans", "Ton corps est incroyable!", "quel corps" ou encore "Jennifer Lopez, une légende" peut-on lire. Si habituellement les fans commentent des émojis coeur, cette fois-ci, ce sont les flammes qui ont pris le dessus. On peut dire que Jennifer Lopez a fait monter la température avec l'annonce de la sortie de son nouveau single ce vendredi 27 novembre. La polémique des AMAS 2020Jennifer Lopez a-t-elle plagié Beyoncé lors de sa performance aux American Music Awards 2020 ? C'est la polémique qui a vu le jour suite à sa performance le 22 novembre dernier. Accompagnée de Maluma, la chanteuse a enflammé la scène avec une performance torride sur les titres Pa' Mi et Lonely. Cependant, pour beaucoup d'internautes, cette performance avait un air de déjà vu. En effet, ils ont immédiatement souligné la ressemblance avec celle de Beyoncé et son mari Jay-Z sur Drunk in Love aux Grammy Awards de 2014. La chanteuse de 51 ans a enchainé des poses sur une chaise, tout comme Beyoncé mais portait également une tenue similaire, c'est-à-dire un body noir avec des découpes identiques à celles de la femme du rappeur il y a quelques années. Un bad buzz auquel Jennifer Lopez n'a pas souhaité donner suite. Jennifer Lopez © Instagram Jennifer Lopez © Instagram Jennifer Lopez © Instagram Jennifer Lopez © Instagram Jennifer Lopez © Instagram Jennifer Lopez © Instagram Beyoncé © Youtube Beyoncé © Youtube Jennifer Lopez © Youtube Jennifer Lopez © Youtube Jennifer Lopez © Youtube Jennifer Lopez © Youtube Jennifer Lopez © Youtube Jennifer Lopez © Instagram Jennifer Lopez © Instagram
26 novembre 2020

Mort de Diego Maradona : qui va hériter de sa fortune ?

Une nouvelle guerre d'héritage se profile-t-elle ? Ce jeudi 26 novembre, la légende du football Diego Maradona est morte à l'âge de 60 ans d'un arrêt cardiaque. Une disparition déchirante pour le monde du ballon rond mais également pour la famille de l'Argentin. L'un des ses dernières campagnes s'est dite totalement furieuse de ne pas pouvoir assister à la veillée funèbre organisée en sa mémoire. "Il paraît que Claudia (l'épouse de Maradona, ndlr) n'a pas voulu que j'entre mais elle dit, elle, qu'elle n'y est pour rien, a expliqué Rocio Oliva, qui a été en couple avec le footballeur pendant six ans. Ca me fait mal qu'on ne me laisse pas entrer et en faisant cela ils font aussi du mal à Diego. Je suis sa dernière femme, personne ne le comprend. J'ai été la seule femme que Diego voulait voir. Tout le mal qu'ils font, cela se paie." La mort de Maradona est aussi un choc pour ses nombreux enfants. Au cours de sa vie, particulièrement riche en frasques, Diego Maradona a connu de nombreuses histoires d'amour durant lesquelles sont nés pas moins de huit enfants, cinq reconnus et trois autres possibles.Son fils aîné, Diego Sinagra est né d'une aventure que le footballeur a eue à Naples avec Cristina Sinagra. Pendant 30 ans, l'ex-footballeur a refusé de le reconnaître avant que des tests ADN ne soient effectués, en 2016. Ensuite sont nées Dalma (1987) et Giannina (1989), qu'il a eues avec sa première épouse Claudia. En 1996, Valeria Sabalain a donné naissance à une petite Jana, que Maradona n'a pas voulu reconnaître avant qu'elle ne devienne majeure. En 2013 est né le dernier enfant connu de Diego Maradona, Dieguito Fernando, d'une aventure avec Veronica Ojeda. En plus de ses cinq descendants connus, le footballeur serait le père de trois autres, selon son avocat. Matías Morla a en effet confirmé que l'Argentin était le père de trois cubains : Joana, Lu et Javielito. Si on lui connaît officiellement hui progénitures, le footballeur pourrait en réalité être le père d'une dizaine d'enfants. Dans ces cas-là, l'héritage de la légende promet d'être un casse-tête juridique. A moins qu'il ait déjà pris des précautions.Diego Maradona : "Tout ce que j'ai gagné, je vais en faire don""En vieillissant, les gens s'inquiètent davantage de ce que vous allez laisser que de ce que vous faites. (...) Et je dis à tout le monde que je ne leur laisse rien, que je vais tout donner, affirmait Diego Maradona il y a quelques mois. Tout ce que j'ai gagné de ma vie, je vais en faire un don." Deux de ses filles ont également expliqué s'inquiéter fortement des "suceurs de sang" qui viendraient ajouter leur grain de sel dans cet héritage. Et alors que Diego Maradona n'est décédé que depuis quelques heures, la bataille se préparerait déjà entre tous ses enfants, reconnus ou non. Pour le moment, on ne sait pas encore si Diego Maradona avait rédigé un testament, ni s'il avait fait don de son argent lors des dernières semaines de sa vie. Reste que si l'héritage pécuniaire de la légende déchire sa famille, celui qu'il a légué au monde du football demeurera immortel. Diego Maradona © ITAR TASS Diego Maradona © Imago Diego Sinagra, le fils de Diego Maradona © Backgrid UK Diego Maradona © ITAR TASS Diego Maradona © PacificPressAgency Diego Maradona © Pierre Perusseau Giannina Maradona, la fille de Diego Maradona © GTRES Diego Maradona © Zuma Press Diego Sinagra, le fils de Diego Maradona © Zuma Press Diego Maradona © Dukas Diego Maradona © Action Press Diego Maradona Junior © AGENCE Une nouvelle guerre d'héritage se profile-t-elle ? Ce jeudi 26 novembre, la légende du football Diego Maradona est morte à l'âge de 60 ans d'un arrêt cardiaque. Une disparition déchirante pour le monde du ballon rond mais également pour la famille de l'Argentin. L'un des ses dernières campagnes s'est dite totalement furieuse de ne pas pouvoir assister à la veillée funèbre organisée en sa mémoire. "Il paraît que Claudia (l'épouse de Maradona, ndlr) n'a pas voulu que j'entre mais elle dit, elle, qu'elle n'y est pour rien, a expliqué Rocio Oliva, qui a été en couple avec le footballeur pendant six ans. Ca me fait mal qu'on ne me laisse pas entrer et en faisant cela ils font aussi du mal à Diego. Je suis sa dernière femme, personne ne le comprend. J'ai été la seule femme que Diego voulait voir. Tout le mal qu'ils font, cela se paie." La mort de Maradona est aussi un choc pour ses nombreux enfants. Au cours de sa vie, particulièrement riche en frasques, Diego Maradona a connu de nombreuses histoires d'amour durant lesquelles sont nés pas moins de huit enfants, cinq reconnus et trois autres possibles.Son fils aîné, Diego Sinagra est né d'une aventure que le footballeur a eue à Naples avec Cristina Sinagra. Pendant 30 ans, l'ex-footballeur a refusé de le reconnaître avant que des tests ADN ne soient effectués, en 2016. Ensuite sont nées Dalma (1987) et Giannina (1989), qu'il a eues avec sa première épouse Claudia. En 1996, Valeria Sabalain a donné naissance à une petite Jana, que Maradona n'a pas voulu reconnaître avant qu'elle ne devienne majeure. En 2013 est né le dernier enfant connu de Diego Maradona, Dieguito Fernando, d'une aventure avec Veronica Ojeda. En plus de ses cinq descendants connus, le footballeur serait le père de trois autres, selon son avocat. Matías Morla a en effet confirmé que l'Argentin était le père de trois cubains : Joana, Lu et Javielito. Si on lui connaît officiellement hui progénitures, le footballeur pourrait en réalité être le père d'une dizaine d'enfants. Dans ces cas-là, l'héritage de la légende promet d'être un casse-tête juridique. A moins qu'il ait déjà pris des précautions.Diego Maradona : "Tout ce que j'ai gagné, je vais en faire don""En vieillissant, les gens s'inquiètent davantage de ce que vous allez laisser que de ce que vous faites. (...) Et je dis à tout le monde que je ne leur laisse rien, que je vais tout donner, affirmait Diego Maradona il y a quelques mois. Tout ce que j'ai gagné de ma vie, je vais en faire un don." Deux de ses filles ont également expliqué s'inquiéter fortement des "suceurs de sang" qui viendraient ajouter leur grain de sel dans cet héritage. Et alors que Diego Maradona n'est décédé que depuis quelques heures, la bataille se préparerait déjà entre tous ses enfants, reconnus ou non. Pour le moment, on ne sait pas encore si Diego Maradona avait rédigé un testament, ni s'il avait fait don de son argent lors des dernières semaines de sa vie. Reste que si l'héritage pécuniaire de la légende déchire sa famille, celui qu'il a légué au monde du football demeurera immortel. Diego Maradona © ITAR TASS Diego Maradona © Imago Diego Sinagra, le fils de Diego Maradona © Backgrid UK Diego Maradona © ITAR TASS Diego Maradona © PacificPressAgency Diego Maradona © Pierre Perusseau Giannina Maradona, la fille de Diego Maradona © GTRES Diego Maradona © Zuma Press Diego Sinagra, le fils de Diego Maradona © Zuma Press Diego Maradona © Dukas Diego Maradona © Action Press Diego Maradona Junior © AGENCE
26 novembre 2020

Diego Maradona : son aveu déchirant lors de sa dernière interview

Le vendredi 30 octobre 2020, Diego Maradona fêtait ses 60 ans. Le célèbre joueur avait reçu de nombreux cadeaux et messages de ses fans, mais aussi d'autres légendes du football comme Pelé, Zinédine Zidane ou Cristiano Ronaldo. Malgré son état de santé visiblement très préoccupant, la star avait tenu à faire une petite apparition notamment pour remercier ses nombreux admirateurs.Quelques jours plus tôt, Diego Maradona donnait ce qui s'avérera être sa dernière interviewà l'un des plus grands journaux argentin Clarin. Le joueur s'est livré dans un entretien de huit questions sur sa vie, ses réussites et ses regrets. Il a notamment admis qu'avant son retour au football en tant que manager de Gimnasia, il s'interrogeait parfois : "Cela a dépassé ce que je pouvais imaginer. Parce que j'étais absent depuis longtemps et que parfois, je me demande si les gens m'aimeront encore, s'ils continueront à ressentir la même chose". À la fin de l'échange, il a ajouté : "Quand je suis entré sur le terrain à Gimnasia le jour de la présentation, j'ai senti que l'amour avec les gens ne cesserait jamais". Des mots qui sauront peut-être apaiser la douleur de ses fans.Diego Maradona : son plus grand regretDiego Maradona, est depuis toujours mondialement connu pour son incroyable talent au football, mais aussi pour ses frasques qui ont participé à le hisser au rang d'icône du football. Et lorsqu'on lui a demandé s'il avait des regrets de sa vie, l'ancien joueur a répondu : "J'y suis allé et je suis très heureux, le football m'a donné tout ce que j'avais, plus que je ne l'avais imaginé. Si je n'avais pas eu cette addiction, j'aurais pu jouer beaucoup plus". Avant d'ajouter : "Mais aujourd'hui, c'est passé, je vais bien et ce que je regrette le plus, c'est de ne pas avoir mes parents". Diego Maradona © Agence Diego Maradona © Imago Diego Maradona et sa fille Dalma Maradona © TELE POCHE / MONDADORI FRANCE Diego Maradona © Imago Diego Maradona © TELE STAR / MONDADORI FRANCE Diego Maradona © Dailymotion Diego Maradona © Zuma Press Diego Maradona © Zuma Press Diego Maradona © Zuma Press Le vendredi 30 octobre 2020, Diego Maradona fêtait ses 60 ans. Le célèbre joueur avait reçu de nombreux cadeaux et messages de ses fans, mais aussi d'autres légendes du football comme Pelé, Zinédine Zidane ou Cristiano Ronaldo. Malgré son état de santé visiblement très préoccupant, la star avait tenu à faire une petite apparition notamment pour remercier ses nombreux admirateurs.Quelques jours plus tôt, Diego Maradona donnait ce qui s'avérera être sa dernière interviewà l'un des plus grands journaux argentin Clarin. Le joueur s'est livré dans un entretien de huit questions sur sa vie, ses réussites et ses regrets. Il a notamment admis qu'avant son retour au football en tant que manager de Gimnasia, il s'interrogeait parfois : "Cela a dépassé ce que je pouvais imaginer. Parce que j'étais absent depuis longtemps et que parfois, je me demande si les gens m'aimeront encore, s'ils continueront à ressentir la même chose". À la fin de l'échange, il a ajouté : "Quand je suis entré sur le terrain à Gimnasia le jour de la présentation, j'ai senti que l'amour avec les gens ne cesserait jamais". Des mots qui sauront peut-être apaiser la douleur de ses fans.Diego Maradona : son plus grand regretDiego Maradona, est depuis toujours mondialement connu pour son incroyable talent au football, mais aussi pour ses frasques qui ont participé à le hisser au rang d'icône du football. Et lorsqu'on lui a demandé s'il avait des regrets de sa vie, l'ancien joueur a répondu : "J'y suis allé et je suis très heureux, le football m'a donné tout ce que j'avais, plus que je ne l'avais imaginé. Si je n'avais pas eu cette addiction, j'aurais pu jouer beaucoup plus". Avant d'ajouter : "Mais aujourd'hui, c'est passé, je vais bien et ce que je regrette le plus, c'est de ne pas avoir mes parents". Diego Maradona © Agence Diego Maradona © Imago Diego Maradona et sa fille Dalma Maradona © TELE POCHE / MONDADORI FRANCE Diego Maradona © Imago Diego Maradona © TELE STAR / MONDADORI FRANCE Diego Maradona © Dailymotion Diego Maradona © Zuma Press Diego Maradona © Zuma Press Diego Maradona © Zuma Press
26 novembre 2020

Jessica Thivenin partage une adorable photo avec son fils Maylone

Ce jeudi 26 novembre 2020, Jessica Thivenin a dévoilé sur son compte Instagram une photo et d'adorables vidéos d'elle avec sa famille. La star de la téléréalité a en effet profité de la journée pour amener son fils Maylone dans une grande salle de jeux pour enfants avec toboggan, manège de tasses tournantes et bouliers de toutes les couleurs. Avec son mari Thibault Garcia, la jolie blonde de 30 ans a replongé en enfance en s'amusant comme une folle avec leur petit bout de chou, âgé d'un an seulement. "On vit les meilleurs moments de notre vie, chaque jour est une découverte, on redevient des enfants", écrit Jessica Thivenin avec enthousiasme, en légende de son post. En commentaires, ses fans n'ont pas manqué de réagir, en assurant qu'elle et son époux sont "vraiment des parents au top", que leur bébé est "magnifique" ou encore en lui rappelant que "ça passe très vite". Depuis le 7 octobre 2019, jour de la naissance du petit Maylone, celle qui s'est fait connaître en participant en 2014 à l'émission des Marseillais à Rio semble nager en plein bonheur. Sur les réseaux sociaux, la jeune maman partage fréquemment des clichés de son compagnon et de leur cher enfant.Une maman gaga qui partage toutLe 17 novembre dernier, la petite famille a dévoilé son immense sapin de Noël, déjà prêt pour les festivités de fin d'année. Pour Halloween, Maylone était déguisé en petite citrouille, faisant au passage fondre les internautes. Jessica Thivenin a même immortalisé le jour particulier de la première rentrée en crèche de son fils, qui a eu lieu le 25 octobre. Toute occasion est bonne pour dévoiler à ses fans sa joie de voir grandir son garçon un peu plus chaque jour. Le 13 octobre notamment est une date très symbolique puisque le bout de chou a réalisé ses tout premiers pas. Jessica Thivenin © INSTAGRAM Jessica Thivenin et sa famille © INSTAGRAM Jessica Thivenin et sa famille © INSTAGRAM Jessica Thivenin et son fils © INSTAGRAM Jessica Thivenin © INSTAGRAM Jessica Thivenin et son fils © INSTAGRAM Jessica Thivenin et sa famille © INSTAGRAM Jessica Thivenin et son fils © INSTAGRAM Jessica Thivenin et son fils © INSTAGRAM Ce jeudi 26 novembre 2020, Jessica Thivenin a dévoilé sur son compte Instagram une photo et d'adorables vidéos d'elle avec sa famille. La star de la téléréalité a en effet profité de la journée pour amener son fils Maylone dans une grande salle de jeux pour enfants avec toboggan, manège de tasses tournantes et bouliers de toutes les couleurs. Avec son mari Thibault Garcia, la jolie blonde de 30 ans a replongé en enfance en s'amusant comme une folle avec leur petit bout de chou, âgé d'un an seulement. "On vit les meilleurs moments de notre vie, chaque jour est une découverte, on redevient des enfants", écrit Jessica Thivenin avec enthousiasme, en légende de son post. En commentaires, ses fans n'ont pas manqué de réagir, en assurant qu'elle et son époux sont "vraiment des parents au top", que leur bébé est "magnifique" ou encore en lui rappelant que "ça passe très vite". Depuis le 7 octobre 2019, jour de la naissance du petit Maylone, celle qui s'est fait connaître en participant en 2014 à l'émission des Marseillais à Rio semble nager en plein bonheur. Sur les réseaux sociaux, la jeune maman partage fréquemment des clichés de son compagnon et de leur cher enfant.Une maman gaga qui partage toutLe 17 novembre dernier, la petite famille a dévoilé son immense sapin de Noël, déjà prêt pour les festivités de fin d'année. Pour Halloween, Maylone était déguisé en petite citrouille, faisant au passage fondre les internautes. Jessica Thivenin a même immortalisé le jour particulier de la première rentrée en crèche de son fils, qui a eu lieu le 25 octobre. Toute occasion est bonne pour dévoiler à ses fans sa joie de voir grandir son garçon un peu plus chaque jour. Le 13 octobre notamment est une date très symbolique puisque le bout de chou a réalisé ses tout premiers pas. Jessica Thivenin © INSTAGRAM Jessica Thivenin et sa famille © INSTAGRAM Jessica Thivenin et sa famille © INSTAGRAM Jessica Thivenin et son fils © INSTAGRAM Jessica Thivenin © INSTAGRAM Jessica Thivenin et son fils © INSTAGRAM Jessica Thivenin et sa famille © INSTAGRAM Jessica Thivenin et son fils © INSTAGRAM Jessica Thivenin et son fils © INSTAGRAM
26 novembre 2020

Ils meurent intoxiqués après avoir fait une fausse manipulation sur leur four

Selon le journal Mirror, cinq personnes sont mortes en Angleterre et en Irlande après avoir mal utilisé leur four. En effet Richard Smith (30 ans), Kevin Branton (32 ans), et John Cook (90 ans), sa femme Maureen (86 ans) et leur fille Audrey (47 ans) ont été retrouvés morts à leur domicile. Selon les éléments de l'enquête, c'est une mauvaise utilisation de leur four qui est à l'origine de leur disparition. Comme le rapporte le média, ces personnes auraient utilisé le mode grill de leur appareil la porte fermée, ce qui a aurait créé une accumulation de monoxyde de carbonne et provoqué une explosion. D'autres personnes ayant acheté ce modèle de cuisinière auraient aussi été victimes.Face à ces tragiques événements, le directeur de la marque du four a pris la parole. "Personne n'a prévu que le grill pouvait être utilisé avec la porte fermée volontairement ou par accident." a-t-il déclaré. Pourtant, dans le manuel d'utilisation, il est bien mentionné d'utiliser le grill avec la porte ouverte. "L'un des principaux problèmes est l'utilisation des clients avec la porte fermée. Le manuel d'instructions fournissait des instructions aux utilisateurs pour faire fonctionner le gril avec la porte ouverte (...) La cuisson au grill utilise un processus de cuisson différent de la cuisson au four. C'est pourquoi l'instruction est donnée de griller avec la porte ouverte." a ajouté le directeur. A la suite de ces déclarations, plus de 20 000 clients ont été contactés afin d'éviter d'autres drames.La marque change le système de fonctionnementA noter que des mesures ont alors été prises par les créateurs du four afin d'améliorer le système de fonctionnement. L'idée de modifier le design a été évoquée afin que le mode grill soit utilisé porte fermée. Des tests seraient également en cours afin de produire de nouveaux fours davantage conformes aux normes de sécurité. Illustration d'un four © Pixabay PhotoMIX-Company Illustration du feu © Pixabay stevepb Une accumulation de gaz © Pixabay tookapic Selon le journal Mirror, cinq personnes sont mortes en Angleterre et en Irlande après avoir mal utilisé leur four. En effet Richard Smith (30 ans), Kevin Branton (32 ans), et John Cook (90 ans), sa femme Maureen (86 ans) et leur fille Audrey (47 ans) ont été retrouvés morts à leur domicile. Selon les éléments de l'enquête, c'est une mauvaise utilisation de leur four qui est à l'origine de leur disparition. Comme le rapporte le média, ces personnes auraient utilisé le mode grill de leur appareil la porte fermée, ce qui a aurait créé une accumulation de monoxyde de carbonne et provoqué une explosion. D'autres personnes ayant acheté ce modèle de cuisinière auraient aussi été victimes.Face à ces tragiques événements, le directeur de la marque du four a pris la parole. "Personne n'a prévu que le grill pouvait être utilisé avec la porte fermée volontairement ou par accident." a-t-il déclaré. Pourtant, dans le manuel d'utilisation, il est bien mentionné d'utiliser le grill avec la porte ouverte. "L'un des principaux problèmes est l'utilisation des clients avec la porte fermée. Le manuel d'instructions fournissait des instructions aux utilisateurs pour faire fonctionner le gril avec la porte ouverte (...) La cuisson au grill utilise un processus de cuisson différent de la cuisson au four. C'est pourquoi l'instruction est donnée de griller avec la porte ouverte." a ajouté le directeur. A la suite de ces déclarations, plus de 20 000 clients ont été contactés afin d'éviter d'autres drames.La marque change le système de fonctionnementA noter que des mesures ont alors été prises par les créateurs du four afin d'améliorer le système de fonctionnement. L'idée de modifier le design a été évoquée afin que le mode grill soit utilisé porte fermée. Des tests seraient également en cours afin de produire de nouveaux fours davantage conformes aux normes de sécurité. Illustration d'un four © Pixabay PhotoMIX-Company Illustration du feu © Pixabay stevepb Une accumulation de gaz © Pixabay tookapic
26 novembre 2020

Donald Trump : son fils, testé positif au Covid-19, va passer Noël en famille

Donald Trump Jr. ne ratera sous aucun prétexte les fêtes de famille ! Le fils de Donald Trumpa annoncé sur Instagram avoir contracté le coronavirus. Mais pas de panique pour le politicien : l'Américain de 42 ans sera bel et bien à New York. "J'ai commencé Thanksgiving un peu plus tôt que prévu... Je n'étais pas certain d'être opérationnel pour me réunir en famille mais l'aspect médical est OK, j'en ai fini avec la Rona (ndlr : coronavirus) donc Kimberley et moi avons concocté notre plan de sauvetage pour la cuisine et on va doubler les quantités pour le festin de Thanksgiving." Pour rappel, Thanksgiving a lieu ce jeudi 26 novembre cette année.Donald Trump Jr. a partagé une photo de lui et de Kimberley, casquette sur la tête, souriant en direction de l'objectif. Une présence qui fera assurément plaisir à son père, qui digère encore sa défaite face à Joe Biden aux élections présidentielles américaines. Reste à savoir où la famille se réunira : la Maison Blanche ou Bedminster, dans le New Jersey, où Donald Trump aime s'adonner à son loisir préféré, le golf. Car le chef de l'Etat ne devrait pas prendre de vacances sur la plage de la côte Atlantique ou de parties de golf cette année.. selon la porte-parole de la First Lady, Stephanie Grisham, ils devraient rester à la Maison Blanche. Le 20 novembre, le porte-parole du fils aîné du président de la République a annoncé que Donald Trump Jr. était touché par le virus, comme près de 200.000 autres personnes rien que sur cette journée aux Etats-Unis. "Don a été testé positif au début de la semaine et est en quarantaine dans sa maison de campagne depuis qu'il a eu le résultat", a indiqué ce porte-parole. Eric Trump, Ivanka Trump, Donald Trump Jr © Agence Donald Trump et Melania © WALTER Donald Trump © Backgrid USA Donald Trump Jr © Zuma Press Donald Trump Jr. © Zuma Press Donald Trump Jr. sort de son cours de gym et se rend dans une station service dans Upstate New York, Etats-Unis, le 29 avril 2018. © The ImageDirect Donald Trump Jr. © Backgrid USA Donald Trump Jr., sa fille Kai Madison et Donald Trump © Backgrid USA Donald J. Trump, Melania Trump, la duchesse de Cornouailles, l'ambassadeur des États-Unis au Royaume-Uni, Woody Johnson et Suzanne Johnson © The White House via BestImage Donald Trump Jr. ne ratera sous aucun prétexte les fêtes de famille ! Le fils de Donald Trumpa annoncé sur Instagram avoir contracté le coronavirus. Mais pas de panique pour le politicien : l'Américain de 42 ans sera bel et bien à New York. "J'ai commencé Thanksgiving un peu plus tôt que prévu... Je n'étais pas certain d'être opérationnel pour me réunir en famille mais l'aspect médical est OK, j'en ai fini avec la Rona (ndlr : coronavirus) donc Kimberley et moi avons concocté notre plan de sauvetage pour la cuisine et on va doubler les quantités pour le festin de Thanksgiving." Pour rappel, Thanksgiving a lieu ce jeudi 26 novembre cette année.Donald Trump Jr. a partagé une photo de lui et de Kimberley, casquette sur la tête, souriant en direction de l'objectif. Une présence qui fera assurément plaisir à son père, qui digère encore sa défaite face à Joe Biden aux élections présidentielles américaines. Reste à savoir où la famille se réunira : la Maison Blanche ou Bedminster, dans le New Jersey, où Donald Trump aime s'adonner à son loisir préféré, le golf. Car le chef de l'Etat ne devrait pas prendre de vacances sur la plage de la côte Atlantique ou de parties de golf cette année.. selon la porte-parole de la First Lady, Stephanie Grisham, ils devraient rester à la Maison Blanche. Le 20 novembre, le porte-parole du fils aîné du président de la République a annoncé que Donald Trump Jr. était touché par le virus, comme près de 200.000 autres personnes rien que sur cette journée aux Etats-Unis. "Don a été testé positif au début de la semaine et est en quarantaine dans sa maison de campagne depuis qu'il a eu le résultat", a indiqué ce porte-parole. Eric Trump, Ivanka Trump, Donald Trump Jr © Agence Donald Trump et Melania © WALTER Donald Trump © Backgrid USA Donald Trump Jr © Zuma Press Donald Trump Jr. © Zuma Press Donald Trump Jr. sort de son cours de gym et se rend dans une station service dans Upstate New York, Etats-Unis, le 29 avril 2018. © The ImageDirect Donald Trump Jr. © Backgrid USA Donald Trump Jr., sa fille Kai Madison et Donald Trump © Backgrid USA Donald J. Trump, Melania Trump, la duchesse de Cornouailles, l'ambassadeur des États-Unis au Royaume-Uni, Woody Johnson et Suzanne Johnson © The White House via BestImage
26 novembre 2020

Patrick Poivre d'Arvor : son frère Olivier, décroche l'ancien poste de Ségolène Royal

Il a récupéré la chaise vide de Ségolène Royal. Depuis le mois de janvier dernier, et le départ de l'ancienne ministre, les pôles n'avaient plus d'ambassadeur français. Ce mercredi 26 novembre, ils en ont récupéré un en la personne d'Olivier Poivre d'Arvor. Selon une décision du Conseil des ministres en effet, le frère de l'ancien présentateur star du 20h de TF1 a été nommé "ambassadeur des pôles et des enjeux maritimes". Un titre quelque peu différent de celui de Ségolène Royal, qui avait été chargée en 2017 "de la négociation internationale pour les pôles arctique et antarctique". C'est donc sûrement l'écrivain qui va travailler sur la réunion consultative du conseil de l'Antarctique (RTCA) qui doit se dérouler au mois de mai 2021 en France. Comme le rappelle L'Express, Olivier Poivre d'Arvor est la troisième personne à occuper ce poste depuis sa création en 2009 par Nicolas Sarkozy pour Michel Rocard.Selon Franceinfo, le nouveau poste pour les pôles d'Olivier Poivre d'Arvor est "un poste de sensibilisation à la situation de cette zone de la planète où le réchauffement climatique va deux fois plus vite qu'ailleurs". Pour ce faire, il va notamment siéger au Conseil de l'Arctique, institution intergouvernementale qui a été créée en 1996. Mais comme le note L'Express, cette nomination est surprenante. Selon un rapport d'information du Sénat pour la commission des affaires économiques daté d'il y a quelques mois "le poste d'ambassadeur chargé de la négociation internationale pour les pôles arctique et antarctique a été supprimé au cours de l'année 2020". Le Conseil des ministres a donc préféré revenir sur sa décision et nommer une nouvelle personne en charge de ces thématiques particulièrement d'actualité.Ségolène Royal a préféré sa "liberté de parole"En janvier dernier, après près de trois ans à ce poste, Ségolène Royal avait été officiellement démise de ses fonctions. "Le ministre de l'Europe et des Affaires étrangères (Jean-Yves Le Drian) a proposé que Ségolène Royal n'occupe plus ses fonctions d'ambassadrice chargée des pôles et elle sera donc remplacée prochainement", a déclaré Sibeth Ndiaye, la porte-parole du gouvernement. A l'époque, l'ex-candidate à la présidentielle s'était montrée très critique envers le pouvoir et la présidence d'Emmanuel Macron. "Je prends acte de mon limogeage car je choisis ma liberté de parole", avait-elle réagi après son limogeage. Désormais libre, Ségolène Royal laisse planer le doute quant à une possible nouvelle candidature en 2022. "Pourquoi pas ?, lâchait-elle simplement auprès du Figaro. J'ai dit que le moment venu, si l'on était prêt à se rassembler, je serais prête pour cette bataille." Patrick et Olivier Poivre d'Arvor © JACOVIDES-BORDE-MOREAU Olivier Poivre d'Arvor © Giancarlo Gorassini Patrick et Olivier Poivre d'Arvor © COADIC GUIREC Emmanuel Macron et Olivier Poivre d'Arvor © Sebastien Valiela Olivier Poivre d'Arvor © Stephane Lemouton Ségolène Royal © Patrick Bernard - Thierry David Ségolène Royal © Giancarlo Gorassini Ségolène Royal © Andreina Flores Ségolène Royal © Jack Tribeca Ségolène Royal © OLIVIER BORDE Ségolène Royal © Panoramic Olivier Poivre d'Arvor © Gilles Bouquillon Il a récupéré la chaise vide de Ségolène Royal. Depuis le mois de janvier dernier, et le départ de l'ancienne ministre, les pôles n'avaient plus d'ambassadeur français. Ce mercredi 26 novembre, ils en ont récupéré un en la personne d'Olivier Poivre d'Arvor. Selon une décision du Conseil des ministres en effet, le frère de l'ancien présentateur star du 20h de TF1 a été nommé "ambassadeur des pôles et des enjeux maritimes". Un titre quelque peu différent de celui de Ségolène Royal, qui avait été chargée en 2017 "de la négociation internationale pour les pôles arctique et antarctique". C'est donc sûrement l'écrivain qui va travailler sur la réunion consultative du conseil de l'Antarctique (RTCA) qui doit se dérouler au mois de mai 2021 en France. Comme le rappelle L'Express, Olivier Poivre d'Arvor est la troisième personne à occuper ce poste depuis sa création en 2009 par Nicolas Sarkozy pour Michel Rocard.Selon Franceinfo, le nouveau poste pour les pôles d'Olivier Poivre d'Arvor est "un poste de sensibilisation à la situation de cette zone de la planète où le réchauffement climatique va deux fois plus vite qu'ailleurs". Pour ce faire, il va notamment siéger au Conseil de l'Arctique, institution intergouvernementale qui a été créée en 1996. Mais comme le note L'Express, cette nomination est surprenante. Selon un rapport d'information du Sénat pour la commission des affaires économiques daté d'il y a quelques mois "le poste d'ambassadeur chargé de la négociation internationale pour les pôles arctique et antarctique a été supprimé au cours de l'année 2020". Le Conseil des ministres a donc préféré revenir sur sa décision et nommer une nouvelle personne en charge de ces thématiques particulièrement d'actualité.Ségolène Royal a préféré sa "liberté de parole"En janvier dernier, après près de trois ans à ce poste, Ségolène Royal avait été officiellement démise de ses fonctions. "Le ministre de l'Europe et des Affaires étrangères (Jean-Yves Le Drian) a proposé que Ségolène Royal n'occupe plus ses fonctions d'ambassadrice chargée des pôles et elle sera donc remplacée prochainement", a déclaré Sibeth Ndiaye, la porte-parole du gouvernement. A l'époque, l'ex-candidate à la présidentielle s'était montrée très critique envers le pouvoir et la présidence d'Emmanuel Macron. "Je prends acte de mon limogeage car je choisis ma liberté de parole", avait-elle réagi après son limogeage. Désormais libre, Ségolène Royal laisse planer le doute quant à une possible nouvelle candidature en 2022. "Pourquoi pas ?, lâchait-elle simplement auprès du Figaro. J'ai dit que le moment venu, si l'on était prêt à se rassembler, je serais prête pour cette bataille." Patrick et Olivier Poivre d'Arvor © JACOVIDES-BORDE-MOREAU Olivier Poivre d'Arvor © Giancarlo Gorassini Patrick et Olivier Poivre d'Arvor © COADIC GUIREC Emmanuel Macron et Olivier Poivre d'Arvor © Sebastien Valiela Olivier Poivre d'Arvor © Stephane Lemouton Ségolène Royal © Patrick Bernard - Thierry David Ségolène Royal © Giancarlo Gorassini Ségolène Royal © Andreina Flores Ségolène Royal © Jack Tribeca Ségolène Royal © OLIVIER BORDE Ségolène Royal © Panoramic Olivier Poivre d'Arvor © Gilles Bouquillon
26 novembre 2020

Chrissy Teigen folle de rage : la star s'en prend à un internaute et défend Meghan Markle

Trop c'est trop pour Chrissy Teigen. Dans une tribune publiée dans le New York Times mercredi 25 novembre, Meghan Markle a révélé que l'été dernier elle a été victime d'une fausse couche alors qu'elle s'occupait de son fils Archie. Après avoir ressenti "une forte crampe", la duchesse de Sussex a compris "en tenant [son] premier-né", qu'elle était en train de perdre son deuxième enfant. Un texte déchirant pour la duchesse, qui a expliqué avoir fait part de sa douloureuse expérience afin de lever le tabou que les fausses couches provoquent dans la société, et afin de montrer à celles qui en sont victimes qu'elles ne sont pas seules. Toutefois, certains ne l'ont pas entendus de cette oreille.Critiquée pour avoir fait part d'une telle épreuve, un internaute a jugé bon de dénoncer sur Twitter le caractère égoïste de la tribune de Meghan Markle. "Est-ce que quelqu'un remet vraiment en question la douleur et la pure horreur de subir une fausse couche, ou critiquent-ils peut-être la décision de Meghan d'écrire un éditorial de 1000 mots sur elle-même ?", a-t-il ainsi écrit. Ce à quoi Chrissy Teigen, elle-même victime d'une fausse couche en octobre dernier, n'a pas manqué de répondre. "Le prix de l'idiot du jour est décerné à Marco Giannangeli. Félicitations, espèce de merde", a ainsi écrit la mannequin avant de supprimer son tweet, rapporté par le Daily Mail, et de répliquer par un autre : "Désolé, j'ai oublié que j'essaye d'être plus gentille lol".Is anyone really questioning the pain and sheer awfulness of suffering a miscarriage, or are they perhaps criticising Meghan's decision to write a 1,000 word op-Ed about herself? What does it add to the resources already available for those who go through a tragedy like this?— Marco Giannangeli (@marcogiann) November 25, 2020 Sorry forgot I'm trying to be nicer lol— chrissy teigen (@chrissyteigen) November 25, 2020 Chrissy Teigen elle-même critiquée après sa fausse coucheToujours très affectée par la mort de son bébé en octobre dernier, Chrissy Teigen avait elle-même été critiquée sur les réseaux sociaux pour avoir partagé des clichés et ressentis du jour terrible où elle a perdu son troisième enfant. "Je ne peux pas exprimer à quel point je me soucie peu que vous détestiez ces photos. Je me soucie peu que ce soit quelque chose que vous n'auriez pas fait", avait ainsi écrit l'épouse de John Legend dans un texte poignant. "Je l'ai vécu, j'ai choisi de le faire, et plus que tout, ces photos ne sont destinées qu'aux personnes qui ont vécu ça ou qui sont assez curieuses pour se demander à quoi ressemble quelque chose comme ça. Ces photos ne sont destinées qu'aux personnes qui en ont besoin. Les pensées des autres ne m'importent pas", avait-elle écrit, elle qui souffre désormais de dépression. Chrissy Teigen © Agence Meghan Markle © EXPRESS SYNDICATION Chrissy Teigen © Instagram Meghan Markle © Agence Chrissy Teigen © Instagram Le prince Harry et Meghan Markle © Backgrid USA Chrissy Teigen et John Legend © Instagram Meghan Markle © AGENCE Chrissy Teigen et John Legend © Instagram Meghan Markle © Backgrid UK Chrissy Teigen © Instagram Meghan Markle et son fils Archie © JLPPA Trop c'est trop pour Chrissy Teigen. Dans une tribune publiée dans le New York Times mercredi 25 novembre, Meghan Markle a révélé que l'été dernier elle a été victime d'une fausse couche alors qu'elle s'occupait de son fils Archie. Après avoir ressenti "une forte crampe", la duchesse de Sussex a compris "en tenant [son] premier-né", qu'elle était en train de perdre son deuxième enfant. Un texte déchirant pour la duchesse, qui a expliqué avoir fait part de sa douloureuse expérience afin de lever le tabou que les fausses couches provoquent dans la société, et afin de montrer à celles qui en sont victimes qu'elles ne sont pas seules. Toutefois, certains ne l'ont pas entendus de cette oreille.Critiquée pour avoir fait part d'une telle épreuve, un internaute a jugé bon de dénoncer sur Twitter le caractère égoïste de la tribune de Meghan Markle. "Est-ce que quelqu'un remet vraiment en question la douleur et la pure horreur de subir une fausse couche, ou critiquent-ils peut-être la décision de Meghan d'écrire un éditorial de 1000 mots sur elle-même ?", a-t-il ainsi écrit. Ce à quoi Chrissy Teigen, elle-même victime d'une fausse couche en octobre dernier, n'a pas manqué de répondre. "Le prix de l'idiot du jour est décerné à Marco Giannangeli. Félicitations, espèce de merde", a ainsi écrit la mannequin avant de supprimer son tweet, rapporté par le Daily Mail, et de répliquer par un autre : "Désolé, j'ai oublié que j'essaye d'être plus gentille lol".Is anyone really questioning the pain and sheer awfulness of suffering a miscarriage, or are they perhaps criticising Meghan's decision to write a 1,000 word op-Ed about herself? What does it add to the resources already available for those who go through a tragedy like this?— Marco Giannangeli (@marcogiann) November 25, 2020 Sorry forgot I'm trying to be nicer lol— chrissy teigen (@chrissyteigen) November 25, 2020 Chrissy Teigen elle-même critiquée après sa fausse coucheToujours très affectée par la mort de son bébé en octobre dernier, Chrissy Teigen avait elle-même été critiquée sur les réseaux sociaux pour avoir partagé des clichés et ressentis du jour terrible où elle a perdu son troisième enfant. "Je ne peux pas exprimer à quel point je me soucie peu que vous détestiez ces photos. Je me soucie peu que ce soit quelque chose que vous n'auriez pas fait", avait ainsi écrit l'épouse de John Legend dans un texte poignant. "Je l'ai vécu, j'ai choisi de le faire, et plus que tout, ces photos ne sont destinées qu'aux personnes qui ont vécu ça ou qui sont assez curieuses pour se demander à quoi ressemble quelque chose comme ça. Ces photos ne sont destinées qu'aux personnes qui en ont besoin. Les pensées des autres ne m'importent pas", avait-elle écrit, elle qui souffre désormais de dépression. Chrissy Teigen © Agence Meghan Markle © EXPRESS SYNDICATION Chrissy Teigen © Instagram Meghan Markle © Agence Chrissy Teigen © Instagram Le prince Harry et Meghan Markle © Backgrid USA Chrissy Teigen et John Legend © Instagram Meghan Markle © AGENCE Chrissy Teigen et John Legend © Instagram Meghan Markle © Backgrid UK Chrissy Teigen © Instagram Meghan Markle et son fils Archie © JLPPA
26 novembre 2020

Mort de Diego Maradona : les ambulanciers arrivés trop tard ? La grosse colère de son avocat

La mort de Diego Maradona aurait-elle pu être évitée ? C'est ce qu'affirme son avocat, Matias Morla, dans un communiqué rendu public ce jeudi 26 novembre et cité par le site du HuffPost. Il y dénonce le manque d'action, voire "l'idiotie criminelle" des services de secours, intervenus trop tard à ses yeux. "Il est inexplicable que pendant douze heures mon ami n'ait fait l'objet d'aucune attention ni d'aucun contrôle de la part des personnels de santé (...) L'ambulance a mis plus d'une demi-heure pour arriver, ce qui a été une idiotie criminelle." Le conseil de la star du ballon rond demande désormais l'ouverture d'une enquête.Il avait célébré son 60ème anniversaire le 30 octobre 2020. Ce mercredi 25 novembre, Diego Maradona est mort des suites d'un arrêt cardiaque, plusieurs semaines après avoir été opéré d'un hématome sous-dural et après avoir survécu à de nombreux soucis de santé durant ces dernières années. Légende du football et dieu vivant en Argentine, son pays natal, El Pibe de Oro fait l'objet d'un hommage sans précédent puisque le gouvernement argentin a annoncé que le pays aurait droit à trois jours de deuil national en raison de sa disparition.Les hommages pleuventSur la Toile, les hommages ne cessent d'affluer depuis. Si d'autres stars du ballon rond à l'image de Cristiano Ronaldo, Pelé, Lionel Messi ou encore Kylian Mbappé sont sorties du silence en l'honneur de Diego Maradona, d'autres personnalités de tous milieux confondus les ont rejoint. Bernard Tapie, quant à lui, qui souhaitait d'ailleurs l'avoir sous ses ordres à l'Olympique de Marseille à la fin des années 1980, lui a rendu un poignant hommage dans les colonnes du journal Le Point. Déclaration inattendue puisqu'il lutte lui-même pour sa propre santé contre un double cancer de l'estomac et de l'œsophage. Son avocat s'insurge © TELE POCHE / MONDADORI FRANCE Son avocat s'insurge © TELE STAR / MONDADORI FRANCE Son avocat s'insurge © ITAR TASS / BESTIMAGE Une enquête bientôt ouverte ? © TELE STAR / MONDADORI FRANCE Une enquête bientôt ouverte ? © ITAR TASS / BESTIMAGE Une enquête bientôt ouverte ? © © Euroimagen / KCS PRESSE Une enquête bientôt ouverte ? © © Ferey + Perusseau / KCS PRESSE Mort d'un arrêt cardiaque © © Capital Pictures / KCS PRESSE Mort d'un arrêt cardiaque © © Capital Pictures / KCS PRESSE Mort d'un arrêt cardiaque © © Capital Pictures / KCS PRESSE Mort d'un arrêt cardiaque © © Capital Pictures / KCS PRESSE Dieu vivant © © Capital Pictures / KCS PRESSE Dieu vivant © © Chassery+Martin / KCS PRESSE Dieu vivant © © Massimiliano Migliorato / Master photo / KCS PRESSE Dieu vivant © © Mega / KCS PRESSE Dieu vivant © © Mega / KCS PRESSE Les hommages pleuvent © © Solarpix / KCS PRESSE Les hommages pleuvent © © KCS PRESSE Les hommages pleuvent © © KCS PRESSE Les hommages pleuvent © Capture Instagram Les hommages pleuvent © Capture Instagram La mort de Diego Maradona aurait-elle pu être évitée ? C'est ce qu'affirme son avocat, Matias Morla, dans un communiqué rendu public ce jeudi 26 novembre et cité par le site du HuffPost. Il y dénonce le manque d'action, voire "l'idiotie criminelle" des services de secours, intervenus trop tard à ses yeux. "Il est inexplicable que pendant douze heures mon ami n'ait fait l'objet d'aucune attention ni d'aucun contrôle de la part des personnels de santé (...) L'ambulance a mis plus d'une demi-heure pour arriver, ce qui a été une idiotie criminelle." Le conseil de la star du ballon rond demande désormais l'ouverture d'une enquête.Il avait célébré son 60ème anniversaire le 30 octobre 2020. Ce mercredi 25 novembre, Diego Maradona est mort des suites d'un arrêt cardiaque, plusieurs semaines après avoir été opéré d'un hématome sous-dural et après avoir survécu à de nombreux soucis de santé durant ces dernières années. Légende du football et dieu vivant en Argentine, son pays natal, El Pibe de Oro fait l'objet d'un hommage sans précédent puisque le gouvernement argentin a annoncé que le pays aurait droit à trois jours de deuil national en raison de sa disparition.Les hommages pleuventSur la Toile, les hommages ne cessent d'affluer depuis. Si d'autres stars du ballon rond à l'image de Cristiano Ronaldo, Pelé, Lionel Messi ou encore Kylian Mbappé sont sorties du silence en l'honneur de Diego Maradona, d'autres personnalités de tous milieux confondus les ont rejoint. Bernard Tapie, quant à lui, qui souhaitait d'ailleurs l'avoir sous ses ordres à l'Olympique de Marseille à la fin des années 1980, lui a rendu un poignant hommage dans les colonnes du journal Le Point. Déclaration inattendue puisqu'il lutte lui-même pour sa propre santé contre un double cancer de l'estomac et de l'œsophage. Son avocat s'insurge © TELE POCHE / MONDADORI FRANCE Son avocat s'insurge © TELE STAR / MONDADORI FRANCE Son avocat s'insurge © ITAR TASS / BESTIMAGE Une enquête bientôt ouverte ? © TELE STAR / MONDADORI FRANCE Une enquête bientôt ouverte ? © ITAR TASS / BESTIMAGE Une enquête bientôt ouverte ? © © Euroimagen / KCS PRESSE Une enquête bientôt ouverte ? © © Ferey + Perusseau / KCS PRESSE Mort d'un arrêt cardiaque © © Capital Pictures / KCS PRESSE Mort d'un arrêt cardiaque © © Capital Pictures / KCS PRESSE Mort d'un arrêt cardiaque © © Capital Pictures / KCS PRESSE Mort d'un arrêt cardiaque © © Capital Pictures / KCS PRESSE Dieu vivant © © Capital Pictures / KCS PRESSE Dieu vivant © © Chassery+Martin / KCS PRESSE Dieu vivant © © Massimiliano Migliorato / Master photo / KCS PRESSE Dieu vivant © © Mega / KCS PRESSE Dieu vivant © © Mega / KCS PRESSE Les hommages pleuvent © © Solarpix / KCS PRESSE Les hommages pleuvent © © KCS PRESSE Les hommages pleuvent © © KCS PRESSE Les hommages pleuvent © Capture Instagram Les hommages pleuvent © Capture Instagram
26 novembre 2020

Meghan et Harry : comme toute la famille royale, le couple a-t-il adopté un chien ?

Les animaux de compagnie sont très importants pour la famille royale. En effet, au fil des années, la reine Elizabeth II n'a cessé de montrer son amour pour les chiens en adoptant des corgis. Au total, elle en a adopté trente depuis la Seconde Guerre Mondiale. Il semblerait donc que cet amour pour les petites boules de poils soit partagé par Meghan Markle et le prince Harry. Lors d'une interview avec Gloria Steinem, Pula, le chien adopté par le couple après leur mariage en 2018 et Guy, le chien de Meghan Markle lui ont volé la vedette. En effet, ils étaient tous les deux installés aux pieds de leur maitresse, ce qui a bien amusé la journaliste : "ils veulent être devant la caméra", a-t-elle dit. Lors de cette interview, Meghan Markle a expliqué qu'avec le prince Harry ils avaient décidé de garder le nom de Pula secret car "les gens ne cessent de se tromper" sur celui-ci. Ce sont les journalistes Omid Scobie et Carolyn Durand à l'origine du Finding Freedom: Harry and Meghan and the Making of a Modern Royal Family sorti en août dernier qui avaient révélé la signification du nom donné au labrador. "Pula est la monnaie officielle du Botswana, le pays d'Afrique où Harry a emmené Meghan lorsqu'ils ont commencé à sortir ensemble. Pula signifie pluie et comme la pluie est très rare au Botswana, elle est considérée comme précieuse", écrivaient-ils.Dans une vidéo publiée par Time Magazine le 23 septembre dernier, le couple était au premier plan et parlait des élections présidentielles qu'ils ont qualifié "d'élection la plus importante". Très concentrés sur leurs propos, ils n'ont pas remarqué leur labrador noir qui gambadait dans l'herbe en arrière-plan. Pula voulait-elle à nouveau être au centre de l'attention ? On peut dire que la chienne a réussi avec succès puisque les internautes l'ont rapidement remarquée. "Pula s'est dit qu'elle allait juste se promener derrière" a commenté un d'entre eux. Un autre a même plaisanté en disant qu'il "s'identifiait à Pula" et "aimerait bien être dans le jardin du couple royal".The Duke and Duchess of Sussex: "Congratulations to this year's transformative leaders and change makers. You work tirelessly to create a better world, a better global community for all of us" #TIME100 https://t.co/3aojLBhOVu pic.twitter.com/aqOkVUNFBX— TIME (@TIME) September 23, 2020 Une perte très douloureuseCe mercredi 25 novembre, Meghan Markle a révélé dans un long texte publié sur le site du New York Times, qu'elle avait fait une fausse couche en juillet dernier. "C'était un matin de juillet qui commençait aussi normalement que n'importe quel autre jour", débute-t-elle. "Après avoir changé la couche d'Archie, j'ai ressenti une forte crampe. Je savais, en tenant mon premier-né, que je perdais mon deuxième", a-t-elle raconté. Une épreuve très douloureuse durant laquelle Meghan Markle a pu compter sur le soutien de son mari, le prince Harry. Meghan Markle et le Prince Harry © © Mega / KCS PRESSE Meghan Markle et le Prince Harry © ABC Meghan Markle et le Prince Harry © Instagram Meghan Markle et le Prince Harry © © DKR / KCS PRESSE Meghan Markle et le Prince Harry © Instagram Meghan Markle et le Prince Harry © Twitter Meghan Markle et le Prince Harry © Time Magazine - Twitter Meghan Markle et le Prince Harry © © Mega / KCS PRESSE Meghan Markle et le Prince Harry © © Mega / KCS PRESSE Meghan Markle et le Prince Harry © © Mega / KCS PRESSE Meghan Markle et le Prince Harry © © Mega / KCS PRESSE Meghan Markle et le Prince Harry © © Mega / KCS PRESSE Meghan Markle et le Prince Harry © © Mega / KCS PRESSE Meghan Markle et le Prince Harry © © WPA rota / KCS PRESSE Meghan Markle et le Prince Harry © © Mega / KCS PRESSE Meghan Markle et le Prince Harry © © Mega / KCS PRESSE Meghan Markle et le Prince Harry © © Mega / KCS PRESSE Meghan Markle et le Prince Harry © © Mega / KCS PRESSE Meghan Markle et le Prince Harry © © Mega / KCS PRESSE Meghan Markle et le Prince Harry © © Mega / KCS PRESSE Meghan Markle et le Prince Harry © © Mega / KCS PRESSE Les animaux de compagnie sont très importants pour la famille royale. En effet, au fil des années, la reine Elizabeth II n'a cessé de montrer son amour pour les chiens en adoptant des corgis. Au total, elle en a adopté trente depuis la Seconde Guerre Mondiale. Il semblerait donc que cet amour pour les petites boules de poils soit partagé par Meghan Markle et le prince Harry. Lors d'une interview avec Gloria Steinem, Pula, le chien adopté par le couple après leur mariage en 2018 et Guy, le chien de Meghan Markle lui ont volé la vedette. En effet, ils étaient tous les deux installés aux pieds de leur maitresse, ce qui a bien amusé la journaliste : "ils veulent être devant la caméra", a-t-elle dit. Lors de cette interview, Meghan Markle a expliqué qu'avec le prince Harry ils avaient décidé de garder le nom de Pula secret car "les gens ne cessent de se tromper" sur celui-ci. Ce sont les journalistes Omid Scobie et Carolyn Durand à l'origine du Finding Freedom: Harry and Meghan and the Making of a Modern Royal Family sorti en août dernier qui avaient révélé la signification du nom donné au labrador. "Pula est la monnaie officielle du Botswana, le pays d'Afrique où Harry a emmené Meghan lorsqu'ils ont commencé à sortir ensemble. Pula signifie pluie et comme la pluie est très rare au Botswana, elle est considérée comme précieuse", écrivaient-ils.Dans une vidéo publiée par Time Magazine le 23 septembre dernier, le couple était au premier plan et parlait des élections présidentielles qu'ils ont qualifié "d'élection la plus importante". Très concentrés sur leurs propos, ils n'ont pas remarqué leur labrador noir qui gambadait dans l'herbe en arrière-plan. Pula voulait-elle à nouveau être au centre de l'attention ? On peut dire que la chienne a réussi avec succès puisque les internautes l'ont rapidement remarquée. "Pula s'est dit qu'elle allait juste se promener derrière" a commenté un d'entre eux. Un autre a même plaisanté en disant qu'il "s'identifiait à Pula" et "aimerait bien être dans le jardin du couple royal".The Duke and Duchess of Sussex: "Congratulations to this year's transformative leaders and change makers. You work tirelessly to create a better world, a better global community for all of us" #TIME100 https://t.co/3aojLBhOVu pic.twitter.com/aqOkVUNFBX— TIME (@TIME) September 23, 2020 Une perte très douloureuseCe mercredi 25 novembre, Meghan Markle a révélé dans un long texte publié sur le site du New York Times, qu'elle avait fait une fausse couche en juillet dernier. "C'était un matin de juillet qui commençait aussi normalement que n'importe quel autre jour", débute-t-elle. "Après avoir changé la couche d'Archie, j'ai ressenti une forte crampe. Je savais, en tenant mon premier-né, que je perdais mon deuxième", a-t-elle raconté. Une épreuve très douloureuse durant laquelle Meghan Markle a pu compter sur le soutien de son mari, le prince Harry. Meghan Markle et le Prince Harry © © Mega / KCS PRESSE Meghan Markle et le Prince Harry © ABC Meghan Markle et le Prince Harry © Instagram Meghan Markle et le Prince Harry © © DKR / KCS PRESSE Meghan Markle et le Prince Harry © Instagram Meghan Markle et le Prince Harry © Twitter Meghan Markle et le Prince Harry © Time Magazine - Twitter Meghan Markle et le Prince Harry © © Mega / KCS PRESSE Meghan Markle et le Prince Harry © © Mega / KCS PRESSE Meghan Markle et le Prince Harry © © Mega / KCS PRESSE Meghan Markle et le Prince Harry © © Mega / KCS PRESSE Meghan Markle et le Prince Harry © © Mega / KCS PRESSE Meghan Markle et le Prince Harry © © Mega / KCS PRESSE Meghan Markle et le Prince Harry © © WPA rota / KCS PRESSE Meghan Markle et le Prince Harry © © Mega / KCS PRESSE Meghan Markle et le Prince Harry © © Mega / KCS PRESSE Meghan Markle et le Prince Harry © © Mega / KCS PRESSE Meghan Markle et le Prince Harry © © Mega / KCS PRESSE Meghan Markle et le Prince Harry © © Mega / KCS PRESSE Meghan Markle et le Prince Harry © © Mega / KCS PRESSE Meghan Markle et le Prince Harry © © Mega / KCS PRESSE
26 novembre 2020

Diego Maradona : ces addictions contre lesquelles il s'est battu toute sa vie

Un "gamin en or" avec quelques vices. Mercredi 25 novembre, Diego Maradona s'est éteint à l'âge de 60 ans dans sa demeure de Tigre, près de Buenos Aires, après avoir succombé à un arrêt cardiaque. Une perte terrible pour le monde du ballon rond qui pleure sa star et surtout, une légende. De l'Argentine, à Naples où il a joué pendant plusieurs années, nombreux sont ceux qui pleurent désormais cet enfant terrible du football, à qui même les plus mauvaises erreurs et frasques ont toujours été pardonnées. Et ce parce qu'elles ont aidé à construire sa légende.Outre ses sorties polémiques, Diego Maradona était connu également pour sa consommation de drogues, qui a inévitablement fini par lui coûter sa carrière sur les terrains. Consommateur de cocaïne, certains voient cette addiction comme le signe que la pression est trop grande pour le footballeur. "Diego Maradona n'a jamais caché être devenu très vite addict à la cocaïne. Dès son passage à Barcelone, il ne peut pas s'en passer. Donc ça veut dire qu'il a eu besoin de s'échapper très très vite de tout ça", confiait Bixente Lizarazu à propos des dernières années du joueur. Et si le monde du football semble fermer les yeux sur les habitudes du joueur en dehors des terrains, les contrôles commencent à le rattraper en 1991, lorsqu'il est testé positif à la cocaïne, ce qui lui vaudra 15 mois de suspension ainsi que 14 mois de prison avec sursis de la part des autorités italiennes.Une fin de carrière rongée par la cocaïneC'est finalement en 1994 que Diego Maradona revient en grâce pour la Coupe du monde qui se déroule aux Etats-Unis, où il jouera seulement deux matchs, avant d'être de nouveau suspendu pour prise d'éphédrine cette fois. Un nouveau coup dur à sa carrière, qu'il terminera en 1997, bien loin du joueur qu'il avait été quelques années plus tôt et rongé par la cocaïne, une addiction qu'il a toujours assumé. "Si je ne m'étais pas drogué, on ne parlerait même pas de Pelé", avait-il un jour lancé à propos du "Roi" Pelé, lorsqu'il était question de savoir lequel des deux était le plus grand joueur de tous les temps. Mais aujourd'hui, l'un peut se targuer d'avoir une église qui porte son nom. Diego Maradona © FEP Diego Maradona © FEP Diego Maradona © Imago Diego Maradona © Backgrid USA Diego Maradona © Backgrid UK Diego Maradona © ITAR TASS Diego Maradona © ITAR TASS Diego Maradona © Pierre Perusseau Diego Maradona © Zuma Press Diego Maradona © Action Press Diego Maradona © Backgrid UK Diego Maradona © SGP Un "gamin en or" avec quelques vices. Mercredi 25 novembre, Diego Maradona s'est éteint à l'âge de 60 ans dans sa demeure de Tigre, près de Buenos Aires, après avoir succombé à un arrêt cardiaque. Une perte terrible pour le monde du ballon rond qui pleure sa star et surtout, une légende. De l'Argentine, à Naples où il a joué pendant plusieurs années, nombreux sont ceux qui pleurent désormais cet enfant terrible du football, à qui même les plus mauvaises erreurs et frasques ont toujours été pardonnées. Et ce parce qu'elles ont aidé à construire sa légende.Outre ses sorties polémiques, Diego Maradona était connu également pour sa consommation de drogues, qui a inévitablement fini par lui coûter sa carrière sur les terrains. Consommateur de cocaïne, certains voient cette addiction comme le signe que la pression est trop grande pour le footballeur. "Diego Maradona n'a jamais caché être devenu très vite addict à la cocaïne. Dès son passage à Barcelone, il ne peut pas s'en passer. Donc ça veut dire qu'il a eu besoin de s'échapper très très vite de tout ça", confiait Bixente Lizarazu à propos des dernières années du joueur. Et si le monde du football semble fermer les yeux sur les habitudes du joueur en dehors des terrains, les contrôles commencent à le rattraper en 1991, lorsqu'il est testé positif à la cocaïne, ce qui lui vaudra 15 mois de suspension ainsi que 14 mois de prison avec sursis de la part des autorités italiennes.Une fin de carrière rongée par la cocaïneC'est finalement en 1994 que Diego Maradona revient en grâce pour la Coupe du monde qui se déroule aux Etats-Unis, où il jouera seulement deux matchs, avant d'être de nouveau suspendu pour prise d'éphédrine cette fois. Un nouveau coup dur à sa carrière, qu'il terminera en 1997, bien loin du joueur qu'il avait été quelques années plus tôt et rongé par la cocaïne, une addiction qu'il a toujours assumé. "Si je ne m'étais pas drogué, on ne parlerait même pas de Pelé", avait-il un jour lancé à propos du "Roi" Pelé, lorsqu'il était question de savoir lequel des deux était le plus grand joueur de tous les temps. Mais aujourd'hui, l'un peut se targuer d'avoir une église qui porte son nom. Diego Maradona © FEP Diego Maradona © FEP Diego Maradona © Imago Diego Maradona © Backgrid USA Diego Maradona © Backgrid UK Diego Maradona © ITAR TASS Diego Maradona © ITAR TASS Diego Maradona © Pierre Perusseau Diego Maradona © Zuma Press Diego Maradona © Action Press Diego Maradona © Backgrid UK Diego Maradona © SGP
26 novembre 2020

Kaley Cuoco bouleversée : son mari annonce la mort de leur chien

Kaley Cuoco est en deuil. L'époux de la comédienne de The Big Bang Theory a annoncé sur Instagram la mort de sa chienne Petunia, un chien qu'elle avait secouru. Karl Cook a rappelé la vie "de solitude et de difficultés" vécue par Petunia. "Après une vie de solitude et de difficultés, elle est en paix. Je suis heureux pour cela. Nous avons adopté Petunia pour faire mieux que n'importe qui d'autre, pour tout lui donner. Elle repose en paix, avec le lever du soleil pour la réchauffer. C'est ce qui compte le plus. Petunia ce n'est pas le nombre de moments passés avec elle, mais cela touche son esprit. Tu as touché tous ceux qui t'ont rencontrée. Tu seras à tout jamais ma vieille dame. Tu me manques tant, dors bien mon petit ange", écrit Karl Cook dans un long message accompagné d'une série de photos de Petunia. Sur l'un des clichés, on aperçoit Kaley Cuoco allongée près de Petunia, toutes les deux endormies. "Nous sommes si honorés de l'avoir aimée pour les derniers jours de sa vie", a écrit Kaley Cuoco. "Nous t'aimons, notre chère Petunia ! Tu es la raison pour laquelle nous continuons à sauver des chiens !"Un an d'amourKarl Cook et Kaley Cuoco se sont bien trouvés : ils sont tous les deux des amoureux de la nature et des animaux ! Le tandem a par ailleurs célébré son anniversaire de mariage. Un an d'union, et toujours aussi fous amoureux ! Kaley Cuoco célébrait son premier anniversaire de mariage avec son chéri, Karl Kook, le dimanche 30 juin dernier. Kaley Cuoco et Petunia © Instagram Karl Cook Kaley Cuoco et Norman © Instagram Kaley Cuoco Kaley Cuoco et Norman © Instagram Kaley Cuoco Kaley Cuoco, ses amies et leurs chiens © Instagram Kaley Cuoco Norman © Instagram Karl Cook Karl Cook et Petunia © Instagram Karl Cook Petunia © Instagram Karl Cook Karl Cook et Kaley Cuoco © Instagram Karl Cook Karl Cook et Kaley Cuoco © Instagram Karl Cook Kaley Cuoco et Karl Cook © Instagram Karl Cook Karl Cook © Instagram Karl Cook Kaley Cuoco © Instagram Karl Cook Karl Cook, Kaley Cuoco et Petunia © Instagram Kaley Cuoco Kaley Cuoco et Petunia © Instagram Kaley Cuoco Karl Cook et Petunia © Instagram Kaley Cuoco Petunia © Instagram Kaley Cuoco Petunia © Instagram Kaley Cuoco Kaley Cuoco © Instagram Kaley Cuoco Kaley Cuoco est en deuil. L'époux de la comédienne de The Big Bang Theory a annoncé sur Instagram la mort de sa chienne Petunia, un chien qu'elle avait secouru. Karl Cook a rappelé la vie "de solitude et de difficultés" vécue par Petunia. "Après une vie de solitude et de difficultés, elle est en paix. Je suis heureux pour cela. Nous avons adopté Petunia pour faire mieux que n'importe qui d'autre, pour tout lui donner. Elle repose en paix, avec le lever du soleil pour la réchauffer. C'est ce qui compte le plus. Petunia ce n'est pas le nombre de moments passés avec elle, mais cela touche son esprit. Tu as touché tous ceux qui t'ont rencontrée. Tu seras à tout jamais ma vieille dame. Tu me manques tant, dors bien mon petit ange", écrit Karl Cook dans un long message accompagné d'une série de photos de Petunia. Sur l'un des clichés, on aperçoit Kaley Cuoco allongée près de Petunia, toutes les deux endormies. "Nous sommes si honorés de l'avoir aimée pour les derniers jours de sa vie", a écrit Kaley Cuoco. "Nous t'aimons, notre chère Petunia ! Tu es la raison pour laquelle nous continuons à sauver des chiens !"Un an d'amourKarl Cook et Kaley Cuoco se sont bien trouvés : ils sont tous les deux des amoureux de la nature et des animaux ! Le tandem a par ailleurs célébré son anniversaire de mariage. Un an d'union, et toujours aussi fous amoureux ! Kaley Cuoco célébrait son premier anniversaire de mariage avec son chéri, Karl Kook, le dimanche 30 juin dernier. Kaley Cuoco et Petunia © Instagram Karl Cook Kaley Cuoco et Norman © Instagram Kaley Cuoco Kaley Cuoco et Norman © Instagram Kaley Cuoco Kaley Cuoco, ses amies et leurs chiens © Instagram Kaley Cuoco Norman © Instagram Karl Cook Karl Cook et Petunia © Instagram Karl Cook Petunia © Instagram Karl Cook Karl Cook et Kaley Cuoco © Instagram Karl Cook Karl Cook et Kaley Cuoco © Instagram Karl Cook Kaley Cuoco et Karl Cook © Instagram Karl Cook Karl Cook © Instagram Karl Cook Kaley Cuoco © Instagram Karl Cook Karl Cook, Kaley Cuoco et Petunia © Instagram Kaley Cuoco Kaley Cuoco et Petunia © Instagram Kaley Cuoco Karl Cook et Petunia © Instagram Kaley Cuoco Petunia © Instagram Kaley Cuoco Petunia © Instagram Kaley Cuoco Kaley Cuoco © Instagram Kaley Cuoco
26 novembre 2020

Procès Nicolas Sarkozy : qui est le vrai Paul Bismuth ?

Une première sous la Ve République. Depuis mardi 23 octobre, Nicolas Sarkozy est jugé pour corruption active et trafic d'influence pour l'affaire dites des écoutes de Paul Bismuth. Un nom choisi par l'avocat Thierry Herzog, pour pouvoir parler librement à l'ancien président de la République via une ligne prépayée. Mais ce nom, c'est également celui d'un homme qui n'a rien à voir avec cette affaire jugée jusqu'au 10 décembre mais qui a côtoyé le conseil lors de ses études. "Aujourd'hui ça me gêne terriblement de voir mon nom galvaudé et propagé. Aujourd'hui ce n'est plus l'affaire Sarkozy, c'est l'affaire Paul Bismuth. Je n'attends rien du tout de ce procès qui vient, a expliqué, las, le vrai Paul Bismuth sur l'antenne de BFMTV. Ça m'est égal, tout ce que je veux, c'est qu'on me foute la paix." Agacé que son nom soit mêlé à cette affaire, il a un temps voulu porter plainte pour usurpation d'identité, avant d'abandonner cette idée.Âgé aujourd'hui d'une soixantaine d'années, il vit en Israël et est promoteur immobilier à Tel-Aviv, selon franceinfo. En 2014, il écrivait une longue lettre dans Médiapart pour réagir à cette affaire. "Cela fait maintenant huit mois que mon nom est devenu un sobriquet, une source de moquerie. Je vous écris en désespoir de cause, car je me sens souillé. Je suis sali, écrivait alors le vrai Paul Bismuth. Je suis assimilé à une histoire avec laquelle je n'ai rien à voir." A l'époque, il confiait ne pas savoir "pourquoi Thierry Herzog, l'avocat de Nicolas Sarkozy, qui fut un simple camarade de lycée, a pu choisir mon nom pour ouvrir une ligne téléphonique cachée à l'ancien président afin qu'il puisse communiquer en toute tranquillité". Malgré le fait qu'il ait toujours voulu se tenir loin de la justice et de la politique, sa vie quotidienne a été chamboulée.Nicolas Sarkozy encourt 10 ans de prison"Dans ma vie quotidienne, c'est lourd. Mes proches sont interpellés. Mes amis et des inconnus m'écrivent ou me hèlent. A mes enfants, on dit 'le copain de ton père, Sarkozy'. Mais ce n'est pas mon copain, regrettait-il, toujours dans sa lettre. Loin de là ! Et je me fiche pas mal de ce qui peut lui arriver." Il continuait : "Mon patronyme me convient très bien et porte l'étendard de mon éducation et de ma lignée culturelle (...) Aujourd'hui, je ne demande qu'une chose : qu'on m'oublie et qu'on me laisse porter mon nom avec fierté". Pour rappel, Nicolas Sarkozy a été placé sur écoute en septembre 2013 dans le cadre des soupçons de financement libyen de sa campagne présidentielle de 2007. Lors de ses conversations avec son avocat, il envisageait de donner un "coup de pouce" à Gilbert Azibert pour un poste à Monaco en contrepartie d'informations judiciaires. Poursuivi pour "corruption" et "trafic d'influence", il encourt 10 ans de prison et 1 million d'euros d'amende Nicolas Sarkozy © Frédéric Andrieu Nicolas Sarkozy © JB Autissier Nicolas Sarkozy © Eliot Blondet Nicolas Sarkozy © Crystal Pictures Nicolas Sarkozy © Jacques Witt Nicolas Sarkozy © Romain Gaillard Nicolas Sarkozy © Stephane Lemouton Nicolas Sarkozy © JB Autissier Nicolas Sarkozy © Agence Nicolas Sarkozy © ITAR TASS Nicolas Sarkozy © Bruno Bebert Nicolas Sarkozy © Marc de Tienda Une première sous la Ve République. Depuis mardi 23 octobre, Nicolas Sarkozy est jugé pour corruption active et trafic d'influence pour l'affaire dites des écoutes de Paul Bismuth. Un nom choisi par l'avocat Thierry Herzog, pour pouvoir parler librement à l'ancien président de la République via une ligne prépayée. Mais ce nom, c'est également celui d'un homme qui n'a rien à voir avec cette affaire jugée jusqu'au 10 décembre mais qui a côtoyé le conseil lors de ses études. "Aujourd'hui ça me gêne terriblement de voir mon nom galvaudé et propagé. Aujourd'hui ce n'est plus l'affaire Sarkozy, c'est l'affaire Paul Bismuth. Je n'attends rien du tout de ce procès qui vient, a expliqué, las, le vrai Paul Bismuth sur l'antenne de BFMTV. Ça m'est égal, tout ce que je veux, c'est qu'on me foute la paix." Agacé que son nom soit mêlé à cette affaire, il a un temps voulu porter plainte pour usurpation d'identité, avant d'abandonner cette idée.Âgé aujourd'hui d'une soixantaine d'années, il vit en Israël et est promoteur immobilier à Tel-Aviv, selon franceinfo. En 2014, il écrivait une longue lettre dans Médiapart pour réagir à cette affaire. "Cela fait maintenant huit mois que mon nom est devenu un sobriquet, une source de moquerie. Je vous écris en désespoir de cause, car je me sens souillé. Je suis sali, écrivait alors le vrai Paul Bismuth. Je suis assimilé à une histoire avec laquelle je n'ai rien à voir." A l'époque, il confiait ne pas savoir "pourquoi Thierry Herzog, l'avocat de Nicolas Sarkozy, qui fut un simple camarade de lycée, a pu choisir mon nom pour ouvrir une ligne téléphonique cachée à l'ancien président afin qu'il puisse communiquer en toute tranquillité". Malgré le fait qu'il ait toujours voulu se tenir loin de la justice et de la politique, sa vie quotidienne a été chamboulée.Nicolas Sarkozy encourt 10 ans de prison"Dans ma vie quotidienne, c'est lourd. Mes proches sont interpellés. Mes amis et des inconnus m'écrivent ou me hèlent. A mes enfants, on dit 'le copain de ton père, Sarkozy'. Mais ce n'est pas mon copain, regrettait-il, toujours dans sa lettre. Loin de là ! Et je me fiche pas mal de ce qui peut lui arriver." Il continuait : "Mon patronyme me convient très bien et porte l'étendard de mon éducation et de ma lignée culturelle (...) Aujourd'hui, je ne demande qu'une chose : qu'on m'oublie et qu'on me laisse porter mon nom avec fierté". Pour rappel, Nicolas Sarkozy a été placé sur écoute en septembre 2013 dans le cadre des soupçons de financement libyen de sa campagne présidentielle de 2007. Lors de ses conversations avec son avocat, il envisageait de donner un "coup de pouce" à Gilbert Azibert pour un poste à Monaco en contrepartie d'informations judiciaires. Poursuivi pour "corruption" et "trafic d'influence", il encourt 10 ans de prison et 1 million d'euros d'amende Nicolas Sarkozy © Frédéric Andrieu Nicolas Sarkozy © JB Autissier Nicolas Sarkozy © Eliot Blondet Nicolas Sarkozy © Crystal Pictures Nicolas Sarkozy © Jacques Witt Nicolas Sarkozy © Romain Gaillard Nicolas Sarkozy © Stephane Lemouton Nicolas Sarkozy © JB Autissier Nicolas Sarkozy © Agence Nicolas Sarkozy © ITAR TASS Nicolas Sarkozy © Bruno Bebert Nicolas Sarkozy © Marc de Tienda
26 novembre 2020

The Crown : Lady Di a-t-elle vraiment passé "l'épreuve de Balmoral" ?

Depuis le coup d'envoi de la quatrième saison de The Crown sur Netflix, les fans ne cessent de démêler le vrai du faux. Dans la peau de Lady Diana, Emma Corrin se prête au jeu et surmonte ce que le prince Charles, interprété par Josh O'Connor, et le restant du clan Windsor-Mountbatten appellent "l'épreuve de Balmoral." Une étape durant laquelle celle ou celui espérant rejoindre la famille royale d'Angleterre doit se soumettre à la vie au château écossais de Sa Majesté Elizabeth II, en pleine campagne, quotidien mêlant balades laborieuses ou encore chasse, que l'interprète de la princesse de Galles réussit avec brio. Mais loin de la fiction, la défunte mère des princes William et Harry a-t-elle eu autant de succès ? La réponse est non.Et pour cause : l'épreuve de Balmoral n'est que fiction. Consciente que ses invités pourraient avoir le trac, d'après les récentes informations du magazine Paris Match, Sa Majesté Elizabeth II ferait tout pour qu'ils soient à leur aise au sein de sa résidence de vacances. Une ligne de conduite que les autres membres de la Firme suivent également. C'est en tout ce que souligne l'écrivain anglais auprès de nos confrères. "La famille royale, consciente que les invités vont être nerveux en leur présence, multiplie les efforts pour les mettre en confiance." Pour cette raison, Lady Diana n'a jamais eu à se soumettre à un test quelconque qui serait plutôt, toujours selon Paris Match, "une légende" ou pire encore, une preuve de snobisme. Quelques faits modifiésThe Crown s'amuse avec l'histoire de la monarchie. Car, outre la fictive épreuve de Balmoral, la série phare de Netflix a aussi fait une entorse aux souvenirs de la famille royale, exposant ainsi l'interprète de Lady Diana en pleine danse sur scène pour le 37ème anniversaire du prince Charles. Un détail pose cependant problème : selon l'histoire, la princesse Diana Spencer n'a, en réalité, dansé pour son époux qu'après son anniversaire, lors d'un gala de charité à quelques jours de Noël. L'épreuve de Balmoral © © Capital Pictures / KCS PRESSE L'épreuve de Balmoral © © Capital Pictures / KCS PRESSE L'épreuve de Balmoral © © Capital Pictures / KCS PRESSE L'épreuve de Balmoral © © Capital Pictures / KCS PRESSE Un défi réel ? © © Capital Pictures / KCS PRESSE Un défi réel ? © ALPHA AGENCY / BESTIMAGE Un défi réel ? © EXPRESS SYNDICATION / BESTIMAGE Un défi réel ? © AGENCE / BESTIMAGE Un défi réel ? © © Capital Pictures / KCS PRESSE Un défi réel ? © AGENCE / BESTIMAGE Un défi réel ? © ALPHA AGENCY / BESTIMAGE Un défi réel ? © ALPHA AGENCY / BESTIMAGE La Reine aux petits soins © ALPHA AGENCY / BESTIMAGE La Reine aux petits soins © AGENCE / BESTIMAGE La Reine aux petits soins © ALPHA AGENCY / BESTIMAGE La Reine aux petits soins © AGENCE / BESTIMAGE La Reine aux petits soins © ALPHA AGENCY / BESTIMAGE La Reine aux petits soins © © Newspix International / KCS PRESSE Lady Diana acceptée © ALPHA AGENCY / BESTIMAGE Lady Diana acceptée © AGENCE / BESTIMAGE Lady Diana acceptée © GOFF INF / BESTIMAGE Lady Diana acceptée © GOFF INF / BESTIMAGE Lady Diana acceptée © © KCS PRESSE Un mariage malheureux © © Newspix International / KCS PRESSE Un mariage malheureux © © Newspix International / KCS PRESSE Un mariage malheureux © © KCS PRESSE Un mariage malheureux © © KCS PRESSE Un mariage malheureux © © KCS PRESSE Un mariage malheureux © © KCS PRESSE Un mariage malheureux © © Newspix International / KCS PRESSE Depuis le coup d'envoi de la quatrième saison de The Crown sur Netflix, les fans ne cessent de démêler le vrai du faux. Dans la peau de Lady Diana, Emma Corrin se prête au jeu et surmonte ce que le prince Charles, interprété par Josh O'Connor, et le restant du clan Windsor-Mountbatten appellent "l'épreuve de Balmoral." Une étape durant laquelle celle ou celui espérant rejoindre la famille royale d'Angleterre doit se soumettre à la vie au château écossais de Sa Majesté Elizabeth II, en pleine campagne, quotidien mêlant balades laborieuses ou encore chasse, que l'interprète de la princesse de Galles réussit avec brio. Mais loin de la fiction, la défunte mère des princes William et Harry a-t-elle eu autant de succès ? La réponse est non.Et pour cause : l'épreuve de Balmoral n'est que fiction. Consciente que ses invités pourraient avoir le trac, d'après les récentes informations du magazine Paris Match, Sa Majesté Elizabeth II ferait tout pour qu'ils soient à leur aise au sein de sa résidence de vacances. Une ligne de conduite que les autres membres de la Firme suivent également. C'est en tout ce que souligne l'écrivain anglais auprès de nos confrères. "La famille royale, consciente que les invités vont être nerveux en leur présence, multiplie les efforts pour les mettre en confiance." Pour cette raison, Lady Diana n'a jamais eu à se soumettre à un test quelconque qui serait plutôt, toujours selon Paris Match, "une légende" ou pire encore, une preuve de snobisme. Quelques faits modifiésThe Crown s'amuse avec l'histoire de la monarchie. Car, outre la fictive épreuve de Balmoral, la série phare de Netflix a aussi fait une entorse aux souvenirs de la famille royale, exposant ainsi l'interprète de Lady Diana en pleine danse sur scène pour le 37ème anniversaire du prince Charles. Un détail pose cependant problème : selon l'histoire, la princesse Diana Spencer n'a, en réalité, dansé pour son époux qu'après son anniversaire, lors d'un gala de charité à quelques jours de Noël. L'épreuve de Balmoral © © Capital Pictures / KCS PRESSE L'épreuve de Balmoral © © Capital Pictures / KCS PRESSE L'épreuve de Balmoral © © Capital Pictures / KCS PRESSE L'épreuve de Balmoral © © Capital Pictures / KCS PRESSE Un défi réel ? © © Capital Pictures / KCS PRESSE Un défi réel ? © ALPHA AGENCY / BESTIMAGE Un défi réel ? © EXPRESS SYNDICATION / BESTIMAGE Un défi réel ? © AGENCE / BESTIMAGE Un défi réel ? © © Capital Pictures / KCS PRESSE Un défi réel ? © AGENCE / BESTIMAGE Un défi réel ? © ALPHA AGENCY / BESTIMAGE Un défi réel ? © ALPHA AGENCY / BESTIMAGE La Reine aux petits soins © ALPHA AGENCY / BESTIMAGE La Reine aux petits soins © AGENCE / BESTIMAGE La Reine aux petits soins © ALPHA AGENCY / BESTIMAGE La Reine aux petits soins © AGENCE / BESTIMAGE La Reine aux petits soins © ALPHA AGENCY / BESTIMAGE La Reine aux petits soins © © Newspix International / KCS PRESSE Lady Diana acceptée © ALPHA AGENCY / BESTIMAGE Lady Diana acceptée © AGENCE / BESTIMAGE Lady Diana acceptée © GOFF INF / BESTIMAGE Lady Diana acceptée © GOFF INF / BESTIMAGE Lady Diana acceptée © © KCS PRESSE Un mariage malheureux © © Newspix International / KCS PRESSE Un mariage malheureux © © Newspix International / KCS PRESSE Un mariage malheureux © © KCS PRESSE Un mariage malheureux © © KCS PRESSE Un mariage malheureux © © KCS PRESSE Un mariage malheureux © © KCS PRESSE Un mariage malheureux © © Newspix International / KCS PRESSE
26 novembre 2020

Anouchka Delon maman heureuse : elle poste un rare cliché avec son bébé

Ce fut une journée de célébration pour Anouchka Delon. Devenue maman pour la première fois en donnant naissance à un petit garçon dans la nuit du 14 au 15 février 2020, la jeune femme a célébré son 30ème anniversaire ce mercredi 25 novembre en compagnie de son bébé mais aussi de son compagnon, Julien Dereims. Ainsi, sur son compte Instagram, la fille d'Alain Delon s'est révélée rayonnante et tout sourire, face à un beau gâteau d'anniversaire avec son enfant dans les bras, le visage caché par une émoticône en forme de fleur. Cliché dévoilé au lendemain des célébrations, ce jeudi 26 novembre. "Mon garçon tu es ma vie, ma fierté, ma joie", amorce-t-elle en anglais.Et de poursuivre, sans s'empêcher de penser à la crise sanitaire actuelle qui inquiète le monde entier. "Malgré tout, 2020 restera à jamais l'année où je suis devenue maman. Le plus beau cadeau", commente ainsi Anouchka Delon qui met donc un point d'honneur à ne pas laisser le coronavirus gâcher son bonheur d'être maman. Peu de temps avant de prendre la pose avec son fils dans les bras, la comédienne a publié un autre message prouvant que son optimisme ne faiblit guère face au contexte de crise. "30 ans, toutes mes dents, un cœur gros comme ça, de la joie, des hauts, des bas, un fils, du soleil, mon amour... Je touche, je touche, je touche du bois. Merci l'univers. Merci à vous, mes amis, ma famille, et vous âmes adorables que je ne connais pas. Gâtée comme jamais", a-t-elle écrit. Un sourire éclatant à toute épreuve.Une relation fusionnelle avec Alain Delon Si Anouchka Delon goûte donc aux bonheurs de la maternité, son père, lui, poursuit sa convalescence après un AVC survenu en 2019, lui qui a célébré son 85ème anniversaire dimanche 8 novembre, soit quelques semaines avant son unique fille. Ensemble, le duo entretient d'ailleurs une relation fusionnelle puisque la fille de Rosalie van Breemen a été nommée exécutrice testamentaire de son célèbre père, après être apparue à ses côtés lors de la 72ème édition du Festival de Cannes pour lui remettre sa Palme d'honneur, au détriment de ses deux frères, Anthony et Alain-Fabien Delon. 30 ans © Capture Instagram 30 ans © Capture Instagram 30 ans © Capture Instagram 30 ans © Capture Instagram 30 ans © Capture Instagram 30 ans © Capture Instagram En bonne compagnie © Capture Instagram En bonne compagnie © Capture Instagram En bonne compagnie © Capture Instagram En bonne compagnie © Capture Instagram En bonne compagnie © Capture Instagram Maman d'un fils © Capture Instagram Maman d'un fils © TELE STAR / MONDADORI FRANCE Maman d'un fils © PASCAL BARIL / TELE STAR - MONDADORI FRANCE Maman d'un fils © © Cyril Pecquenard / KCS PRESSE Ce fut une journée de célébration pour Anouchka Delon. Devenue maman pour la première fois en donnant naissance à un petit garçon dans la nuit du 14 au 15 février 2020, la jeune femme a célébré son 30ème anniversaire ce mercredi 25 novembre en compagnie de son bébé mais aussi de son compagnon, Julien Dereims. Ainsi, sur son compte Instagram, la fille d'Alain Delon s'est révélée rayonnante et tout sourire, face à un beau gâteau d'anniversaire avec son enfant dans les bras, le visage caché par une émoticône en forme de fleur. Cliché dévoilé au lendemain des célébrations, ce jeudi 26 novembre. "Mon garçon tu es ma vie, ma fierté, ma joie", amorce-t-elle en anglais.Et de poursuivre, sans s'empêcher de penser à la crise sanitaire actuelle qui inquiète le monde entier. "Malgré tout, 2020 restera à jamais l'année où je suis devenue maman. Le plus beau cadeau", commente ainsi Anouchka Delon qui met donc un point d'honneur à ne pas laisser le coronavirus gâcher son bonheur d'être maman. Peu de temps avant de prendre la pose avec son fils dans les bras, la comédienne a publié un autre message prouvant que son optimisme ne faiblit guère face au contexte de crise. "30 ans, toutes mes dents, un cœur gros comme ça, de la joie, des hauts, des bas, un fils, du soleil, mon amour... Je touche, je touche, je touche du bois. Merci l'univers. Merci à vous, mes amis, ma famille, et vous âmes adorables que je ne connais pas. Gâtée comme jamais", a-t-elle écrit. Un sourire éclatant à toute épreuve.Une relation fusionnelle avec Alain Delon Si Anouchka Delon goûte donc aux bonheurs de la maternité, son père, lui, poursuit sa convalescence après un AVC survenu en 2019, lui qui a célébré son 85ème anniversaire dimanche 8 novembre, soit quelques semaines avant son unique fille. Ensemble, le duo entretient d'ailleurs une relation fusionnelle puisque la fille de Rosalie van Breemen a été nommée exécutrice testamentaire de son célèbre père, après être apparue à ses côtés lors de la 72ème édition du Festival de Cannes pour lui remettre sa Palme d'honneur, au détriment de ses deux frères, Anthony et Alain-Fabien Delon. 30 ans © Capture Instagram 30 ans © Capture Instagram 30 ans © Capture Instagram 30 ans © Capture Instagram 30 ans © Capture Instagram 30 ans © Capture Instagram En bonne compagnie © Capture Instagram En bonne compagnie © Capture Instagram En bonne compagnie © Capture Instagram En bonne compagnie © Capture Instagram En bonne compagnie © Capture Instagram Maman d'un fils © Capture Instagram Maman d'un fils © TELE STAR / MONDADORI FRANCE Maman d'un fils © PASCAL BARIL / TELE STAR - MONDADORI FRANCE Maman d'un fils © © Cyril Pecquenard / KCS PRESSE
26 novembre 2020

Il organise une soirée jacuzzi car il ne croit pas au Covid

Des policiers se sont rendus dans une maison située à Poplar Grove, Forest Town dans le Nottingham alors qu'une fête regroupant des voisins du quartier se déroulait en plein confinement. A leur arrivée, les policiers ont eu la mauvaise surprise de tomber sur un homme de 32 ans qui a refusé de donner des informations sur son identité. Il a cependant expliqué à un officier de police qu'il avait organisé cette soirée jacuzzi car il ne "croit pas au Covid-19". Selon les informations de NottinghamLive, l'homme à l'origine de cette soirée n'a pas coopéré et six personnes ont été renvoyées à leur domicile.Steve Cooper, le chef de la police de Nottingham a déclaré : "Je trouve assez étonnant que quiconque puisse penser que c'est normal de se comporter ainsi alors que des directives claires ont été données à plusieurs reprises". En effet, le Royaume-Uni est toujours sous-confinement et il était donc impossible pour les personnes de se retrouver. "Le Covid-19 est réel et tue des gens. Il ne faut pas l'oublier", insiste Steve Cooper. Il n'a pas oublié de préciser que les efforts doivent être communs : "Chacun doit faire sa part pour limiter la propagation du virus et assurer la sécurité des personnes". Il a ensuite conclut en disant que leur approche a toujours été de "mobiliser, expliquer et encourager les gens à agir de manière responsable. Mais nous n'hésiterons pas à recourir à des mesures d'application de la loi plus radicales lorsque cela sera nécessaire tandis que nous continuons de faire tout ce que nous pouvons pour protéger nos communautés."Des soirées en pleine pandémieSi au premier abord cette soirée jacuzzi peut surprendre, ce n'est pas la seule à avoir eu lieu durant le confinement. En effet, la police de Nottingham a donné une amende à une propriétaire ayant organisé une fête dans le quartier de Layton Burroughs le 24 novembre. Au total, ce sont 17 personnes qui s'étaient regroupées à l'intérieur de la propriété. Il semblerait donc que certains anglais oublient parfois les règles du confinement qui est toujours en vigueur jusqu'au 2 décembre prochain. Soirée jacuzzi © Pixabay Soirée jacuzzi © Google Maps Soirée jacuzzi © Google Maps Soirée © Google Maps Des policiers se sont rendus dans une maison située à Poplar Grove, Forest Town dans le Nottingham alors qu'une fête regroupant des voisins du quartier se déroulait en plein confinement. A leur arrivée, les policiers ont eu la mauvaise surprise de tomber sur un homme de 32 ans qui a refusé de donner des informations sur son identité. Il a cependant expliqué à un officier de police qu'il avait organisé cette soirée jacuzzi car il ne "croit pas au Covid-19". Selon les informations de NottinghamLive, l'homme à l'origine de cette soirée n'a pas coopéré et six personnes ont été renvoyées à leur domicile.Steve Cooper, le chef de la police de Nottingham a déclaré : "Je trouve assez étonnant que quiconque puisse penser que c'est normal de se comporter ainsi alors que des directives claires ont été données à plusieurs reprises". En effet, le Royaume-Uni est toujours sous-confinement et il était donc impossible pour les personnes de se retrouver. "Le Covid-19 est réel et tue des gens. Il ne faut pas l'oublier", insiste Steve Cooper. Il n'a pas oublié de préciser que les efforts doivent être communs : "Chacun doit faire sa part pour limiter la propagation du virus et assurer la sécurité des personnes". Il a ensuite conclut en disant que leur approche a toujours été de "mobiliser, expliquer et encourager les gens à agir de manière responsable. Mais nous n'hésiterons pas à recourir à des mesures d'application de la loi plus radicales lorsque cela sera nécessaire tandis que nous continuons de faire tout ce que nous pouvons pour protéger nos communautés."Des soirées en pleine pandémieSi au premier abord cette soirée jacuzzi peut surprendre, ce n'est pas la seule à avoir eu lieu durant le confinement. En effet, la police de Nottingham a donné une amende à une propriétaire ayant organisé une fête dans le quartier de Layton Burroughs le 24 novembre. Au total, ce sont 17 personnes qui s'étaient regroupées à l'intérieur de la propriété. Il semblerait donc que certains anglais oublient parfois les règles du confinement qui est toujours en vigueur jusqu'au 2 décembre prochain. Soirée jacuzzi © Pixabay Soirée jacuzzi © Google Maps Soirée jacuzzi © Google Maps Soirée © Google Maps
26 novembre 2020

Laeticia Hallyday engagée : elle fait un rare photoshoot

La journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes a eu lieu ce mercredi 25 novembre 2020. Pour l'occasion, de nombreuses stars ont dévoilé leur soutien à cette cause sur les réseaux sociaux. Laeticia Hallyday en fait partie puisqu'elle a partagé sur son compte Instagram deux photos d'elle, prenant la pose devant l'objectif. Décidée à faire une bonne action à son échelle, la maman de Jade et de Joy a accepté de porter un tee-shirt blanc sur lequel est inscrit en bleu "Enough" (traduisez "assez"). Ce dernier, qui existe aussi en noir et rose, est commercialisé par la marque Bash Paris. Comme l'explique la dernière épouse de Johnny Hallyday, "l'intégralité des ventes du t-shirt" seront "reversés à l'institut Women safe and children". La marraine de l'association n'est autre que l'humoriste Florence Foresti. Elle-aussi a mis en ligne un cliché d'elle vêtue de ce fameux maillot, rappelant aux internautes qu'il faut "dire stop aux violences faites aux femmes". Audrey Lamy et sa soeur Alexandra ont également porté le t-shirt pour sensibiliser leurs fans à cette cause. D'autres acteurs sont sorti du silence pour évoquer, entre autres, les violences conjugales. Deux comédiens de Demain nous appartient engagésIngrid Chauvin pour sa part, s'est désolée du fait qu'il soit encore nécessaire de dédier "une journée dans l'année pour penser à cela". "C'est tous les jours qu'il faut penser, aider, écouter, agir. Et se poser les bonnes questions", a ajouté la star du feuilleton Demain nous appartient. Frédéric Diefenthal, qui lui donne la réplique dans la série et joue dans Ici tout commence a quant à lui montré à sa communauté une photo de lui et de sa petite fille et rappelé qu'il faut "respecter" et "protéger" la gent féminine, mais aussi "montrer l'exemple à nos garçons, pour qu'ils sachent estimer et aimer les femmes". Laeticia Hallyday © DOMINIQUE JACOVIDES / BESTIMAGE Laeticia Hallyday © INSTAGRAM Laeticia Hallyday et ses filles © Agence / Bestimage Laeticia Hallyday et ses filles © DOMINIQUE JACOVIDES / BESTIMAGE Laeticia Hallyday © Agence / Bestimage Laeticia Hallyday et ses filles © Agence / Bestimage Laeticia Hallyday © Agence / Bestimage Laeticia Hallyday, ses filles © Agence / Bestimage Laeticia Hallyday © Agence /Bestimage Laeticia Hallyday et Jade © Agence / Bestimage Laeticia Hallyday et ses filles © Agence / Bestimage Laeticia Hallyday, ses filles Jade et Joy © Agence / Bestimage La journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes a eu lieu ce mercredi 25 novembre 2020. Pour l'occasion, de nombreuses stars ont dévoilé leur soutien à cette cause sur les réseaux sociaux. Laeticia Hallyday en fait partie puisqu'elle a partagé sur son compte Instagram deux photos d'elle, prenant la pose devant l'objectif. Décidée à faire une bonne action à son échelle, la maman de Jade et de Joy a accepté de porter un tee-shirt blanc sur lequel est inscrit en bleu "Enough" (traduisez "assez"). Ce dernier, qui existe aussi en noir et rose, est commercialisé par la marque Bash Paris. Comme l'explique la dernière épouse de Johnny Hallyday, "l'intégralité des ventes du t-shirt" seront "reversés à l'institut Women safe and children". La marraine de l'association n'est autre que l'humoriste Florence Foresti. Elle-aussi a mis en ligne un cliché d'elle vêtue de ce fameux maillot, rappelant aux internautes qu'il faut "dire stop aux violences faites aux femmes". Audrey Lamy et sa soeur Alexandra ont également porté le t-shirt pour sensibiliser leurs fans à cette cause. D'autres acteurs sont sorti du silence pour évoquer, entre autres, les violences conjugales. Deux comédiens de Demain nous appartient engagésIngrid Chauvin pour sa part, s'est désolée du fait qu'il soit encore nécessaire de dédier "une journée dans l'année pour penser à cela". "C'est tous les jours qu'il faut penser, aider, écouter, agir. Et se poser les bonnes questions", a ajouté la star du feuilleton Demain nous appartient. Frédéric Diefenthal, qui lui donne la réplique dans la série et joue dans Ici tout commence a quant à lui montré à sa communauté une photo de lui et de sa petite fille et rappelé qu'il faut "respecter" et "protéger" la gent féminine, mais aussi "montrer l'exemple à nos garçons, pour qu'ils sachent estimer et aimer les femmes". Laeticia Hallyday © DOMINIQUE JACOVIDES / BESTIMAGE Laeticia Hallyday © INSTAGRAM Laeticia Hallyday et ses filles © Agence / Bestimage Laeticia Hallyday et ses filles © DOMINIQUE JACOVIDES / BESTIMAGE Laeticia Hallyday © Agence / Bestimage Laeticia Hallyday et ses filles © Agence / Bestimage Laeticia Hallyday © Agence / Bestimage Laeticia Hallyday, ses filles © Agence / Bestimage Laeticia Hallyday © Agence /Bestimage Laeticia Hallyday et Jade © Agence / Bestimage Laeticia Hallyday et ses filles © Agence / Bestimage Laeticia Hallyday, ses filles Jade et Joy © Agence / Bestimage
26 novembre 2020

Paul McCartney : cet aveu embarrassant du septuagénaire quand il est sur scène

Paul McCartney est un chanteur que l'on ne présente plus, dont la carrière en fait rêver plus d'un. Membre du groupe The Beatles dont le succès a été planétaire, le chanteur de 78 ans est un habitué de la scène. Interviewé pour le podcast Smartless le 25 novembre, il a fait des révélations qui en feront certainement rire plus d'un. En effet, le célèbre artiste a besoin de l'aide d'un prompteur pour "ne pas oublier les paroles des chansons", explique-t-il. Il a reconnu être parfois distrait durant ses performances : "Parfois, je vais chanter une chanson, comme Eleanor Rigby ou quelque chose comme ça, et je commence à penser: Oh, qu'est-ce que je vais manger pour le dîner ?". Ainsi, le précieux prompteur est là pour lui rappeler les paroles de la chanson qu'il interprète mais aussi de ne pas perdre le fil. Il semblerait donc que le chanteur soit une personne normale, avec des trous de mémoire et qui, malgré la célébrité, a gardé les pieds sur terre. "Je sais que je suis très célèbre, mais je n'ai pas envie de me balader dans la rue en pensant que je le suis", a-t-il expliqué. C'est la raison pour laquelle Paul McCartney refuse de prendre des photos avec ses fans. Cependant, il a affirmé qu'il était ravi de s'arrêter pour discuter avec eux.Unforeseeable production delays have forced the release date of Paul's all-new all-Paul album 'McCartney III' to be moved back one week to December 18, 2020. Thank you to everyone for your patience, support and excitement for the album. We can't wait for you to hear it! - MPL— Paul McCartney (@PaulMcCartney) November 19, 2020 Un nouvel album prochainementPaul McCartney n'avait pas prévu de sortir un album en 2020 mais plutôt de partir en tournée. Celle-ci a été annulée à cause du confinement mais le chanteur a cependant été très productif et en a profité pour composer des nouvelles musiques. L'album a été enregistré dans le Sussex au sud de l'Angleterre, où l'ancien Beatles était confiné. Il sera donc le successeur de Egypt Station sorti en 2018 et sera intitulé McCartney III. Sa sortie était prévue pour le 11 décembre mais suite à un délai de production, Paul McCartney a annoncé à ses fans sur son compte Twitter que celui-ci sortirai finalement le 18 décembre. Plus que quelques semaines avant de découvrir ce nouvel opus. Paul McCartney © Instagram Paul McCartney © Instagram Paul McCartney © Instagram Paul McCartney © Instagram Paul McCartney © Instagram Paul McCartney © Instagram Paul McCartney © Instagram Paul McCartney © Instagram Paul McCartney © Instagram Paul McCartney © Instagram Paul McCartney © Instagram Paul McCartney © Instagram Paul McCartney © Instagram Paul McCartney © Instagram Paul McCartney © Twitter Paul McCartney est un chanteur que l'on ne présente plus, dont la carrière en fait rêver plus d'un. Membre du groupe The Beatles dont le succès a été planétaire, le chanteur de 78 ans est un habitué de la scène. Interviewé pour le podcast Smartless le 25 novembre, il a fait des révélations qui en feront certainement rire plus d'un. En effet, le célèbre artiste a besoin de l'aide d'un prompteur pour "ne pas oublier les paroles des chansons", explique-t-il. Il a reconnu être parfois distrait durant ses performances : "Parfois, je vais chanter une chanson, comme Eleanor Rigby ou quelque chose comme ça, et je commence à penser: Oh, qu'est-ce que je vais manger pour le dîner ?". Ainsi, le précieux prompteur est là pour lui rappeler les paroles de la chanson qu'il interprète mais aussi de ne pas perdre le fil. Il semblerait donc que le chanteur soit une personne normale, avec des trous de mémoire et qui, malgré la célébrité, a gardé les pieds sur terre. "Je sais que je suis très célèbre, mais je n'ai pas envie de me balader dans la rue en pensant que je le suis", a-t-il expliqué. C'est la raison pour laquelle Paul McCartney refuse de prendre des photos avec ses fans. Cependant, il a affirmé qu'il était ravi de s'arrêter pour discuter avec eux.Unforeseeable production delays have forced the release date of Paul's all-new all-Paul album 'McCartney III' to be moved back one week to December 18, 2020. Thank you to everyone for your patience, support and excitement for the album. We can't wait for you to hear it! - MPL— Paul McCartney (@PaulMcCartney) November 19, 2020 Un nouvel album prochainementPaul McCartney n'avait pas prévu de sortir un album en 2020 mais plutôt de partir en tournée. Celle-ci a été annulée à cause du confinement mais le chanteur a cependant été très productif et en a profité pour composer des nouvelles musiques. L'album a été enregistré dans le Sussex au sud de l'Angleterre, où l'ancien Beatles était confiné. Il sera donc le successeur de Egypt Station sorti en 2018 et sera intitulé McCartney III. Sa sortie était prévue pour le 11 décembre mais suite à un délai de production, Paul McCartney a annoncé à ses fans sur son compte Twitter que celui-ci sortirai finalement le 18 décembre. Plus que quelques semaines avant de découvrir ce nouvel opus. Paul McCartney © Instagram Paul McCartney © Instagram Paul McCartney © Instagram Paul McCartney © Instagram Paul McCartney © Instagram Paul McCartney © Instagram Paul McCartney © Instagram Paul McCartney © Instagram Paul McCartney © Instagram Paul McCartney © Instagram Paul McCartney © Instagram Paul McCartney © Instagram Paul McCartney © Instagram Paul McCartney © Instagram Paul McCartney © Twitter
26 novembre 2020

“On découpe Samuel Paty” : un rappeur poursuivi pour ses paroles sur le professeur décapité

Son clip avait indigné. Environ un mois après l'assassinat de Samuel Paty, le rappeur Maka avait fait polémique en mettant en ligne une chanson et un clip au nom de l'enseignant décapité. "On découpe comme Samuel Paty, sans empathie", chantait notamment l'artiste de 18 ans, qui notait au début de sa vidéo une "illustration de la nature humaine" et non pas "un appel à la haine". Rapidement, le clip avait été retiré par YouTube. Arrêté à Lagny-sur-Marne, Maka a été placé en garde à vue il y a quelques jours et a été entendu par les enquêteurs du Groupe d'appui judiciaire pour apologie du terrorisme, recel de vol et destruction par moyen dangereux pour les personnes, comme l'a indiqué la procureure de la République de Meaux, Laureline Peyrefitte. "Il conteste les infractions qui lui sont reprochées", a-t-elle ajouté. Selon Le Parisien, le rappeur va être jugé en comparution immédiate ce jeudi 26 novembre."Nous sommes satisfaits qu'il ait été interpellé, a réagi la mairie de Lagny-sur-Marne auprès de nos confrères. En voyant le clip, nous avons remonté la piste, découvert qui il était et fait un signalement à la police et la procureure de la République. Dans cette histoire, rien ne va. On a une voiture qui brûle, des armes exhibées, des paroles choquantes. On ne découpe pas des gens et on ne ba**e pas la France." Selon Le Parisien, Maka est déjà connu des services de police pour avoir participé, en septembre 2018, à un règlement de compte s'était déroulé à Orly Parc. Pour cela, il avait purgé une peine de prison. "On s'attendait à cette garde à vue, assure l'un de ses proches. La France est un pays qui tourne à deux vitesses, la liberté d'expression n'est pas utilisée pour tous. On vit ça comme une injustice. Maka ne s'attendait pas à être arrêté."Quatorze gardés à vue"Lors du jugement, on attend que les juges soient compréhensifs, continue-t-il. C'est de l'art, ce n'était pas pour porter préjudice à Samuel Paty ni provoquer. Mais on savait que ce ne serait pas compris." De son côté, la mairie de la ville où le rappeur habite explique savoir que "ce n'est pas du terrorisme" mais ne veut pas laisser passer. "Il est hors de question que des gens s'amusent à faire n'importe quoi, explique-t-on au Parisien. On applique une tolérance zéro sur les bêtises." Ce mercredi 25 novembre, quatre autres collégiens ont été mis en examen dans l'enquête sur l'assassinat du professeur. Trois d'entre eux, âgés de 13 et 14 ans, ont été mis en examen pour complicité d'assassinat terroriste, soupçonnés d'avoir désigné la victime du terroriste devant leur collège de Conflans-Sainte-Honorine. Le dernier pour dénonciation calomnieuse. En tout, quatorze personnes sont actuellement mises en examen. Samuel Paty © Panoramic Le rappeur Maka © Instagram Le rappeur Maka © Youtube Le rappeur Maka © Youtube Le rappeur Maka © Youtube Hommage © JB Autissier Samuel Paty © Bruno Bebert Emmanuel Macron © Romain Gaillard Emmanuel Macron © Romain Gaillard Marche Blanche © Panoramic Hommage © Alain Apaydin Hommage © Panoramic Son clip avait indigné. Environ un mois après l'assassinat de Samuel Paty, le rappeur Maka avait fait polémique en mettant en ligne une chanson et un clip au nom de l'enseignant décapité. "On découpe comme Samuel Paty, sans empathie", chantait notamment l'artiste de 18 ans, qui notait au début de sa vidéo une "illustration de la nature humaine" et non pas "un appel à la haine". Rapidement, le clip avait été retiré par YouTube. Arrêté à Lagny-sur-Marne, Maka a été placé en garde à vue il y a quelques jours et a été entendu par les enquêteurs du Groupe d'appui judiciaire pour apologie du terrorisme, recel de vol et destruction par moyen dangereux pour les personnes, comme l'a indiqué la procureure de la République de Meaux, Laureline Peyrefitte. "Il conteste les infractions qui lui sont reprochées", a-t-elle ajouté. Selon Le Parisien, le rappeur va être jugé en comparution immédiate ce jeudi 26 novembre."Nous sommes satisfaits qu'il ait été interpellé, a réagi la mairie de Lagny-sur-Marne auprès de nos confrères. En voyant le clip, nous avons remonté la piste, découvert qui il était et fait un signalement à la police et la procureure de la République. Dans cette histoire, rien ne va. On a une voiture qui brûle, des armes exhibées, des paroles choquantes. On ne découpe pas des gens et on ne ba**e pas la France." Selon Le Parisien, Maka est déjà connu des services de police pour avoir participé, en septembre 2018, à un règlement de compte s'était déroulé à Orly Parc. Pour cela, il avait purgé une peine de prison. "On s'attendait à cette garde à vue, assure l'un de ses proches. La France est un pays qui tourne à deux vitesses, la liberté d'expression n'est pas utilisée pour tous. On vit ça comme une injustice. Maka ne s'attendait pas à être arrêté."Quatorze gardés à vue"Lors du jugement, on attend que les juges soient compréhensifs, continue-t-il. C'est de l'art, ce n'était pas pour porter préjudice à Samuel Paty ni provoquer. Mais on savait que ce ne serait pas compris." De son côté, la mairie de la ville où le rappeur habite explique savoir que "ce n'est pas du terrorisme" mais ne veut pas laisser passer. "Il est hors de question que des gens s'amusent à faire n'importe quoi, explique-t-on au Parisien. On applique une tolérance zéro sur les bêtises." Ce mercredi 25 novembre, quatre autres collégiens ont été mis en examen dans l'enquête sur l'assassinat du professeur. Trois d'entre eux, âgés de 13 et 14 ans, ont été mis en examen pour complicité d'assassinat terroriste, soupçonnés d'avoir désigné la victime du terroriste devant leur collège de Conflans-Sainte-Honorine. Le dernier pour dénonciation calomnieuse. En tout, quatorze personnes sont actuellement mises en examen. Samuel Paty © Panoramic Le rappeur Maka © Instagram Le rappeur Maka © Youtube Le rappeur Maka © Youtube Le rappeur Maka © Youtube Hommage © JB Autissier Samuel Paty © Bruno Bebert Emmanuel Macron © Romain Gaillard Emmanuel Macron © Romain Gaillard Marche Blanche © Panoramic Hommage © Alain Apaydin Hommage © Panoramic
26 novembre 2020

Hugh Grant et Elizabeth Hurley : retour sur l'histoire du couple

Hugh Grant et Elizabeth Hurley formaient, dans les années 1990, le couple le plus chic d'Hollywood. Les deux Britanniques s'étaient rencontrés sur le tournage du film "Aria" à la fin des années 80 et depuis, ils ne sont plus quittés. Ils ont longtemps gardé la relation sécrète et ce n'est qu'en 1994, lors de la première du film "Quatre mariages et un enterrement" que le couple avait enfin officialisé. Cette nuit-là, les deux avaient été propulsés au rang de stars mondiales, notamment la belle Liz Hurley qui était apparue resplendissante, dans une robe signée Versace.Le couple de rêve a affiché une image saine et solide jusqu'à ce que des photos scandaleuses de Hugh Grant soient dévoilées dans la presse people. L'acteur avait eu recours aux services d'une prostituée du nom de Divine Brown sur Hollywood Boulevard. Par la suite, les deux protagonistes de cette scabreuses histoire ont été poursuivis en justice pour "conduite indécente dans un endroit public". Peu de temps après, Hugh Grant a reconnu ses fautes et a présenté ses excuses à sa femme et à son public. La fin de l'histoire est annoncée au printemps 2000. Mais malgré cela aujourd'hui, Elizabeth Hurley et Hugh Grant sont restés très proches. Liz a même fait de son ancien compagnon le parrain de son fils Damian, né en 2002.Hugh Grant et Elisabeth Hurley : 21 ans après la rupture, ils sont toujours très prochesHugh Grant reste très discret en ce qui concerne sa vie privée néanmoins, nous savons que l'acteur a refait sa vie avec la productrice Anna Elisabet Eberstein. Ils se sont mariés en 2018 et on accueilli la même année leur premier enfant ensemble. C'est d'ailleurs son ancienne compagne Elisabeth Hurley qui a annoncé la nouvelle lors de l'émission "Watch What Happens Live" elle déclarait : "Eh bien, il a eu un autre enfant la semaine dernière. Il en a cinq. Il a eu 50 ans et il les a tous enchaînés". Elle a ensuite précisé : "Avoir ces enfants lui a permis de passer de personne très pitoyable à personne moins pitoyable, il s'est amélioré". Elle n'a pas pu s'empêcher de taquiner son amour de jeunesse ! Hugh Grant © SIMIAN FILMS / CASTLE ROCK Hugh Grant © WORKING TITLE Hugh Grant et Elizabeth Hurley © RINDOFF-GARCIA Hugh Grant et Elizabeth Hurley © © Mega / KCS PRESSE Hugh Grant et Elizabeth Hurley © ANGELI-RINDOFF-GARCIA Hugh Grant et Elizabeth Hurley © ALPHA AGENCY Hugh Grant et Elizabeth Hurley © RINDOFF-BOWEN Elisabeth Hurley et Arun Nayar © © Euroimagen / KCS PRESSE Hugh Grant © TELE STAR / MONDADORI FRANCE Hugh Grant et Anna Elisabet Eberstein © © Broadimage/ KCS PRESSE Hugh Grant et ses filleuls. © © MCI / KCS PRESSE Hugh Grant et Anna Elisabet Eberstein © © Broadimage/ KCS PRESSE Hugh Grant et Elizabeth Hurley formaient, dans les années 1990, le couple le plus chic d'Hollywood. Les deux Britanniques s'étaient rencontrés sur le tournage du film "Aria" à la fin des années 80 et depuis, ils ne sont plus quittés. Ils ont longtemps gardé la relation sécrète et ce n'est qu'en 1994, lors de la première du film "Quatre mariages et un enterrement" que le couple avait enfin officialisé. Cette nuit-là, les deux avaient été propulsés au rang de stars mondiales, notamment la belle Liz Hurley qui était apparue resplendissante, dans une robe signée Versace.Le couple de rêve a affiché une image saine et solide jusqu'à ce que des photos scandaleuses de Hugh Grant soient dévoilées dans la presse people. L'acteur avait eu recours aux services d'une prostituée du nom de Divine Brown sur Hollywood Boulevard. Par la suite, les deux protagonistes de cette scabreuses histoire ont été poursuivis en justice pour "conduite indécente dans un endroit public". Peu de temps après, Hugh Grant a reconnu ses fautes et a présenté ses excuses à sa femme et à son public. La fin de l'histoire est annoncée au printemps 2000. Mais malgré cela aujourd'hui, Elizabeth Hurley et Hugh Grant sont restés très proches. Liz a même fait de son ancien compagnon le parrain de son fils Damian, né en 2002.Hugh Grant et Elisabeth Hurley : 21 ans après la rupture, ils sont toujours très prochesHugh Grant reste très discret en ce qui concerne sa vie privée néanmoins, nous savons que l'acteur a refait sa vie avec la productrice Anna Elisabet Eberstein. Ils se sont mariés en 2018 et on accueilli la même année leur premier enfant ensemble. C'est d'ailleurs son ancienne compagne Elisabeth Hurley qui a annoncé la nouvelle lors de l'émission "Watch What Happens Live" elle déclarait : "Eh bien, il a eu un autre enfant la semaine dernière. Il en a cinq. Il a eu 50 ans et il les a tous enchaînés". Elle a ensuite précisé : "Avoir ces enfants lui a permis de passer de personne très pitoyable à personne moins pitoyable, il s'est amélioré". Elle n'a pas pu s'empêcher de taquiner son amour de jeunesse ! Hugh Grant © SIMIAN FILMS / CASTLE ROCK Hugh Grant © WORKING TITLE Hugh Grant et Elizabeth Hurley © RINDOFF-GARCIA Hugh Grant et Elizabeth Hurley © © Mega / KCS PRESSE Hugh Grant et Elizabeth Hurley © ANGELI-RINDOFF-GARCIA Hugh Grant et Elizabeth Hurley © ALPHA AGENCY Hugh Grant et Elizabeth Hurley © RINDOFF-BOWEN Elisabeth Hurley et Arun Nayar © © Euroimagen / KCS PRESSE Hugh Grant © TELE STAR / MONDADORI FRANCE Hugh Grant et Anna Elisabet Eberstein © © Broadimage/ KCS PRESSE Hugh Grant et ses filleuls. © © MCI / KCS PRESSE Hugh Grant et Anna Elisabet Eberstein © © Broadimage/ KCS PRESSE
26 novembre 2020

Église maradonienne : ce culte religieux dédié à Diego Maradona

Plus qu'un footballeur, un dieu. Mercredi 25 novembre, Diego Maradona s'est éteint dans sa demeure de Tigre en périphérie de Buenos Aires à l'âge de 60 ans. Après plusieurs pépins de santé ces dernières années, c'est à un arrêt cardiaque que le footballeur a succombé, provoquant à travers le monde de nombreux hommages et rassemblements publics. Et au-delà des fans du "gamin en or", ce sont ses nombreux "fidèles" qui ont honoré sa mémoire, à travers l'Église maradonienne, créé en son honneur.Au-delà de la légende du football qu'il était, Diego Maradona a inspiré à certains la vocation d'un culte en sa personne, qui a donné lieu en 1998 à la création de cette église un peu spéciale à Rosario par les Argentins Héctor Campomar, Alejandro Verón et Hernán Amez. Avec en 2007 pas moins de 80 000 à 100 000 adeptes dans plus de soixante pays à travers le monde, l'Église maradonienne est loin d'être une blague, et possède comme plusieurs religions ses jours saints, son propre Décalogue, son calendrier, ainsi qu'une prière très spéciale : le Diego Nuestro, à la façon du Pater Nostra dans la religion chrétienne.⚽️ Dans le monde du ballon rond, on aime dire que foot et religion, ça se rejoint. Et bah, avec Diego Maradona, c'était pas complètement faux ⬇️#Quotidien pic.twitter.com/UVbtdyxpmJ— Quotidien (@Qofficiel) November 25, 2020 Deux fêtes maradoniennes un peu spécialesComme le montre un reportage de Quotidien diffusé mercredi 25 novembre, ces fidèles hors du commun ont été nombreux à se recueillir après l'annonce de la mort Diego Maradona pour une messe quelque peu spéciale en Argentine, et ce, presque un mois après avoir fêté la Noël maradonienne, qui célèbre la naissance du footballeur, et ce le 29 octobre soit la veille de sa naissance. Si pour le moment le jour de la mort du "gamin d'or" ne fait pas encore l'objet d'une fête, aucun doute que les fidèles ne manqueront pas de fêter le 22 juin prochain les Pâques maradoniennes, en l'honneur du match de l'Argentine face à l'Angleterre lors de la coupe du monde le 22 juin 1986 au Mexique. L'expression "la main de Dieu" employée par Diego Maradona après son but lors de ce match n'a peut-être jamais eu autant de sens. Diego Maradona © Imago l'Eglise maradonienne © Quotidien/TMC L'Eglise maradonienne © Quotidien/TMC L'Eglise maradonienne © Quotidien/TMC L'Eglise maradonienne © Quotidien/TMC Diego Maradona © Backgrid UK Diego Maradona © Imago Diego Maradona © FEP Diego Maradona © FEP Les supporters et fans de Diego Maradona © Backgrid UK Les supporters et fans de Diego Maradona © Backgrid UK Hommages à Diego Maradona © ITAR TASS Plus qu'un footballeur, un dieu. Mercredi 25 novembre, Diego Maradona s'est éteint dans sa demeure de Tigre en périphérie de Buenos Aires à l'âge de 60 ans. Après plusieurs pépins de santé ces dernières années, c'est à un arrêt cardiaque que le footballeur a succombé, provoquant à travers le monde de nombreux hommages et rassemblements publics. Et au-delà des fans du "gamin en or", ce sont ses nombreux "fidèles" qui ont honoré sa mémoire, à travers l'Église maradonienne, créé en son honneur.Au-delà de la légende du football qu'il était, Diego Maradona a inspiré à certains la vocation d'un culte en sa personne, qui a donné lieu en 1998 à la création de cette église un peu spéciale à Rosario par les Argentins Héctor Campomar, Alejandro Verón et Hernán Amez. Avec en 2007 pas moins de 80 000 à 100 000 adeptes dans plus de soixante pays à travers le monde, l'Église maradonienne est loin d'être une blague, et possède comme plusieurs religions ses jours saints, son propre Décalogue, son calendrier, ainsi qu'une prière très spéciale : le Diego Nuestro, à la façon du Pater Nostra dans la religion chrétienne.⚽️ Dans le monde du ballon rond, on aime dire que foot et religion, ça se rejoint. Et bah, avec Diego Maradona, c'était pas complètement faux ⬇️#Quotidien pic.twitter.com/UVbtdyxpmJ— Quotidien (@Qofficiel) November 25, 2020 Deux fêtes maradoniennes un peu spécialesComme le montre un reportage de Quotidien diffusé mercredi 25 novembre, ces fidèles hors du commun ont été nombreux à se recueillir après l'annonce de la mort Diego Maradona pour une messe quelque peu spéciale en Argentine, et ce, presque un mois après avoir fêté la Noël maradonienne, qui célèbre la naissance du footballeur, et ce le 29 octobre soit la veille de sa naissance. Si pour le moment le jour de la mort du "gamin d'or" ne fait pas encore l'objet d'une fête, aucun doute que les fidèles ne manqueront pas de fêter le 22 juin prochain les Pâques maradoniennes, en l'honneur du match de l'Argentine face à l'Angleterre lors de la coupe du monde le 22 juin 1986 au Mexique. L'expression "la main de Dieu" employée par Diego Maradona après son but lors de ce match n'a peut-être jamais eu autant de sens. Diego Maradona © Imago l'Eglise maradonienne © Quotidien/TMC L'Eglise maradonienne © Quotidien/TMC L'Eglise maradonienne © Quotidien/TMC L'Eglise maradonienne © Quotidien/TMC Diego Maradona © Backgrid UK Diego Maradona © Imago Diego Maradona © FEP Diego Maradona © FEP Les supporters et fans de Diego Maradona © Backgrid UK Les supporters et fans de Diego Maradona © Backgrid UK Hommages à Diego Maradona © ITAR TASS
26 novembre 2020