Actus people

Sonia Rolland malade et "lessivée" : cette semaine très éprouvante en plein tournage

Sonia Rolland a traversé une mauvaise passe. En effet, alors qu'elle était en plein tournage, la comédienne de 39 ans a attrapé la Dengue. Cette maladie transmise par la piqûre d'un moustique engendre des symptômes tels qu'une forte fièvre, des maux de tête, des nausées, des vomissements ou encore des douleurs articulaires et musculaires. Pas étonnant donc que Sonia Rolland n'a pas pû continuer son tournage en bonne et due forme. "Je ne souhaite à personne de vivre la Dengue... quelle épreuve pour le corps et l'esprit. On en sort lessivé !" a-t-elle d'ailleurs raconté dans un post Instagram.Heureusement, après plusieurs jours de repos, Sonia Rolland s'est remise sur pied. "Je suis enfin prête pour tourner, après cette semaine de repos, réalimentation, et de remise en forme." a-t-elle ajouté. En commentaires, ses fans se sont dit rassurés. "Bon rétablissement chère Sonia", "Courage ! Meilleure santé et bonne reprise" ou encore "Belle reprise en douceur alors apres cette semaine difficile" peut-on par exemple lire. Pour rappel, c'est pour la saison 2 de Tropiques Criminels que Sonia Rolland est en tournage. Tête d'affiche avec Béatrice de La Boulaye, Miss France 2000 incarne la commandante Melissa Sainte-Rose. Un tournage en MartiniqueA noter que c'est en Martinique que Sonia Rolland et toute l'équipe de la série de France 2 se sont rendues. Et si une saison 2 est possible, c'est avant tout grâce à la fidélité des téléspectateurs. "Merci d'avoir été fidèles, si nombreux aux rendez-vous (...) Sainte-Rose & Crivelli n'ont fini de nous surprendre" avait-elle déclaré. Pour rappel, l'histoire, c'est celle de Mélissa, enquêtrice qui se retrouve malgré elle chef d'un groupe crime dans une île où elle n'a jamais mis les pieds. Mère célibataire de deux ados, elle doit collaborer avec Gaëlle, qui vit en Martinique depuis son enfance. Spontanée, fonceuse et indépendante, elle n'a pas vraiment sa langue dans sa poche, ce qui déstabilise parfois Mélissa. Sonia Rolland © Bruno Bebert Sonia Rolland © OLIVIER BORDE Sonia Rolland © Giancarlo Gorassini Sonia Rolland et l'équipe de la série © Instagram Sonia Rolland et l'équipe de la série © Instagram Sonia Rolland en Martinique © Instagram 21 septembre 2020

Karine Ferri, Jade Lagardère, Elodie Gossuin... Les stars mobilisées pour la cause animale

La cause animale gagne du terrain. A l'occasion d'une campagne solidaire lancée par WAMIZ, un site spécialisé sur les animaux de compagnie, plusieurs célébrités ont décidé de se mobiliser afin de favoriser l'adoption. Karine Ferri, Elodie Gossuin, Josiane Balasko, Marilou Berry ou encore Delphine Wespiser ont répondu à l'appel. Elles ont accepté de parrainer ces bêtes pour qui l'adoption est difficile.Car, comme le rappel WAMIZ dans son communiqué, "suite au confinement et après avoir été dans l'obligation de fermer leurs portes, les refuges ont démarré l'été en étant déjà saturés. Et malgré l'annulation de leurs vacances pour un certain nombre de français, les abandons n'ont pas cessé cet été". WAMIZ souhaite aider les associations à remplir leur principale mission, qui est celle de trouver un foyer pour les animaux abandonnés.Senisibliser à l'adoption des animaux "oubliés"Lundi 21 septembre, ces parrains et marraines s'affichent avec un t-shirt à l'effigie d'un chien ou d'un chat à adopter. L'objectif ? Attirer l'attention des Français sur ces animaux à la recherche, pour certains depuis plusieurs années, d'une famille aimante. Avec cette campagne, WAMIZ souhaite "mettre en lumière ces animaux 'oubliés' pour leur offrir une chance d'être adoptés". Papi Bounty est parrainé parJosiane Balasko, Alden qui attend depuis 6 ans par Marilou Berry, Mamie Excellence par Karine Ferri et Papi Dagger par Elodie Gossuin.D'autres personnalités ont également accepté de faire partie cette campagne comme les influenceurs Noholita, Romy, Anil Brancaleoni, Marie papillon, Emma Caritz (Emma CakeCup), l'actrice Heloïse Martin, l'ex-aventurière de Koh-Lanta Jessica, Jade Lagardère, l'animatrice radio Marion Gagnot (Fun Radio), Sandrine Arcizet (Les animaux de la 8) ainsi que la journaliste et vétérinaire Laetitia Barlerin. Karine Ferri, Elodie Gossuin, Delphine Wespiser et Marilou Berry © Campagne solidaire WAMIZ Aziatomik © Campagne solidaire WAMIZ Romy © Campagne solidaire WAMIZ Aziatomik © Campagne solidaire WAMIZ Anil Brancaleoni © Campagne solidaire WAMIZ Jade Lagardère © Campagne solidaire WAMIZ Elodie Gossuin © Campagne solidaire WAMIZ Jade Lagardère © Campagne solidaire WAMIZ Jessica © Campagne solidaire WAMIZ Karine Ferri © Campagne solidaire WAMIZ Delphine Wespiser © Campagne solidaire WAMIZ Marion Gagnot © Campagne solidaire WAMIZ Marilou Berry © Campagne solidaire WAMIZ Laetitia Barlerin © Campagne solidaire WAMIZ Sandrine Arcizet © Campagne solidaire WAMIZ Sandrine Arcizet © Campagne solidaire WAMIZ La cause animale gagne du terrain. A l'occasion d'une campagne solidaire lancée par WAMIZ, un site spécialisé sur les animaux de compagnie, plusieurs célébrités ont décidé de se mobiliser afin de favoriser l'adoption. Karine Ferri, Elodie Gossuin, Josiane Balasko, Marilou Berry ou encore Delphine Wespiser ont répondu à l'appel. Elles ont accepté de parrainer ces bêtes pour qui l'adoption est difficile.Car, comme le rappel WAMIZ dans son communiqué, "suite au confinement et après avoir été dans l'obligation de fermer leurs portes, les refuges ont démarré l'été en étant déjà saturés. Et malgré l'annulation de leurs vacances pour un certain nombre de français, les abandons n'ont pas cessé cet été". WAMIZ souhaite aider les associations à remplir leur principale mission, qui est celle de trouver un foyer pour les animaux abandonnés.Senisibliser à l'adoption des animaux "oubliés"Lundi 21 septembre, ces parrains et marraines s'affichent avec un t-shirt à l'effigie d'un chien ou d'un chat à adopter. L'objectif ? Attirer l'attention des Français sur ces animaux à la recherche, pour certains depuis plusieurs années, d'une famille aimante. Avec cette campagne, WAMIZ souhaite "mettre en lumière ces animaux 'oubliés' pour leur offrir une chance d'être adoptés". Papi Bounty est parrainé parJosiane Balasko, Alden qui attend depuis 6 ans par Marilou Berry, Mamie Excellence par Karine Ferri et Papi Dagger par Elodie Gossuin.D'autres personnalités ont également accepté de faire partie cette campagne comme les influenceurs Noholita, Romy, Anil Brancaleoni, Marie papillon, Emma Caritz (Emma CakeCup), l'actrice Heloïse Martin, l'ex-aventurière de Koh-Lanta Jessica, Jade Lagardère, l'animatrice radio Marion Gagnot (Fun Radio), Sandrine Arcizet (Les animaux de la 8) ainsi que la journaliste et vétérinaire Laetitia Barlerin. Karine Ferri, Elodie Gossuin, Delphine Wespiser et Marilou Berry © Campagne solidaire WAMIZ Aziatomik © Campagne solidaire WAMIZ Romy © Campagne solidaire WAMIZ Aziatomik © Campagne solidaire WAMIZ Anil Brancaleoni © Campagne solidaire WAMIZ Jade Lagardère © Campagne solidaire WAMIZ Elodie Gossuin © Campagne solidaire WAMIZ Jade Lagardère © Campagne solidaire WAMIZ Jessica © Campagne solidaire WAMIZ Karine Ferri © Campagne solidaire WAMIZ Delphine Wespiser © Campagne solidaire WAMIZ Marion Gagnot © Campagne solidaire WAMIZ Marilou Berry © Campagne solidaire WAMIZ Laetitia Barlerin © Campagne solidaire WAMIZ Sandrine Arcizet © Campagne solidaire WAMIZ Sandrine Arcizet © Campagne solidaire WAMIZ
21 septembre 2020

Emmanuel Macron : ce "sujet sensible" qui l'a rendu "grognon"

Emmanuel Macron est sous tension... Jeudi 17 septembre 2020, c'est entouré d'une dizaine de ministres chargés du suivi des préparatifs du projet de loi sur le séparatisme en amont de sa prise de parole sur le sujet qu'il a décidé de reporter son déplacement à Lunel, dans l'Hérault. Texte pas assez abouti, manque d'implication pour certains, crainte de voir des articles retoqués par le Conseil constitutionnel... Le président de la République a estimé qu'il n'était pas prudent d'évoquer ce sujet maintenant. Un participant a rapporté auquotidien Le Parisien : "Il était grognon", avant d'évoquer une "petite paranoïa qui hante l'Elysée."Inquiet, le président de la République a donc préféré reculer pour mieux avancer. Lors de cette réunion, il a en effet confié : "Si on n'est pas béton cette fois-ci, tout le monde nous tombera dessus." Un de ses conseillers a confirmé : "C'est un sujet sensible, même explosif. Le président préfère qu'on prenne un peu plus de temps." De ce fait, son déplacement prévu à Lunel, d'où sont partis une vingtaine de jeunes djihadistes pour rejoindre les rangs de Daech, en Syrie, a été reporté. Un décision prise de haut par un député de la République en marche qui ironise : "Cette loi sur le séparatisme, ça fait juste trois ans qu'on en parle." Officiellement, la venue d'Emmanuel Macron ne se fera pas en raison de la crise sanitaire. Un de ses confidents a cependant révélé : "Mais Lunel, c'est quand même très marqué terrorisme, même un peu touchy pour venir parler communautarisme. Il ne le sentait pas.""De toute façon, avec le voile, il n'est pas à l'aise"Si la prise de parole d'Emmanuel Macron est seulement reportée, son entourage a fait savoir qu'elle aurait lieu le 2 octobre prochain, le temps de faire le point sur le dossier au niveau des services de l'Intérieur, de l'Elysée et de Matignon. Direct, un directeur de cabinet a révélé : "On ferme notre gueule. Macron exige le silence radio des ministres et des collaborateurs pour éviter les fuites." Et pour cause, de nombreuses interrogations restent encore sans réponse. Alors que Jean-Michel Blanquer est favorable à l'idée de graver dans la loi l'interdiction du port du voile pendant les sorties scolaires, l'époux de Brigitte Macron s'y est opposé fermement. Un député LREM lâche alors : "De toute façon, avec le voile, il n'est pas à l'aise." En plus de cela, le projet de loi sur les séparatismes comportera d'autres points sensibles tels que la neutralité dans les services publics, ou encore la place du religieux dans l'éducation et le sport. Emmanuel Macron © Gonzalo Fuentes Emmanuel Macron © Syspeo Emmanuel Macron © Dominique Jacovides Emmanuel Macron © Christophe Simon Emmanuel Macron © Stephane Lemouton Emmanuel Macron © Stephane Lemouton Emmanuel Macron © Ian Langsdon Emmanuel Macron © Stephane Lemouton Emmanuel Macron © Stephane Lemouton Emmanuel Macron © Stephane Lemouton Emmanuel Macron © Eliot Blondet Emmanuel Macron © Sébastien Ortola Emmanuel Macron est sous tension... Jeudi 17 septembre 2020, c'est entouré d'une dizaine de ministres chargés du suivi des préparatifs du projet de loi sur le séparatisme en amont de sa prise de parole sur le sujet qu'il a décidé de reporter son déplacement à Lunel, dans l'Hérault. Texte pas assez abouti, manque d'implication pour certains, crainte de voir des articles retoqués par le Conseil constitutionnel... Le président de la République a estimé qu'il n'était pas prudent d'évoquer ce sujet maintenant. Un participant a rapporté auquotidien Le Parisien : "Il était grognon", avant d'évoquer une "petite paranoïa qui hante l'Elysée."Inquiet, le président de la République a donc préféré reculer pour mieux avancer. Lors de cette réunion, il a en effet confié : "Si on n'est pas béton cette fois-ci, tout le monde nous tombera dessus." Un de ses conseillers a confirmé : "C'est un sujet sensible, même explosif. Le président préfère qu'on prenne un peu plus de temps." De ce fait, son déplacement prévu à Lunel, d'où sont partis une vingtaine de jeunes djihadistes pour rejoindre les rangs de Daech, en Syrie, a été reporté. Un décision prise de haut par un député de la République en marche qui ironise : "Cette loi sur le séparatisme, ça fait juste trois ans qu'on en parle." Officiellement, la venue d'Emmanuel Macron ne se fera pas en raison de la crise sanitaire. Un de ses confidents a cependant révélé : "Mais Lunel, c'est quand même très marqué terrorisme, même un peu touchy pour venir parler communautarisme. Il ne le sentait pas.""De toute façon, avec le voile, il n'est pas à l'aise"Si la prise de parole d'Emmanuel Macron est seulement reportée, son entourage a fait savoir qu'elle aurait lieu le 2 octobre prochain, le temps de faire le point sur le dossier au niveau des services de l'Intérieur, de l'Elysée et de Matignon. Direct, un directeur de cabinet a révélé : "On ferme notre gueule. Macron exige le silence radio des ministres et des collaborateurs pour éviter les fuites." Et pour cause, de nombreuses interrogations restent encore sans réponse. Alors que Jean-Michel Blanquer est favorable à l'idée de graver dans la loi l'interdiction du port du voile pendant les sorties scolaires, l'époux de Brigitte Macron s'y est opposé fermement. Un député LREM lâche alors : "De toute façon, avec le voile, il n'est pas à l'aise." En plus de cela, le projet de loi sur les séparatismes comportera d'autres points sensibles tels que la neutralité dans les services publics, ou encore la place du religieux dans l'éducation et le sport. Emmanuel Macron © Gonzalo Fuentes Emmanuel Macron © Syspeo Emmanuel Macron © Dominique Jacovides Emmanuel Macron © Christophe Simon Emmanuel Macron © Stephane Lemouton Emmanuel Macron © Stephane Lemouton Emmanuel Macron © Ian Langsdon Emmanuel Macron © Stephane Lemouton Emmanuel Macron © Stephane Lemouton Emmanuel Macron © Stephane Lemouton Emmanuel Macron © Eliot Blondet Emmanuel Macron © Sébastien Ortola
21 septembre 2020

Le Prince Charles aux anges : cette adorable surprise d'Archie lors de son dernier appel vidéo

C'est un moment de vie qui donnerait le sourire à n'importe quel grand-père. Alors que le prince Charles était en vidéo-conférence avec son fils Harry pour fêter son 36ème anniversaire, le jeune Archie l'a appelé "pa", le diminutif de "grand-pa" (papi). Selon le Sun, le Prince de Galles aurait été ravi de cette jolie surprise.Archie, qui a eu un an en mai 2020, s'est joint à ses parents pour un appel vidéo auquel participaient aussi la reine Elisabeth II et le prince Charles. L'occasion pour le prince Harry, expatrié aux Etats-Unis, de souffler ses bougies en famille. Selon une source, "c'était un moment très agréable au cours duquel Harry a dit à ses proches à quel point ils leur manquaient. Meghan avait cuisiné un gâteau et Archie a fait rire tout le monde lorsqu'il a aidé Harry à souffler ses bougies".Le Prince William s'est excusé de ne pouvoir être présentUn bonheur terni par l'absence du Prince William et de Kate Middleton. Un proche révèle que "William a adressé ses meilleurs voeux à Harry, il s'est excusé de ne pas être présent mais c'était un petit peu étrange que William et Kate ne participent pas". Le jour de l'anniversaire d'Harry, le couple princier s'est notamment rendu dans une agence pour l'emploi à Londres. Ils ont tout de même souhaité un joyeux anniversaire à Harry sur les réseaux sociaux et auraient discuté avec lui en privé.Des tensions existent entre William et Harry depuis plusieurs mois. Un fossé se serait creusé cet été lorsque la biographie Finding Freedom, sur la vie royale de Meghan et Harry, a été publiée. Dans ce livre autorisé par le couple, on découvre que le Prince William aurait dit de Meghan Markle que c'est une personne "snob" et "condescendante". Il aurait également dit à son frère de "bien apprendre à connaître Meghan" avant d'aller plus loin avec elle, ce qui aurait vexé le prince Harry déjà bien amoureux de l'actrice américaine à l'époque. Le prince Charles © Backgrid UK Le prince Harry et Meghan Markle © AGENCE Kate Middleton © Backgrid UK Le prince William © Backgrid UK Le prince Harry © Backgrid UK La reine Elisabeth II © Backgrid UK Le Prince Harry © Backgrid UK Le prince William et Kate Middleton © Agence Le prince William et Kate Middleton © Backgrid UK C'est un moment de vie qui donnerait le sourire à n'importe quel grand-père. Alors que le prince Charles était en vidéo-conférence avec son fils Harry pour fêter son 36ème anniversaire, le jeune Archie l'a appelé "pa", le diminutif de "grand-pa" (papi). Selon le Sun, le Prince de Galles aurait été ravi de cette jolie surprise.Archie, qui a eu un an en mai 2020, s'est joint à ses parents pour un appel vidéo auquel participaient aussi la reine Elisabeth II et le prince Charles. L'occasion pour le prince Harry, expatrié aux Etats-Unis, de souffler ses bougies en famille. Selon une source, "c'était un moment très agréable au cours duquel Harry a dit à ses proches à quel point ils leur manquaient. Meghan avait cuisiné un gâteau et Archie a fait rire tout le monde lorsqu'il a aidé Harry à souffler ses bougies".Le Prince William s'est excusé de ne pouvoir être présentUn bonheur terni par l'absence du Prince William et de Kate Middleton. Un proche révèle que "William a adressé ses meilleurs voeux à Harry, il s'est excusé de ne pas être présent mais c'était un petit peu étrange que William et Kate ne participent pas". Le jour de l'anniversaire d'Harry, le couple princier s'est notamment rendu dans une agence pour l'emploi à Londres. Ils ont tout de même souhaité un joyeux anniversaire à Harry sur les réseaux sociaux et auraient discuté avec lui en privé.Des tensions existent entre William et Harry depuis plusieurs mois. Un fossé se serait creusé cet été lorsque la biographie Finding Freedom, sur la vie royale de Meghan et Harry, a été publiée. Dans ce livre autorisé par le couple, on découvre que le Prince William aurait dit de Meghan Markle que c'est une personne "snob" et "condescendante". Il aurait également dit à son frère de "bien apprendre à connaître Meghan" avant d'aller plus loin avec elle, ce qui aurait vexé le prince Harry déjà bien amoureux de l'actrice américaine à l'époque. Le prince Charles © Backgrid UK Le prince Harry et Meghan Markle © AGENCE Kate Middleton © Backgrid UK Le prince William © Backgrid UK Le prince Harry © Backgrid UK La reine Elisabeth II © Backgrid UK Le Prince Harry © Backgrid UK Le prince William et Kate Middleton © Agence Le prince William et Kate Middleton © Backgrid UK
21 septembre 2020

Jennifer Aniston : son apparition surprise avec Courteney Cox et Lisa Kudrow aux Emmy Awards 2020

Elles sont amies pour la vie ! Dimanche 20 septembre 2020, alors que s'est tenue la 72ème cérémie des Emmy Awards, Jennifer Aniston a fait une belle surprise aux téléspectateurs. En effet, en direct de chez elle, l'actrice de 51 ans est apparue aux côtés de Courteney Cox et Lisa Kudrow. Les trois comédiennes de Friends ont ainsi rendu nostalgique toute une génération. Comme le précise le site Us Magazine, c'est pour une interview avec Jimmy Kimmel que les trois drôles de dames ont fait leur apparition. "Bien sur que je suis là, on vit ensemble. On est colocataires depuis 1994" s'est d'ailleurs amusée Courteney Cox.A noter que le trio star de la télévision des années 90 - qui a travaillé avec Matthew Perry, David Schwimmer et Matt LeBlanc - se retrouve régulièrement pour profiter du bons moments ensemble ou travailler sur de nouveaux projets, comme aussi le retour de Friends. "Ce qui est excitant, c'est que nous allons tous nous réunir pour la première fois dans une salle et parler de la série. Elle va passer sur HBO Max. Je suis tellement excitée", avait ainsi déclaré l'interprète de Monica Geller. Et d'ajouter : "On va passer un super moment. Ça va être génial." Sur les réseaux sociaux, Jennifer Aniston, Courteney Cox et Lisa Kudrow ne râtent donc jamais une occasion de s'afficher côte à côte. Preuve que malgré le temps qui passe, leur amitié reste intacte.It hasn't been a great year. This helps! #Emmys pic.twitter.com/ZZFuAhsFvQ— Us Weekly (@usweekly) September 21, 2020 Emmy Awards 2020 : pas de tapis rougeEn raison de la Covid, la cérémonie des Emmy Awards 2020 ne s'est pas déroulée en présentiel. Pas de tapis rouge ni de robes paillettes donc. C'est depuis leur domicile que les stars américaines ont assisté à la 72ème cérémonie. Pour cette édition particulière, des caméras ont ainsi été installées chez les candidats en lice afin d'avoir leur réaction en direct. Retrouvez tout le palmarès ici. Jeniffer Aniston, Courteney Cox et Lisa Kudrow © Instagram Jeniffer Aniston, Courteney Cox © Instagram Jeniffer Aniston, Courteney Cox © Instagram Jeniffer Aniston, Courteney Cox et Lisa Kudrow © Instagram Une partie des acteurs de Friends © Instagram Jeniffer Aniston, Courteney Cox et Lisa Kudrow © Instagram Lisa Kudrow et Courteney Cox © Instagram Jeniffer Aniston, Courteney Cox et Lisa Kudrow © Instagram Jeniffer Aniston, Courteney Cox et Lisa Kudrow © Instagram Elles sont amies pour la vie ! Dimanche 20 septembre 2020, alors que s'est tenue la 72ème cérémie des Emmy Awards, Jennifer Aniston a fait une belle surprise aux téléspectateurs. En effet, en direct de chez elle, l'actrice de 51 ans est apparue aux côtés de Courteney Cox et Lisa Kudrow. Les trois comédiennes de Friends ont ainsi rendu nostalgique toute une génération. Comme le précise le site Us Magazine, c'est pour une interview avec Jimmy Kimmel que les trois drôles de dames ont fait leur apparition. "Bien sur que je suis là, on vit ensemble. On est colocataires depuis 1994" s'est d'ailleurs amusée Courteney Cox.A noter que le trio star de la télévision des années 90 - qui a travaillé avec Matthew Perry, David Schwimmer et Matt LeBlanc - se retrouve régulièrement pour profiter du bons moments ensemble ou travailler sur de nouveaux projets, comme aussi le retour de Friends. "Ce qui est excitant, c'est que nous allons tous nous réunir pour la première fois dans une salle et parler de la série. Elle va passer sur HBO Max. Je suis tellement excitée", avait ainsi déclaré l'interprète de Monica Geller. Et d'ajouter : "On va passer un super moment. Ça va être génial." Sur les réseaux sociaux, Jennifer Aniston, Courteney Cox et Lisa Kudrow ne râtent donc jamais une occasion de s'afficher côte à côte. Preuve que malgré le temps qui passe, leur amitié reste intacte.It hasn't been a great year. This helps! #Emmys pic.twitter.com/ZZFuAhsFvQ— Us Weekly (@usweekly) September 21, 2020 Emmy Awards 2020 : pas de tapis rougeEn raison de la Covid, la cérémonie des Emmy Awards 2020 ne s'est pas déroulée en présentiel. Pas de tapis rouge ni de robes paillettes donc. C'est depuis leur domicile que les stars américaines ont assisté à la 72ème cérémonie. Pour cette édition particulière, des caméras ont ainsi été installées chez les candidats en lice afin d'avoir leur réaction en direct. Retrouvez tout le palmarès ici. Jeniffer Aniston, Courteney Cox et Lisa Kudrow © Instagram Jeniffer Aniston, Courteney Cox © Instagram Jeniffer Aniston, Courteney Cox © Instagram Jeniffer Aniston, Courteney Cox et Lisa Kudrow © Instagram Une partie des acteurs de Friends © Instagram Jeniffer Aniston, Courteney Cox et Lisa Kudrow © Instagram Lisa Kudrow et Courteney Cox © Instagram Jeniffer Aniston, Courteney Cox et Lisa Kudrow © Instagram Jeniffer Aniston, Courteney Cox et Lisa Kudrow © Instagram
21 septembre 2020

David Hallyday et l'héritage de Johnny : cet avertissement à Laeticia pour ne pas tout "gâcher"

Deux ans et demi après la disparition de son père, David Hallyday a fini par renoncer à sa part d'héritage. Pour l'AFP, son avocat, Pierre-Jean Douvier a confié : "L'objectif de protéger ses trois sœurs est atteint et nous nous en réjouissons. David ne reçoit rien, que ce soit patrimonialement ou financièrement, et il ne demande rien. Il n'a pas reçu d'objets symboliques." Dans un entretien accordé à Truth Celebs, le chanteur de 54 ans a accepté de revenir sur ce choix qui a surpris le plus grand monde : "Pour moi la page cela fait longtemps qu'elle est tournée. J'ai juste pris une décision en cohérence avec ce que je dis dans le privé depuis le début. Maintenant, c'est fini et tout le monde va pouvoir passer à autre chose et ne plus discuter d'un sujet qui n'a plus lieu d'être."Alors qu'il a un droit de regard sur l'héritage artistique de Johnny Hallyday, le chanteur ne souhaite pas encore développer de projets posthumes. Il a ainsi confié : "Les beaux projets sont ceux qui se font dans la réflexion et sur la longueur. Pour l'instant, j'ai beaucoup à faire en ce qui me concerne avec la promotion de mon nouvel album. Évidemment, si je vois ou reçois des propositions, je donnerai mon avis." Alors que Laeticia Hallyday a annoncé la sortie d'un coffret contenant un documentaire, un live et un titre inédit du rockeur décédé le 5 décembre 2017, David Hallyday a ajouté : "Un héritage artistique, c'est savoir doser et ne pas tout 'gâcher' en lançant des concepts en masse. C'est la nature des projets qui compte donc on verra bien ce qui se présente. Je ne souhaite pas qu'il y ait de surconsommation. Mon père ce n'était pas un produit, mais un être humain et il faut choisir les bons projets et au bon moment et pas tout le temps. On verra plus tard."David Hallyday : "C'est important de se remettre à la musique"Dans un entretien accordé à Paris Match en juillet dernier, Laeticia Hallyday avait fait comprendre aux fans du Taulier que de nombreux projets sortiront : "Il nous a laissé bien des choses. Après tout ce qu'on vient de traverser, c'est important de se remettre à la musique, de travailler sur des projets qu'il avait lancés : des documentaires, des biopics, des albums..." Concernant le documentaire sur les ultimes aventures américaines de Johnny Hallyday, qui sortira le 23 octobre prochain, elle expliquait : "C'est un projet auquel il tenait. J'ai participé au montage, à la réalisation. C'est bouleversant. On y trouve le cœur de son rêve américain. À l'écran, on voit Johnny épuisé, mais heureux. Il ne voulait rien montrer." David Hallyday © Marc Ausset Lacroix David Hallyday et Johnny Hallyday © Borde-Corlouer-Jacovides-Moreau David Hallyday © AGENCE David Hallyday et Johnny Hallyday © Borde-Corlouer-Jacovides-Moreau David Hallyday © AGENCE David Hallyday © Giancarlo Gorassini David Hallyday © CYRIL MOREAU Laeticia Hallyday © Agence David Hallyday © Perusseau-Gaffiot Deux ans et demi après la disparition de son père, David Hallyday a fini par renoncer à sa part d'héritage. Pour l'AFP, son avocat, Pierre-Jean Douvier a confié : "L'objectif de protéger ses trois sœurs est atteint et nous nous en réjouissons. David ne reçoit rien, que ce soit patrimonialement ou financièrement, et il ne demande rien. Il n'a pas reçu d'objets symboliques." Dans un entretien accordé à Truth Celebs, le chanteur de 54 ans a accepté de revenir sur ce choix qui a surpris le plus grand monde : "Pour moi la page cela fait longtemps qu'elle est tournée. J'ai juste pris une décision en cohérence avec ce que je dis dans le privé depuis le début. Maintenant, c'est fini et tout le monde va pouvoir passer à autre chose et ne plus discuter d'un sujet qui n'a plus lieu d'être."Alors qu'il a un droit de regard sur l'héritage artistique de Johnny Hallyday, le chanteur ne souhaite pas encore développer de projets posthumes. Il a ainsi confié : "Les beaux projets sont ceux qui se font dans la réflexion et sur la longueur. Pour l'instant, j'ai beaucoup à faire en ce qui me concerne avec la promotion de mon nouvel album. Évidemment, si je vois ou reçois des propositions, je donnerai mon avis." Alors que Laeticia Hallyday a annoncé la sortie d'un coffret contenant un documentaire, un live et un titre inédit du rockeur décédé le 5 décembre 2017, David Hallyday a ajouté : "Un héritage artistique, c'est savoir doser et ne pas tout 'gâcher' en lançant des concepts en masse. C'est la nature des projets qui compte donc on verra bien ce qui se présente. Je ne souhaite pas qu'il y ait de surconsommation. Mon père ce n'était pas un produit, mais un être humain et il faut choisir les bons projets et au bon moment et pas tout le temps. On verra plus tard."David Hallyday : "C'est important de se remettre à la musique"Dans un entretien accordé à Paris Match en juillet dernier, Laeticia Hallyday avait fait comprendre aux fans du Taulier que de nombreux projets sortiront : "Il nous a laissé bien des choses. Après tout ce qu'on vient de traverser, c'est important de se remettre à la musique, de travailler sur des projets qu'il avait lancés : des documentaires, des biopics, des albums..." Concernant le documentaire sur les ultimes aventures américaines de Johnny Hallyday, qui sortira le 23 octobre prochain, elle expliquait : "C'est un projet auquel il tenait. J'ai participé au montage, à la réalisation. C'est bouleversant. On y trouve le cœur de son rêve américain. À l'écran, on voit Johnny épuisé, mais heureux. Il ne voulait rien montrer." David Hallyday © Marc Ausset Lacroix David Hallyday et Johnny Hallyday © Borde-Corlouer-Jacovides-Moreau David Hallyday © AGENCE David Hallyday et Johnny Hallyday © Borde-Corlouer-Jacovides-Moreau David Hallyday © AGENCE David Hallyday © Giancarlo Gorassini David Hallyday © CYRIL MOREAU Laeticia Hallyday © Agence David Hallyday © Perusseau-Gaffiot
21 septembre 2020

Penn Badgley (You) papa pour la première fois : sa femme a accouché

C'est un bébé qui était très attendu. Après plusieurs fausses couches, Domino Kirke, la femme de Penn Badgley, a donné naissance au premier enfant du couple. Le prénom du bébé n'a pas encore été dévoilé mais son visage est déjà connu sur Instagram. C'est sur ce réseau social que la chanteuse a choisi de partager une photo de son bonheur. Dans sa story, on la découvre allongée à côté de son bébé délicatement enveloppé dans une couverture blanche. L'enfant a l'air paisiblement endormi, couvé par les yeux de sa maman.Dans une autre photo publiée sur Instagram, la femme de Penn Badgley révèle avoir accouché au mois d'août avec cette légende : "#40 jours post partum". Domino Kirke avait déjà choisi d'annoncer sa grossesse sur Instagram, au mois de février dernier, avec ce message plein de tendresse : "Après deux fausses couches d'affilée, nous étions prêts à laisser tomber. J'ai arrêté de faire confiance à mon corps et j'ai commencé à accepter le fait que c'était fini pour moi. (...) Ça me demande tout ce que j'ai de réussir à me détacher des pertes auxquelles j'ai assisté et que j'ai vécues moi-même (...) Tu nous apprends déjà comment rester dans le moment présent d'une manière nouvelle, petit bébé. Merci."Penn Badgley était déjà un super beau-pèreIl s'agit du premier enfant de l'acteur de You et Gossip Girl, du second pour Domino Kirke, déjà maman d'un jeune Cassius, issu d'une précédente relation. La jeune femme avait avoué dans Us Weekly que Penn Badgley était un très bon beau-père pour son fils : "Je n'ai pas grandi avec un beau-parent donc c'est un domaine inconnu pour moi. Mais il prend très bien soin de lui".Penn Badgley et Domino Kirke sont en couple depuis 2014. Ils se sont mariés à New York trois ans après leur rencontre. Avant elle, Penn Badgley avait été en couple avec Blake Lively, sa partenaire dans Gossip Girl et avec l'actrice Zoë Kravitz, la fille du chanteur Lenny Kravitz, vue aussi dans la série Big Little Lies. Penn Badgley © FAMEFLYNET Domino Kirke et son bébé © Instagram Penn Badgley © Backgrid USA Penn Badgley © Backgrid USA Penn Badgley © The ImageDirect Penn Badgley © Agence Penn Badgley © FAMEFLYNET Penn Badgley © Agence Penn Badgley © Backgrid USA C'est un bébé qui était très attendu. Après plusieurs fausses couches, Domino Kirke, la femme de Penn Badgley, a donné naissance au premier enfant du couple. Le prénom du bébé n'a pas encore été dévoilé mais son visage est déjà connu sur Instagram. C'est sur ce réseau social que la chanteuse a choisi de partager une photo de son bonheur. Dans sa story, on la découvre allongée à côté de son bébé délicatement enveloppé dans une couverture blanche. L'enfant a l'air paisiblement endormi, couvé par les yeux de sa maman.Dans une autre photo publiée sur Instagram, la femme de Penn Badgley révèle avoir accouché au mois d'août avec cette légende : "#40 jours post partum". Domino Kirke avait déjà choisi d'annoncer sa grossesse sur Instagram, au mois de février dernier, avec ce message plein de tendresse : "Après deux fausses couches d'affilée, nous étions prêts à laisser tomber. J'ai arrêté de faire confiance à mon corps et j'ai commencé à accepter le fait que c'était fini pour moi. (...) Ça me demande tout ce que j'ai de réussir à me détacher des pertes auxquelles j'ai assisté et que j'ai vécues moi-même (...) Tu nous apprends déjà comment rester dans le moment présent d'une manière nouvelle, petit bébé. Merci."Penn Badgley était déjà un super beau-pèreIl s'agit du premier enfant de l'acteur de You et Gossip Girl, du second pour Domino Kirke, déjà maman d'un jeune Cassius, issu d'une précédente relation. La jeune femme avait avoué dans Us Weekly que Penn Badgley était un très bon beau-père pour son fils : "Je n'ai pas grandi avec un beau-parent donc c'est un domaine inconnu pour moi. Mais il prend très bien soin de lui".Penn Badgley et Domino Kirke sont en couple depuis 2014. Ils se sont mariés à New York trois ans après leur rencontre. Avant elle, Penn Badgley avait été en couple avec Blake Lively, sa partenaire dans Gossip Girl et avec l'actrice Zoë Kravitz, la fille du chanteur Lenny Kravitz, vue aussi dans la série Big Little Lies. Penn Badgley © FAMEFLYNET Domino Kirke et son bébé © Instagram Penn Badgley © Backgrid USA Penn Badgley © Backgrid USA Penn Badgley © The ImageDirect Penn Badgley © Agence Penn Badgley © FAMEFLYNET Penn Badgley © Agence Penn Badgley © Backgrid USA
21 septembre 2020

Alessandra Sublet en couple : pourquoi l'animatrice a officialisé avec son compagnon Jordan Deguen

Pour vivre heureux, vivons cachés ? Plus maintenant ! Folle amoureuse de Jordan Deguen depuis un an et demi, Alessandra Sublet n'en a que faire des critiques sur leur différence d'âge. Cet été, l'animatrice phare de TF1 a ainsi choisi de vivre son histoire d'amour au grand jour, en partageant quelques clichés de ses vacances avec son compagnon, Jordan Deguen sur Instagram. Ainsi, on peut apercevoir le couple, complice, après une séance d'escalade près de Rocchetta Nervina ou encore très amoureux sous le soleil d'Italie. En légende, l'animatrice de 43 ans partageait alors : "On appelle ça l'amour." Divorcée de Clément Miserez, le père de ses enfants, depuis deux ans, Alessandra Sublet a bel et bien tourné la page et elleest radieuse !Pour Télé 7 Jours, la jolie brune a expliqué pourquoi elle a choisi d'exposer aujourd'hui son couple : "J'ai ressenti l'envie, cet été, de faire comme quelqu'un de totalement anonyme : être fière de la personne qui partage ma vie depuis un an et demi. J'ai donc posté une photo de Jordan, mon compagnon, sur Instagram. C'est vrai que je protège souvent ma vie privée, mais il faut aussi s'écouter et se sentir libre." Alors que Jordan Deguen a seulement 30 ans, Alessandra Sublet a ajouté : "Je n'ai pas regretté une seule seconde mon geste, même si cette publication a fait couler beaucoup d'encre, car il a treize ans de moins que moi. C'est très drôle de voir les réactions des gens, surtout en 2020... Mais je fais ce qui me plaît, sans être influencée par le regard des autres."Alessandra Sublet : "Le négatif glisse sur moi"Lorsqu'elle avait partagé un premier cliché sur les réseaux sociaux avec le jeune homme d'affaires, Alessandra Sublet avait reçu de nombreux messages de soutien, mais également des commentaires moins sympathiques... On pouvait ainsi lire : "La différence d'âge est flagrante" ; ou encore : "Elle les prend au berceau !" Si elle lit la plupart des commentaires la concernant, l'animatrice n'est pas affectée pour autant par ces messages. Pour Télé 7 Jours, elle a expliqué : "Le négatif glisse sur moi. Je suis fascinée par ceux qui sont abonnés à mon compte, regardant mes émissions et me critiquent. Il faut avoir du temps à perdre !" Alessandra Sublet © OLIVIER BORDE Jordan Deguen et Alessandra Sublet © Instagram Damien Henno, Jarry, Guillaume Pley, Jordan Deguen et Alessandra Sublet © Instagram Jordan Deguen et Alessandra Sublet © Instagram Jordan Deguen et Alessandra Sublet © Instagram Alessandra Sublet © VEEREN Alessandra Sublet © Giancarlo Gorassini Alessandra Sublet © RACHID BELLAK Alessandra Sublet © COADIC GUIREC Alessandra Sublet © COADIC GUIREC Alessandra Sublet © Marc Ausset Lacroix Alessandra Sublet © Denis Guignebourg Alessandra Sublet © COADIC GUIREC Alessandra Sublet © CYRIL MOREAU Alessandra Sublet © CYRIL MOREAU Pour vivre heureux, vivons cachés ? Plus maintenant ! Folle amoureuse de Jordan Deguen depuis un an et demi, Alessandra Sublet n'en a que faire des critiques sur leur différence d'âge. Cet été, l'animatrice phare de TF1 a ainsi choisi de vivre son histoire d'amour au grand jour, en partageant quelques clichés de ses vacances avec son compagnon, Jordan Deguen sur Instagram. Ainsi, on peut apercevoir le couple, complice, après une séance d'escalade près de Rocchetta Nervina ou encore très amoureux sous le soleil d'Italie. En légende, l'animatrice de 43 ans partageait alors : "On appelle ça l'amour." Divorcée de Clément Miserez, le père de ses enfants, depuis deux ans, Alessandra Sublet a bel et bien tourné la page et elleest radieuse !Pour Télé 7 Jours, la jolie brune a expliqué pourquoi elle a choisi d'exposer aujourd'hui son couple : "J'ai ressenti l'envie, cet été, de faire comme quelqu'un de totalement anonyme : être fière de la personne qui partage ma vie depuis un an et demi. J'ai donc posté une photo de Jordan, mon compagnon, sur Instagram. C'est vrai que je protège souvent ma vie privée, mais il faut aussi s'écouter et se sentir libre." Alors que Jordan Deguen a seulement 30 ans, Alessandra Sublet a ajouté : "Je n'ai pas regretté une seule seconde mon geste, même si cette publication a fait couler beaucoup d'encre, car il a treize ans de moins que moi. C'est très drôle de voir les réactions des gens, surtout en 2020... Mais je fais ce qui me plaît, sans être influencée par le regard des autres."Alessandra Sublet : "Le négatif glisse sur moi"Lorsqu'elle avait partagé un premier cliché sur les réseaux sociaux avec le jeune homme d'affaires, Alessandra Sublet avait reçu de nombreux messages de soutien, mais également des commentaires moins sympathiques... On pouvait ainsi lire : "La différence d'âge est flagrante" ; ou encore : "Elle les prend au berceau !" Si elle lit la plupart des commentaires la concernant, l'animatrice n'est pas affectée pour autant par ces messages. Pour Télé 7 Jours, elle a expliqué : "Le négatif glisse sur moi. Je suis fascinée par ceux qui sont abonnés à mon compte, regardant mes émissions et me critiquent. Il faut avoir du temps à perdre !" Alessandra Sublet © OLIVIER BORDE Jordan Deguen et Alessandra Sublet © Instagram Damien Henno, Jarry, Guillaume Pley, Jordan Deguen et Alessandra Sublet © Instagram Jordan Deguen et Alessandra Sublet © Instagram Jordan Deguen et Alessandra Sublet © Instagram Alessandra Sublet © VEEREN Alessandra Sublet © Giancarlo Gorassini Alessandra Sublet © RACHID BELLAK Alessandra Sublet © COADIC GUIREC Alessandra Sublet © COADIC GUIREC Alessandra Sublet © Marc Ausset Lacroix Alessandra Sublet © Denis Guignebourg Alessandra Sublet © COADIC GUIREC Alessandra Sublet © CYRIL MOREAU Alessandra Sublet © CYRIL MOREAU
21 septembre 2020

Prince Harry : cette absence de William et Kate qui risque de le marquer

Le Megxit aura eu raison de leur relation... Mardi 15 septembre 2020, le prince Harry célébrait son trente-sixième anniversaire. Alors qu'il vit désormais aux États-Unis, c'est grâce à l'application Zoom qu'il a pu recevoir un appel vidéo de la part de sa grand-mère, Elizabeth II et de son père, le prince Charles. Si le prince Harry était la star du jour et a soufflé les bougies du gâteau préparé par sa femme, Meghan Markle, son fils, Archie, lui a clairement volé la vedette ! Une source a déclaré au site britannique The Sun : "C'était très agréable. Harry a dit à la famille à quel point, ils lui manquaient. Meghan a fait un gâteau et Harry a soufflé des bougies. Archie les a fait rire quand il a également soufflé."Lors de cet appel vidéo, le petit Archie a appelé le prince Charles "pa'" soit papy. Le petit garçon qui a fêté son premier anniversaire en mai 2020 commence à parler et prononcer ses premiers mots. Selon US Weekly, Archie parle depuis quelques mois et peut dire des mots tels que "Papa", "Maman", "Livre" et "Chien" Si le petit garçon était présent pour l'anniversaire du prince Harry, le prince Wiliam et Kate Middleton étaient aux abonnés absents, suscitant alors des craintes qu'ils soient toujours en conflit. Une source a déclaré : "William a envoyé ses meilleurs vœux d'anniversaire. Il avait une excuse pour expliquer son absence. Mais c'était un peu gênant que William et Kate ne soient pas là." Le jour de l'anniversaire du prince Harry, le duc et la duchesse de Cambridge ont visité une agence d'emplois et une boulangerie.Une réconciliation entre Harry et William est-elle possible ?Le fossé entre le prince William et son frère se serait creusé en juillet lorsque Finding Freedom, une biographie explosive écrite avec l'approbation des Sussex a été publiée. Cette dernière affirme que le mari de Kate Middleton aurait qualifié Meghan Markle de snob. Un proche a déclaré : "Les garçons s'aiment et il y aura toujours un lien étroit. C'est juste difficile ces derniers temps. C'est dommage que William n'ai pas pu être présent lors de cet appel." Les Cambridge ont cependant souhaité un joyeux anniversaire au prince Harry sur les réseaux sociaux et auraient discuté avec lui en privé. Le prince William, Kate Middleton et le prince Harry © AGENCE Le prince Harry, Kate Middleton et le prince William © Agence Le prince Harry, Kate Middleton et le prince William © Agence Le prince William, Kate Middleton et le prince Harry © AGENCE Le prince Harry, Kate Middleton et le prince William © AGENCE Le prince William, le prince Harry et Kate Middleton © AGENCE Kate Middleton, le prince William et le prince Harry © AGENCE Kate Middleton, le prince William, Meghan Markle et le prince Harry © AGENCE Le prince Harry, Meghan Markle, Kate Middleton et le prince William © Agence Le prince Harry et Meghan Markle © AGENCE Le prince Harry, Meghan Markle et Archie © Backgrid USA Le prince Harry et Meghan Markle © AGENCE Le Megxit aura eu raison de leur relation... Mardi 15 septembre 2020, le prince Harry célébrait son trente-sixième anniversaire. Alors qu'il vit désormais aux États-Unis, c'est grâce à l'application Zoom qu'il a pu recevoir un appel vidéo de la part de sa grand-mère, Elizabeth II et de son père, le prince Charles. Si le prince Harry était la star du jour et a soufflé les bougies du gâteau préparé par sa femme, Meghan Markle, son fils, Archie, lui a clairement volé la vedette ! Une source a déclaré au site britannique The Sun : "C'était très agréable. Harry a dit à la famille à quel point, ils lui manquaient. Meghan a fait un gâteau et Harry a soufflé des bougies. Archie les a fait rire quand il a également soufflé."Lors de cet appel vidéo, le petit Archie a appelé le prince Charles "pa'" soit papy. Le petit garçon qui a fêté son premier anniversaire en mai 2020 commence à parler et prononcer ses premiers mots. Selon US Weekly, Archie parle depuis quelques mois et peut dire des mots tels que "Papa", "Maman", "Livre" et "Chien" Si le petit garçon était présent pour l'anniversaire du prince Harry, le prince Wiliam et Kate Middleton étaient aux abonnés absents, suscitant alors des craintes qu'ils soient toujours en conflit. Une source a déclaré : "William a envoyé ses meilleurs vœux d'anniversaire. Il avait une excuse pour expliquer son absence. Mais c'était un peu gênant que William et Kate ne soient pas là." Le jour de l'anniversaire du prince Harry, le duc et la duchesse de Cambridge ont visité une agence d'emplois et une boulangerie.Une réconciliation entre Harry et William est-elle possible ?Le fossé entre le prince William et son frère se serait creusé en juillet lorsque Finding Freedom, une biographie explosive écrite avec l'approbation des Sussex a été publiée. Cette dernière affirme que le mari de Kate Middleton aurait qualifié Meghan Markle de snob. Un proche a déclaré : "Les garçons s'aiment et il y aura toujours un lien étroit. C'est juste difficile ces derniers temps. C'est dommage que William n'ai pas pu être présent lors de cet appel." Les Cambridge ont cependant souhaité un joyeux anniversaire au prince Harry sur les réseaux sociaux et auraient discuté avec lui en privé. Le prince William, Kate Middleton et le prince Harry © AGENCE Le prince Harry, Kate Middleton et le prince William © Agence Le prince Harry, Kate Middleton et le prince William © Agence Le prince William, Kate Middleton et le prince Harry © AGENCE Le prince Harry, Kate Middleton et le prince William © AGENCE Le prince William, le prince Harry et Kate Middleton © AGENCE Kate Middleton, le prince William et le prince Harry © AGENCE Kate Middleton, le prince William, Meghan Markle et le prince Harry © AGENCE Le prince Harry, Meghan Markle, Kate Middleton et le prince William © Agence Le prince Harry et Meghan Markle © AGENCE Le prince Harry, Meghan Markle et Archie © Backgrid USA Le prince Harry et Meghan Markle © AGENCE
21 septembre 2020

Prince Harry : pourquoi il a rejoint un club d'hélicoptère en catimini 

Récemment, le prince Harry a rejoint un club d'hélicoptère californien, situé non loin de sa nouvelle maison de Santa Barbara. La raison est simple puisque le papa du petit Archie souhaite ne pas perdre la licence de pilote, qu'il a obtenue il y a quelques années durant sa formation dans l'armée de l'air. Pour rappel, le mari de Meghan Markle a passé en 2008 l'épreuve d'aptitude pour apprendre à piloter des hélicoptères militaires. En 2010, il obtient son brevet de pilote. Presqu'un an plus tard, le frère du prince William réussit son vol test sur l'hélicoptère d'attaque Apache. En avril 2011, il est nommé capitaine. Enfin, le 8 juillet 2013, il apprend qu'il a réussi son examen de commandant de bord. Désormais, le prince Harry peut amener sa femme et son fils avec lui lors d'un vol en hélicoptère puisque sa licence sera renouvelée. En effet, il faut réaliser un certain nombre d'heures de vol par année, que ce soit aux Etats-Unis ou au Royaume-Uni, afin de conserver le précieux sésame. Un ami du fils cadet de Lady Diana, interviewé par The Sun le 18 septembre 2020, a déclaré : "Il est vraiment fier de cette licence. Il a travaillé dur pour cela".Un diplôme qu'il compte utiliser pour son "usage personnel"Désormais, celui qui a célébré ses 36 ans le 15 septembre dernier souhaiterait "garder ces heures [de vol, NDLR] pour son usage personnel" puisque cette licence "donne la liberté" de réaliser des trajets aériens quand et où il le désire. Pour l'heure, le prince Harry ne possède pas encore son propre hélicoptère, mais il pourrait très bien décider à l'avenir d'investir... Pour information, il a servi l'armée britannique pendant dix ans. Il a en effet arrêté de se rendre sur le terrain dès le 19 juin 2015. Le prince Harry © Agence Le prince Harry © Agence Le prince Harry © Agence Le prince Harry © Agence Le prince Harry © Agence Le prince Harry © Agence Le prince Harry © Agence Le prince Harry © Agence Le prince Harry © EXPRESS SYNDICATION Récemment, le prince Harry a rejoint un club d'hélicoptère californien, situé non loin de sa nouvelle maison de Santa Barbara. La raison est simple puisque le papa du petit Archie souhaite ne pas perdre la licence de pilote, qu'il a obtenue il y a quelques années durant sa formation dans l'armée de l'air. Pour rappel, le mari de Meghan Markle a passé en 2008 l'épreuve d'aptitude pour apprendre à piloter des hélicoptères militaires. En 2010, il obtient son brevet de pilote. Presqu'un an plus tard, le frère du prince William réussit son vol test sur l'hélicoptère d'attaque Apache. En avril 2011, il est nommé capitaine. Enfin, le 8 juillet 2013, il apprend qu'il a réussi son examen de commandant de bord. Désormais, le prince Harry peut amener sa femme et son fils avec lui lors d'un vol en hélicoptère puisque sa licence sera renouvelée. En effet, il faut réaliser un certain nombre d'heures de vol par année, que ce soit aux Etats-Unis ou au Royaume-Uni, afin de conserver le précieux sésame. Un ami du fils cadet de Lady Diana, interviewé par The Sun le 18 septembre 2020, a déclaré : "Il est vraiment fier de cette licence. Il a travaillé dur pour cela".Un diplôme qu'il compte utiliser pour son "usage personnel"Désormais, celui qui a célébré ses 36 ans le 15 septembre dernier souhaiterait "garder ces heures [de vol, NDLR] pour son usage personnel" puisque cette licence "donne la liberté" de réaliser des trajets aériens quand et où il le désire. Pour l'heure, le prince Harry ne possède pas encore son propre hélicoptère, mais il pourrait très bien décider à l'avenir d'investir... Pour information, il a servi l'armée britannique pendant dix ans. Il a en effet arrêté de se rendre sur le terrain dès le 19 juin 2015. Le prince Harry © Agence Le prince Harry © Agence Le prince Harry © Agence Le prince Harry © Agence Le prince Harry © Agence Le prince Harry © Agence Le prince Harry © Agence Le prince Harry © Agence Le prince Harry © EXPRESS SYNDICATION
20 septembre 2020

Katie Holmes amoureuse : elle s'offre une pause bisous avec son nouveau chéri en pleine rue 

Depuis début septembre 2020, Katie Holmes a officialisé sa relation avec un certain Emilio Vitolo Jr. Ce dernier est le chef cuisinier du restaurant familial new-yorkais Emilio's Ballato et l'actrice est apparue publiquement avec lui. Cela fait déjà un an que l'ex-femme de Tom Cruise est séparée de Jamie Foxx. Désormais, elle semble filer le parfait amour avec son nouveau compagnon. Il y a deux semaines, Katherine Noelle Holmes de son vrai nom passait du bon temps en terrasse, assise sur les genoux de son chéri.Ce 18 septembre 2020, la maman de la petite Suri est apparue de nouveau devant l'établissement d'Emilio Vitolo Jr. Visiblement très heureuse de retrouver son amoureux, elle n'a pas hésité à enlacer et embrasser à pleine bouche son cher et tendre, malgré la présence des paparazzis dans la rue. Juste après, elle a remis son masque de protection sur le visage et est partie faire quelques emplettes. Pour le moment, on sait que le restaurateur est plus jeune qu'elle, qu'il est âgé de 33 ans et que Katie Holmes est folle de lui. Selon les informations du People Magazine, elle lui "enverrait des textos toute la journée et il adorerait ça". D'après une des sources de nos confrères, Emilio serait "vraiment charmant et séducteur". Des amis qui sont devenus plus proches avec le temps"C'est facile de se rendre compte des sentiments que Katie a pour lui", explique un proche des tourtereaux. D'après un membre de l'entourage de la star, celle-ci agit en ce moment "comme une adolescente amoureuse". Le restaurant d'Emilio Vitolo Jr. est très populaire chez les stars. Rihanna, Justin Bieber, Barack Obama, Whoopi Goldberg ou encore Joe Jonas y ont déjà mangé. Il semblerait que le chef d'entreprise se soit récemment séparé de sa fiancée Rachel Emmons, âgée de 24 ans. Il aurait annoncé la rupture par message, après que des photos de lui et Katie Holmes ne surgissent dans la presse. L'actrice et le restaurateur auraient été jusqu'alors de simples copains depuis octobre 2019 selon le Daily Mail et auraient fait connaissance grâce à un ami commun. Katie Holmes © Backgrid USA Katie Holmes et son compagnon © Backgrid USA Katie Holmes © STARMAX Katie Holmes et son compagnon © Backgrid USA Katie Holmes © Backgrid UK Katie Holmes et son compagnon © Backgrid USA Katie Holmes et son compagnon © Backgrid USA Katie Holmes © Agence Katie Holmes (41 ans) et Emilio Vitolo (33 ans) © Backgrid USA Depuis début septembre 2020, Katie Holmes a officialisé sa relation avec un certain Emilio Vitolo Jr. Ce dernier est le chef cuisinier du restaurant familial new-yorkais Emilio's Ballato et l'actrice est apparue publiquement avec lui. Cela fait déjà un an que l'ex-femme de Tom Cruise est séparée de Jamie Foxx. Désormais, elle semble filer le parfait amour avec son nouveau compagnon. Il y a deux semaines, Katherine Noelle Holmes de son vrai nom passait du bon temps en terrasse, assise sur les genoux de son chéri.Ce 18 septembre 2020, la maman de la petite Suri est apparue de nouveau devant l'établissement d'Emilio Vitolo Jr. Visiblement très heureuse de retrouver son amoureux, elle n'a pas hésité à enlacer et embrasser à pleine bouche son cher et tendre, malgré la présence des paparazzis dans la rue. Juste après, elle a remis son masque de protection sur le visage et est partie faire quelques emplettes. Pour le moment, on sait que le restaurateur est plus jeune qu'elle, qu'il est âgé de 33 ans et que Katie Holmes est folle de lui. Selon les informations du People Magazine, elle lui "enverrait des textos toute la journée et il adorerait ça". D'après une des sources de nos confrères, Emilio serait "vraiment charmant et séducteur". Des amis qui sont devenus plus proches avec le temps"C'est facile de se rendre compte des sentiments que Katie a pour lui", explique un proche des tourtereaux. D'après un membre de l'entourage de la star, celle-ci agit en ce moment "comme une adolescente amoureuse". Le restaurant d'Emilio Vitolo Jr. est très populaire chez les stars. Rihanna, Justin Bieber, Barack Obama, Whoopi Goldberg ou encore Joe Jonas y ont déjà mangé. Il semblerait que le chef d'entreprise se soit récemment séparé de sa fiancée Rachel Emmons, âgée de 24 ans. Il aurait annoncé la rupture par message, après que des photos de lui et Katie Holmes ne surgissent dans la presse. L'actrice et le restaurateur auraient été jusqu'alors de simples copains depuis octobre 2019 selon le Daily Mail et auraient fait connaissance grâce à un ami commun. Katie Holmes © Backgrid USA Katie Holmes et son compagnon © Backgrid USA Katie Holmes © STARMAX Katie Holmes et son compagnon © Backgrid USA Katie Holmes © Backgrid UK Katie Holmes et son compagnon © Backgrid USA Katie Holmes et son compagnon © Backgrid USA Katie Holmes © Agence Katie Holmes (41 ans) et Emilio Vitolo (33 ans) © Backgrid USA
20 septembre 2020

Karin Viard : ce complexe familial qui ne l'a jamais quittée

Grande, mince, blonde... On pourrait penser que Karin Viard a tout pour elle. Et pourtant ! À 54 ans, la comédienne a révélé souffrir d'un complexe : son physique. Dans un entretien accordé au Journal du Dimanche, elle a en effet confié : "Beaucoup de gens sont soucieux de leur image, notamment les actrices, qui la gèrent plus ou moins bien. Moi, je ne sais pas faire, sans doute parce que je ne m'estime pas assez. C'est comme avec les enfants : chacun se débrouille au mieux avec ce dont il hérite !" L'origine de son mal-être ? Sa mère. La comédienne a expliqué : "Je fais plus confiance à mon intelligence et à ma sensibilité qu'à mon physique, avec lequel j'entretiens depuis toujours un rapport compliqué : j'ai eu une mère très belle et je ne me suis jamais sentie autorisée à rivaliser avec elle. Alors je préfère tirer avantage de ce que je ne peux pas changer et m'amuser à être jolie dans certains films et effrayante dans d'autres..."Cinq ans plus tôt, c'est pour Madame Figaro que Karin Viard s'était confiée sur son enfance. Alors qu'elle avait souffert de ne pas recevoir de compliments à propos de son physique lorsqu'elle était plus jeune, elle avait confié : "Je n'avais pas le physique qui m'aurait permis de jouer à la fifille. Je n'ai pas grandi en m'entendant dire : 'Comme tu es ravissante !' J'ai été élevée à la rude." La comédienne continuait : "Ma mère était la beauté de la famille. Il a fallu que je trouve une autre identité. J'ai pris celle de la rigolote. Mais avec le temps, j'ai découvert que je pouvais aussi être sexy. Je me suis autorisée à être multiple : à la fois comme ma mère, ma soeur, ma grand-mère et toutes ces femmes qui m'entourent.""J'ai appris à supporter le reflet"Si elle admet ne pas supporter de se voir vieillir, Karin Viard apprend peu à peu à s'aimer. Pour le Journal du Dimanche, la comédienne a expliqué : "J'adore les semaines passées avec mes partenaires en plateau, mais il y a toujours le moment où on me met l'image sous le nez et là, je me dis : 'Oh mon Dieu !' Quand je m'aperçois de face dans le miroir de la salle de bain, le plus souvent, je ne m'aime pas. Mais je me suis habituée à ce que je vois et j'ai appris à supporter le reflet." Karin Viard © COADIC GUIREC Karin Viard © VEEREN Karin Viard © OLIVIER BORDE Karin Viard © Denis Guignebourg Karin Viard © COADIC GUIREC Karin Viard © Rachid Bellak Karin Viard © COADIC GUIREC Karin Viard © COADIC GUIREC Karin Viard © DOMINIQUE JACOVIDES Karin Viard © Marc Ausset Lacroix Karin Viard © Pierre Perusseau Karin Viard © Dominique Jacovides Karin Viard © RACHID BELLAK Karin Viard © BORDE-JACOVIDES Karin Viard © COADIC GUIREC Grande, mince, blonde... On pourrait penser que Karin Viard a tout pour elle. Et pourtant ! À 54 ans, la comédienne a révélé souffrir d'un complexe : son physique. Dans un entretien accordé au Journal du Dimanche, elle a en effet confié : "Beaucoup de gens sont soucieux de leur image, notamment les actrices, qui la gèrent plus ou moins bien. Moi, je ne sais pas faire, sans doute parce que je ne m'estime pas assez. C'est comme avec les enfants : chacun se débrouille au mieux avec ce dont il hérite !" L'origine de son mal-être ? Sa mère. La comédienne a expliqué : "Je fais plus confiance à mon intelligence et à ma sensibilité qu'à mon physique, avec lequel j'entretiens depuis toujours un rapport compliqué : j'ai eu une mère très belle et je ne me suis jamais sentie autorisée à rivaliser avec elle. Alors je préfère tirer avantage de ce que je ne peux pas changer et m'amuser à être jolie dans certains films et effrayante dans d'autres..."Cinq ans plus tôt, c'est pour Madame Figaro que Karin Viard s'était confiée sur son enfance. Alors qu'elle avait souffert de ne pas recevoir de compliments à propos de son physique lorsqu'elle était plus jeune, elle avait confié : "Je n'avais pas le physique qui m'aurait permis de jouer à la fifille. Je n'ai pas grandi en m'entendant dire : 'Comme tu es ravissante !' J'ai été élevée à la rude." La comédienne continuait : "Ma mère était la beauté de la famille. Il a fallu que je trouve une autre identité. J'ai pris celle de la rigolote. Mais avec le temps, j'ai découvert que je pouvais aussi être sexy. Je me suis autorisée à être multiple : à la fois comme ma mère, ma soeur, ma grand-mère et toutes ces femmes qui m'entourent.""J'ai appris à supporter le reflet"Si elle admet ne pas supporter de se voir vieillir, Karin Viard apprend peu à peu à s'aimer. Pour le Journal du Dimanche, la comédienne a expliqué : "J'adore les semaines passées avec mes partenaires en plateau, mais il y a toujours le moment où on me met l'image sous le nez et là, je me dis : 'Oh mon Dieu !' Quand je m'aperçois de face dans le miroir de la salle de bain, le plus souvent, je ne m'aime pas. Mais je me suis habituée à ce que je vois et j'ai appris à supporter le reflet." Karin Viard © COADIC GUIREC Karin Viard © VEEREN Karin Viard © OLIVIER BORDE Karin Viard © Denis Guignebourg Karin Viard © COADIC GUIREC Karin Viard © Rachid Bellak Karin Viard © COADIC GUIREC Karin Viard © COADIC GUIREC Karin Viard © DOMINIQUE JACOVIDES Karin Viard © Marc Ausset Lacroix Karin Viard © Pierre Perusseau Karin Viard © Dominique Jacovides Karin Viard © RACHID BELLAK Karin Viard © BORDE-JACOVIDES Karin Viard © COADIC GUIREC
20 septembre 2020

Loana : drogues, argent... Les prises de paroles dérangeantes de son ex-compagnon

Loana vit une période difficile... Quelques jours après son quarante-troisième anniversaire, l'ex-star de télé-réalité partageait des photos de son corps recouvert de bleus et d'hématomes. À bout, elle confiait alors avoir été victime de violences conjugales, accusant alors son ex-compagnon, Fred Cauvin. Elle révélait en effet : "Un enfer que j'avais jamais vécu d'une telle violence sur autant de temps, j'aurais préféré mourir, je me cachais dans toutes les pièces, les coins en priant qu'il s'arrête, je lui disais même oui lorsqu'il me disait que j'étais une connasse pour qu'il soit content !!!" Si la jolie blonde s'est depuis, terrée dans le silence, son ex-compagnon, Fred Cauvin, enchaîne les sorties médiatiques ! Si le jeune homme est présumé innocent jusqu'à la clôture définitive du dossier, il a aujourd'hui des propos très durs à l'encontre de Loana.Dans un entretien accordé à Pure People, Fred Cauvin a d'abord critiqué son style de vie : "Sur la vente de son appartement, elle n'a plus grand-chose. C'est une nana qui dilapide son argent. Elle fait des achats compulsifs. Et puis elle paye le loyer de sa maman dans le sud depuis des années, ça fait déjà 1000 euros par mois depuis au moins cinq, six ans. Et puis il y a le loyer de son appartement à Paris, c'est 3000 euros par mois. Elle fait des voyages, des allers-retours dans le Sud inutiles, des Air'b'n'b. C'est une nana qui ne fait absolument pas attention à son argent." Alors qu'il assure qu'elle ne peut plus se passer de drogue, il a ajouté : "Ça coûte extrêmement cher. Il lui reste 60 000 euros sur les 800 000 de la vente de son appartement. C'est terminé, elle n'a plus rien. Pour moi, elle est fichue.""Loana est bipolaire, schizophrène et souffre de gros troubles psychologiques"Quelques jours plus tôt, c'est également pour Pure People que Fred Cauvin avait eu des propos très durs à l'encontre de son ex-compagne, affirmant qu'elle souffrirait de soucis psychologiques : "Il faut savoir une chose : Loana est bipolaire, schizophrène et souffre de gros troubles psychologiques. Elle est censée prendre un traitement, mais elle refuse. Elle devrait être entourée de médecins. Ça fait des années et des années que j'essaye de l'aider." Il ajoutait ensuite : "Elle consomme un peu de tout : de la cocaïne, de la MD, des excitants, je crois que c'est de l'ecstasy, et d'autres cachets encore. Tout le monde croit qu'elle va bien, mais elle va très mal. Elle commence la drogue dès 8h du matin, elle est dans un état critique. Pour moi, elle va droit vers le suicide." Loana et Fred Cauvin © VEEREN Loana et Fred Cauvin © Christophe Clovis Loana et Fred Cauvin © COADIC GUIREC Loana © Marc Ausset Lacroix Loana © Marc Ausset Lacroix Loana © Marc Ausset Lacroix Loana © BALDINI Loan © Marc Ausset Lacroix Loana © Gorassini Loana vit une période difficile... Quelques jours après son quarante-troisième anniversaire, l'ex-star de télé-réalité partageait des photos de son corps recouvert de bleus et d'hématomes. À bout, elle confiait alors avoir été victime de violences conjugales, accusant alors son ex-compagnon, Fred Cauvin. Elle révélait en effet : "Un enfer que j'avais jamais vécu d'une telle violence sur autant de temps, j'aurais préféré mourir, je me cachais dans toutes les pièces, les coins en priant qu'il s'arrête, je lui disais même oui lorsqu'il me disait que j'étais une connasse pour qu'il soit content !!!" Si la jolie blonde s'est depuis, terrée dans le silence, son ex-compagnon, Fred Cauvin, enchaîne les sorties médiatiques ! Si le jeune homme est présumé innocent jusqu'à la clôture définitive du dossier, il a aujourd'hui des propos très durs à l'encontre de Loana.Dans un entretien accordé à Pure People, Fred Cauvin a d'abord critiqué son style de vie : "Sur la vente de son appartement, elle n'a plus grand-chose. C'est une nana qui dilapide son argent. Elle fait des achats compulsifs. Et puis elle paye le loyer de sa maman dans le sud depuis des années, ça fait déjà 1000 euros par mois depuis au moins cinq, six ans. Et puis il y a le loyer de son appartement à Paris, c'est 3000 euros par mois. Elle fait des voyages, des allers-retours dans le Sud inutiles, des Air'b'n'b. C'est une nana qui ne fait absolument pas attention à son argent." Alors qu'il assure qu'elle ne peut plus se passer de drogue, il a ajouté : "Ça coûte extrêmement cher. Il lui reste 60 000 euros sur les 800 000 de la vente de son appartement. C'est terminé, elle n'a plus rien. Pour moi, elle est fichue.""Loana est bipolaire, schizophrène et souffre de gros troubles psychologiques"Quelques jours plus tôt, c'est également pour Pure People que Fred Cauvin avait eu des propos très durs à l'encontre de son ex-compagne, affirmant qu'elle souffrirait de soucis psychologiques : "Il faut savoir une chose : Loana est bipolaire, schizophrène et souffre de gros troubles psychologiques. Elle est censée prendre un traitement, mais elle refuse. Elle devrait être entourée de médecins. Ça fait des années et des années que j'essaye de l'aider." Il ajoutait ensuite : "Elle consomme un peu de tout : de la cocaïne, de la MD, des excitants, je crois que c'est de l'ecstasy, et d'autres cachets encore. Tout le monde croit qu'elle va bien, mais elle va très mal. Elle commence la drogue dès 8h du matin, elle est dans un état critique. Pour moi, elle va droit vers le suicide." Loana et Fred Cauvin © VEEREN Loana et Fred Cauvin © Christophe Clovis Loana et Fred Cauvin © COADIC GUIREC Loana © Marc Ausset Lacroix Loana © Marc Ausset Lacroix Loana © Marc Ausset Lacroix Loana © BALDINI Loan © Marc Ausset Lacroix Loana © Gorassini
20 septembre 2020

Christina Milian et M. Pokora parents : pourquoi ils refusent de montrer le visage de leur fils Isaiah ?

Ce samedi 19 septembre 2020, M. Pokora était l'invité d'Eric Dussart et Jade au micro de RTL pour l'émission On refait la télé. L'occasion pour le père de famille de parler de son petit garçon, qui fête ses 9 mois ce 20 septembre. "Ça va, il va bien. Franchement il dort super bien, depuis le début", commence le compagnon de Christina Milian avec fierté, avant de révéler que son bout de chou a su faire ses nuits seulement deux jours "après l'hôpital". "Je n'ai jamais eu de problème avec lui en termes de sommeil. Il est calme, il ne pleure pas beaucoup, il est super souriant... Franchement c'est un bébé très très cool. Pour l'instant moi je n'ai pas à me plaindre, on verra. Il est serein en tout cas", poursuit M. Pokora, qui semble épanoui avec son enfant unique, avec lequel il a pu passer énormément de temps (notamment les sept premiers mois de son fils, grâce à la période du confinement). D'ores et déjà, le papa du petit Isaiah explique que ce dernier va avoir une "vie de nomade" et qu'il "va beaucoup voyager" à cause du travail de ses parents. Pour rappel, Christina Milian est chanteuse et actrice. "C'est une richesse. Il va avoir une double culture. Il va voyager partout dans le monde. Ça va être, je pense, un enfant ouvert d'esprit", estime l'interprète de Juste une photo de toi.Un bébé protégé au maximum de la médiatisationEn évoquant le futur de son enfant, M. Pokora a tenu à mettre les points sur les i car si le fait que son couple soit très médiatisé ne semble pas le déranger plus que ça, il met un point d'honneur à protéger son fils des paparazzis et de la presse people. "On ne montre pas son visage déjà, dans un premier temps", assure-t-il avant de reconnaître qu'il dévoile de temps à autres sur les réseaux sociaux "des photos où il est dessus". "C'est un aspect important de ma vie, donc forcément je ne le cache pas. Mais en tout cas oui son visage et tout ça je vais essayer de le préserver le plus longtemps possible", conclut l'artiste de 34 ans. M. Pokora et sa famille © INSTAGRAM M. Pokora et son fils © INSTAGRAM M. Pokora et son fils © INSTAGRAM M. Pokora et son fils © INSTAGRAM Christina Milian et son fils © INSTAGRAM M. Pokora et son fils © INSTAGRAM M. Pokora et son fils © INSTAGRAM Christina Milian et son fils © INSTAGRAM M. Pokora et sa chérie © INSTAGRAM Isaiah © INSTAGRAM M. Pokora et sa compagne © INSTAGRAM M. Pokora et Christina Milian © INSTAGRAM Ce samedi 19 septembre 2020, M. Pokora était l'invité d'Eric Dussart et Jade au micro de RTL pour l'émission On refait la télé. L'occasion pour le père de famille de parler de son petit garçon, qui fête ses 9 mois ce 20 septembre. "Ça va, il va bien. Franchement il dort super bien, depuis le début", commence le compagnon de Christina Milian avec fierté, avant de révéler que son bout de chou a su faire ses nuits seulement deux jours "après l'hôpital". "Je n'ai jamais eu de problème avec lui en termes de sommeil. Il est calme, il ne pleure pas beaucoup, il est super souriant... Franchement c'est un bébé très très cool. Pour l'instant moi je n'ai pas à me plaindre, on verra. Il est serein en tout cas", poursuit M. Pokora, qui semble épanoui avec son enfant unique, avec lequel il a pu passer énormément de temps (notamment les sept premiers mois de son fils, grâce à la période du confinement). D'ores et déjà, le papa du petit Isaiah explique que ce dernier va avoir une "vie de nomade" et qu'il "va beaucoup voyager" à cause du travail de ses parents. Pour rappel, Christina Milian est chanteuse et actrice. "C'est une richesse. Il va avoir une double culture. Il va voyager partout dans le monde. Ça va être, je pense, un enfant ouvert d'esprit", estime l'interprète de Juste une photo de toi.Un bébé protégé au maximum de la médiatisationEn évoquant le futur de son enfant, M. Pokora a tenu à mettre les points sur les i car si le fait que son couple soit très médiatisé ne semble pas le déranger plus que ça, il met un point d'honneur à protéger son fils des paparazzis et de la presse people. "On ne montre pas son visage déjà, dans un premier temps", assure-t-il avant de reconnaître qu'il dévoile de temps à autres sur les réseaux sociaux "des photos où il est dessus". "C'est un aspect important de ma vie, donc forcément je ne le cache pas. Mais en tout cas oui son visage et tout ça je vais essayer de le préserver le plus longtemps possible", conclut l'artiste de 34 ans. M. Pokora et sa famille © INSTAGRAM M. Pokora et son fils © INSTAGRAM M. Pokora et son fils © INSTAGRAM M. Pokora et son fils © INSTAGRAM Christina Milian et son fils © INSTAGRAM M. Pokora et son fils © INSTAGRAM M. Pokora et son fils © INSTAGRAM Christina Milian et son fils © INSTAGRAM M. Pokora et sa chérie © INSTAGRAM Isaiah © INSTAGRAM M. Pokora et sa compagne © INSTAGRAM M. Pokora et Christina Milian © INSTAGRAM
20 septembre 2020

Karin Viard : qui est son compagnon Manuel Herrero ?

Ils ne se cachent plus et ils ont bien raison ! Karin Viard est une femme heureuse et cela se voit. Après s'être séparée du père de ses enfants, l'actrice a retrouvé l'amour dans les bras de Manuel Herrero. Fils de l'ancien rugbyman de l'équipe de France Daniel Herrero, le nouveau chéri de Karin Viard est réalisateur et producteur de films documentaires sur le sport. Il est notamment derrière le documentaire Coachs, diffusé en 2016 sur Canal +.Depuis le printemps 2019 et leur apparition commune dans les tribunes de Roland-Garros, ils ne se quittent plus. Sur leurs comptes Instagram respectifs, on ne compte plus les photos d'eux ensemble. En janvier dernier, ils se sont offerts quelques jours en amoureux à Londres juste après une escale à Tanger, au Maroc. A l'été 2019, c'est sur la côte italienne que le couple avait posé ses valises et profitait du soleil et de la mer, portés par leur amour. Un véritable tour du monde de l'amour !Karin Viard en 2017 : "Je me retrouve seule après avoir été en couple pendant vingt-cinq ans"Et ce n'était pas gagné pour Karin Viard. En octobre 2017, dans les colonnes de Madame Figaro, l'actrice, triplement césarisée, confiait être séparée de Laurent Machuel, le père de ses filles : "Mes filles vont partir de la maison, je me retrouve seule après avoir été en couple pendant vingt-cinq ans. Je récupère quelque chose de mon intégrité. Je suis contente d'un côté et pas de l'autre (...) J'ai une page un peu blanche à réécrire. Mais je crois qu'avant de la réécrire il y a une zone de transit à respirer". Cette zone de transit traversée, c'est donc dans les bras de Manuel Herrero que l'actrice semble avoir retrouvé le parfait amour. Souhaitons pour Karin Viard que son histoire avec le beau sportif dure aussi longtemps que celle avec le père de ses filles. Karin Viard et son nouveau chéri, Manuel Herrero © Capture Instagram Karin Viard et son nouveau chéri, Manuel Herrero © Capture Instagram Karin Viard et son nouveau chéri, Manuel Herrero © Capture Instagram Karin Viard et son nouveau chéri, Manuel Herrero © Capture Instagram Karin Viard et son nouveau chéri, Manuel Herrero © Capture Instagram Karin Viard et son nouveau chéri, Manuel Herrero © Capture Instagram Karin Viard - Arrivées des people au 71 ème gala de la Croix-Rouge Monégasque à Monaco le 26 juillet © Dominique Jacovides / Bestimage Karin Viard - Arrivées des people au 71 ème gala de la Croix-Rouge Monégasque à Monaco le 26 juillet © Dominique Jacovides / Bestimage Karin Viard - Photocall - Etam Live Show 2019 au Stade Roland Garros à Paris le 24 septembre 2019. © RACHID BELLAK / BESTIMAGE Karin Viard lors du photocall lors de la 45ème cérémonie des César à la salle Pleyel à Paris le 28 f © BORDE-JACOVIDES / BESTIMAGE Karin Viard lors du photocall lors de la 45ème cérémonie des César à la salle Pleyel à Paris le 28 f © BORDE-JACOVIDES / BESTIMAGE Karin Viard - People dans les tribunes lors de la finale messieurs des internationaux de France de t © JACOVIDES-MOREAU / BESTIMAGE Ils ne se cachent plus et ils ont bien raison ! Karin Viard est une femme heureuse et cela se voit. Après s'être séparée du père de ses enfants, l'actrice a retrouvé l'amour dans les bras de Manuel Herrero. Fils de l'ancien rugbyman de l'équipe de France Daniel Herrero, le nouveau chéri de Karin Viard est réalisateur et producteur de films documentaires sur le sport. Il est notamment derrière le documentaire Coachs, diffusé en 2016 sur Canal +.Depuis le printemps 2019 et leur apparition commune dans les tribunes de Roland-Garros, ils ne se quittent plus. Sur leurs comptes Instagram respectifs, on ne compte plus les photos d'eux ensemble. En janvier dernier, ils se sont offerts quelques jours en amoureux à Londres juste après une escale à Tanger, au Maroc. A l'été 2019, c'est sur la côte italienne que le couple avait posé ses valises et profitait du soleil et de la mer, portés par leur amour. Un véritable tour du monde de l'amour !Karin Viard en 2017 : "Je me retrouve seule après avoir été en couple pendant vingt-cinq ans"Et ce n'était pas gagné pour Karin Viard. En octobre 2017, dans les colonnes de Madame Figaro, l'actrice, triplement césarisée, confiait être séparée de Laurent Machuel, le père de ses filles : "Mes filles vont partir de la maison, je me retrouve seule après avoir été en couple pendant vingt-cinq ans. Je récupère quelque chose de mon intégrité. Je suis contente d'un côté et pas de l'autre (...) J'ai une page un peu blanche à réécrire. Mais je crois qu'avant de la réécrire il y a une zone de transit à respirer". Cette zone de transit traversée, c'est donc dans les bras de Manuel Herrero que l'actrice semble avoir retrouvé le parfait amour. Souhaitons pour Karin Viard que son histoire avec le beau sportif dure aussi longtemps que celle avec le père de ses filles. Karin Viard et son nouveau chéri, Manuel Herrero © Capture Instagram Karin Viard et son nouveau chéri, Manuel Herrero © Capture Instagram Karin Viard et son nouveau chéri, Manuel Herrero © Capture Instagram Karin Viard et son nouveau chéri, Manuel Herrero © Capture Instagram Karin Viard et son nouveau chéri, Manuel Herrero © Capture Instagram Karin Viard et son nouveau chéri, Manuel Herrero © Capture Instagram Karin Viard - Arrivées des people au 71 ème gala de la Croix-Rouge Monégasque à Monaco le 26 juillet © Dominique Jacovides / Bestimage Karin Viard - Arrivées des people au 71 ème gala de la Croix-Rouge Monégasque à Monaco le 26 juillet © Dominique Jacovides / Bestimage Karin Viard - Photocall - Etam Live Show 2019 au Stade Roland Garros à Paris le 24 septembre 2019. © RACHID BELLAK / BESTIMAGE Karin Viard lors du photocall lors de la 45ème cérémonie des César à la salle Pleyel à Paris le 28 f © BORDE-JACOVIDES / BESTIMAGE Karin Viard lors du photocall lors de la 45ème cérémonie des César à la salle Pleyel à Paris le 28 f © BORDE-JACOVIDES / BESTIMAGE Karin Viard - People dans les tribunes lors de la finale messieurs des internationaux de France de t © JACOVIDES-MOREAU / BESTIMAGE
20 septembre 2020

Susan Sarandon bouleversante : elle raconte les derniers instants de sa mère 

Le 23 septembre 2020, le drame Blackbird sortira au cinéma. Dans ce film britannique signé Roger Michell et qui évoque notamment le sujet délicat de l'euthanasie, Susan Sarandon donne la réplique à Kate Winslet, mais aussi Mia Wasikowska. Pour l'occasion, le Journal du Dimanche a interviewé l'actrice principale afin d'en savoir plus sur son dernier rôle, mais aussi sur son avis concernant le suicide assisté.Cash, Susan Sarandon déclare : "Je pense qu'on devrait pouvoir choisir de mettre un terme à notre vie, il s'agit de notre corps. En ce qui me concerne, ce serait très dur de demander ce genre de faveur à mes enfants. Je solliciterais plutôt un tiers pour faire le sale boulot ! Quand on arrive au point où on ne peut plus se déplacer, s'alimenter ou respirer seul, c'est l'enfer. Il existe là aussi des inégalités sociales : quand on a de l'argent, on consulte les bons médecins et la fin de vie est moins pénible". Au cours de l'entretien, nos confrères en ont profité pour l'interroger au sujet de la mort récente de sa propre mère. "Elle avait 97 ans, alors je ne l'ai pas ressenti comme un choc", commence la figure emblématique de Thelma et Louise, avant de reconnaître qu'elle a "tout de même du mal à surmonter cette épreuve". Pourquoi la mort de sa mère a été pour elle un "cadeau""Je me trouvais à ses côtés à la fin, je la prenais par la main, je la regardais dans les yeux pour qu'elle sache que je ne la quitterais jamais", poursuit l'actrice de 73 ans. "J'ai essayé de lui donner un peu d'énergie. Je considère comme un cadeau d'avoir pu la voir s'en aller. Être présente jusqu'au bout auprès d'elle, avec mes sœurs, m'a aidée à accepter les choses", explique Susan Sarandon, qui conclut, avec optimisme : "Je crois qu'on guérit plus vite après". Susan Sarandon © Backgrid USA SUSAN SARANDON © JACQUES BOURGUET / TELE STAR - MONDADORI FRANCE Susan Sarandon © Backgrid UK SUSAN SARANDON © PASCAL BARIL / TELE STAR - MONDADORI FRANCE Susan Sarandon © Action Press Susan Sarandon © STARMAX Susan Sarandon © Backgrid USA Susan Sarandon © Action Press Susan Sarandon © Denis Guignebourg Le 23 septembre 2020, le drame Blackbird sortira au cinéma. Dans ce film britannique signé Roger Michell et qui évoque notamment le sujet délicat de l'euthanasie, Susan Sarandon donne la réplique à Kate Winslet, mais aussi Mia Wasikowska. Pour l'occasion, le Journal du Dimanche a interviewé l'actrice principale afin d'en savoir plus sur son dernier rôle, mais aussi sur son avis concernant le suicide assisté.Cash, Susan Sarandon déclare : "Je pense qu'on devrait pouvoir choisir de mettre un terme à notre vie, il s'agit de notre corps. En ce qui me concerne, ce serait très dur de demander ce genre de faveur à mes enfants. Je solliciterais plutôt un tiers pour faire le sale boulot ! Quand on arrive au point où on ne peut plus se déplacer, s'alimenter ou respirer seul, c'est l'enfer. Il existe là aussi des inégalités sociales : quand on a de l'argent, on consulte les bons médecins et la fin de vie est moins pénible". Au cours de l'entretien, nos confrères en ont profité pour l'interroger au sujet de la mort récente de sa propre mère. "Elle avait 97 ans, alors je ne l'ai pas ressenti comme un choc", commence la figure emblématique de Thelma et Louise, avant de reconnaître qu'elle a "tout de même du mal à surmonter cette épreuve". Pourquoi la mort de sa mère a été pour elle un "cadeau""Je me trouvais à ses côtés à la fin, je la prenais par la main, je la regardais dans les yeux pour qu'elle sache que je ne la quitterais jamais", poursuit l'actrice de 73 ans. "J'ai essayé de lui donner un peu d'énergie. Je considère comme un cadeau d'avoir pu la voir s'en aller. Être présente jusqu'au bout auprès d'elle, avec mes sœurs, m'a aidée à accepter les choses", explique Susan Sarandon, qui conclut, avec optimisme : "Je crois qu'on guérit plus vite après". Susan Sarandon © Backgrid USA SUSAN SARANDON © JACQUES BOURGUET / TELE STAR - MONDADORI FRANCE Susan Sarandon © Backgrid UK SUSAN SARANDON © PASCAL BARIL / TELE STAR - MONDADORI FRANCE Susan Sarandon © Action Press Susan Sarandon © STARMAX Susan Sarandon © Backgrid USA Susan Sarandon © Action Press Susan Sarandon © Denis Guignebourg
20 septembre 2020

Christiane Taubira émue aux larmes : son coup de colère en pleine émission

Des images insoutenables... Samedi 19 septembre 2020, l'équipe de C' l'hebdo diffusait sur France 5 un reportage sur les réfugiés de l'île de Lesbos, en Grèce. Dans la nuit du 8 au 9 septembre, un incendie avait ravagé le camp de Moria. Si ce dernier n'avait pas fait de victimes, il avait en revanche aggravé la situation des réfugiés. Face aux caméras, certaines mères de familles ont expliqué : "Nous sommes des mamans, nous sommes des hommes, on voulait vivre une vie normale." En larmes, un petit garçon ajoutait : "Maintenant, on ne va pas mourir ici, cherchez une autre solution. Qu'on parte, qu'on parte d'ici, qu'on cherche une autre vie. On a besoin de liberté. On peut même repartir là-bas." Des témoignages qui ont bouleversé Christiane Taubira, présente sur le plateau.Après être restée silencieuse quelques secondes, l'ancienne ministre de la Justice a commencé : "Lorsque l'on parle d'injustice, on parle de ça. Ces personnes sont à la fois des victimes et des combattants. Ce sont des victimes du désordre du monde et nous avons notre part dans les désordres du monde. Nous avons notre part dans le fait que l'on puisse spéculer sur les denrées alimentaires, (...) sur le prix du riz, sur le prix du mil, sur le prix du maïs." Bouleversée, elle ajoutait : "Lorsqu'on parle d'injustices et d'inégalités, ce sont des choses tangibles. On empêche de manger. Lorsque l'on parle de corruption, ce sont des choses tangibles, s'est outrée celle que beaucoup aimeraient voir revenir en politique. On est complice de gens qui pillent des richesses ou permettent le pillage de richesses."Situation à Lesbos : @ChTaubira, émue aux larmes puis révoltée. “On est complice de gens qui pillent les richesses ou qui permettent le pillage de richesses.” #Clhebdo@NelsonGetten - @ChattourStephen pic.twitter.com/JyUS3moamU— C l'hebdo (@clhebdo5) September 19, 2020 "Est-ce que le pillage fonde une politique ?"Alors qu'elle rêve d'un monde plus solidaire, Christiane Taubira s'est questionnée : "Est-ce que le pillage fonde une politique ? Est-ce que la connivence avec la corruption fonde une politique ? Est-ce que l'économique qui dévaste la Terre, qui fait que les changements climatiques sont tels que des littoraux se réduisent, que des territoires entiers sont submergés, et que de toute façon les gens vont mettre un pied devant l'autre pour aller ailleurs ? (...) Ça fait une politique ça ? Mais l'hospitalité oui, ça fait partie d'une politique." La gorge serrée, elle a ainsi conclu en déclarant : "Ça fait partie du choix de se dire que oui, nous partageons une planète et que nous ne pouvons pas nous exonérer de nos responsabilités." Christiane Taubira © France 5 Des migrants à Lesbos © France 5 Christiane Taubira © France 5 Des migrants à Lesbos © France 5 Des migrants à Lesbos © France 5 Christiane Taubira © France 5 Christiane Taubira © Agence Christiane Taubira © LIONEL URMAN Christiane Taubira © PATRICK BERNARD Christiane Taubira © Marc Ausset Lacroix Christiane Taubira © VEEREN Christiane Taubira © Giancarlo Gorassini Des images insoutenables... Samedi 19 septembre 2020, l'équipe de C' l'hebdo diffusait sur France 5 un reportage sur les réfugiés de l'île de Lesbos, en Grèce. Dans la nuit du 8 au 9 septembre, un incendie avait ravagé le camp de Moria. Si ce dernier n'avait pas fait de victimes, il avait en revanche aggravé la situation des réfugiés. Face aux caméras, certaines mères de familles ont expliqué : "Nous sommes des mamans, nous sommes des hommes, on voulait vivre une vie normale." En larmes, un petit garçon ajoutait : "Maintenant, on ne va pas mourir ici, cherchez une autre solution. Qu'on parte, qu'on parte d'ici, qu'on cherche une autre vie. On a besoin de liberté. On peut même repartir là-bas." Des témoignages qui ont bouleversé Christiane Taubira, présente sur le plateau.Après être restée silencieuse quelques secondes, l'ancienne ministre de la Justice a commencé : "Lorsque l'on parle d'injustice, on parle de ça. Ces personnes sont à la fois des victimes et des combattants. Ce sont des victimes du désordre du monde et nous avons notre part dans les désordres du monde. Nous avons notre part dans le fait que l'on puisse spéculer sur les denrées alimentaires, (...) sur le prix du riz, sur le prix du mil, sur le prix du maïs." Bouleversée, elle ajoutait : "Lorsqu'on parle d'injustices et d'inégalités, ce sont des choses tangibles. On empêche de manger. Lorsque l'on parle de corruption, ce sont des choses tangibles, s'est outrée celle que beaucoup aimeraient voir revenir en politique. On est complice de gens qui pillent des richesses ou permettent le pillage de richesses."Situation à Lesbos : @ChTaubira, émue aux larmes puis révoltée. “On est complice de gens qui pillent les richesses ou qui permettent le pillage de richesses.” #Clhebdo@NelsonGetten - @ChattourStephen pic.twitter.com/JyUS3moamU— C l'hebdo (@clhebdo5) September 19, 2020 "Est-ce que le pillage fonde une politique ?"Alors qu'elle rêve d'un monde plus solidaire, Christiane Taubira s'est questionnée : "Est-ce que le pillage fonde une politique ? Est-ce que la connivence avec la corruption fonde une politique ? Est-ce que l'économique qui dévaste la Terre, qui fait que les changements climatiques sont tels que des littoraux se réduisent, que des territoires entiers sont submergés, et que de toute façon les gens vont mettre un pied devant l'autre pour aller ailleurs ? (...) Ça fait une politique ça ? Mais l'hospitalité oui, ça fait partie d'une politique." La gorge serrée, elle a ainsi conclu en déclarant : "Ça fait partie du choix de se dire que oui, nous partageons une planète et que nous ne pouvons pas nous exonérer de nos responsabilités." Christiane Taubira © France 5 Des migrants à Lesbos © France 5 Christiane Taubira © France 5 Des migrants à Lesbos © France 5 Des migrants à Lesbos © France 5 Christiane Taubira © France 5 Christiane Taubira © Agence Christiane Taubira © LIONEL URMAN Christiane Taubira © PATRICK BERNARD Christiane Taubira © Marc Ausset Lacroix Christiane Taubira © VEEREN Christiane Taubira © Giancarlo Gorassini
20 septembre 2020

Chadwick Boseman : de quoi est mort l'acteur de Black Panther ?

À seulement 43 ans, Chadwick Boseman s'est éteint le 28 août 2020 dans son domicile de Los Angeles, des suites d'un cancer du colon. L'acteur s'est longtemps battu contre la maladie qui a été diagnostiquée en 2016. Selon un communiqué publié par sa famille, Chadwick Boseman a incarné le rôle le plus emblématique de sa carrière "pendant et entre d'innombrables chirurgies et chimiothérapies". "C'était un vrai combattant. Chadwick a persévéré à travers tout cela", est-il également indiqué. En effet, en plus d'autres projets, ce dernier s'est glissé dans la peau du roi T'challa alias Black Panther, à quatre reprises dans Captain America Civil War, Black Panther, Avengers End Game et Avengers Infinity War. À l'annonce de sa disparition, de nombreux personnalités publiques et anonymes ont rendu hommage à Chadwick Boseman.Les hommages des Avengers À l'annonce du décès de Chadwick Boseman, ses collègues et amis des Avengers ont également réagi sur les réseaux sociaux. "Je suis absolument dévasté. Ça me brise le cœur. Chadwick était spécial. Unique. Il était profondément impliqué et curieux. Il avait encore tellement de travail et de choses à créer. Je serai à jamais reconnaissant de cette amitié", avait posté Chris Evans.Mark Ruffalo a également posté : "tout ce que j'ai à dire c'est que les tragédies qui s'enchaînent cette année n'en sont que plus profondes avec la mort de Chadwick Boseman. Quel homme et quel immense talent. Frère, tu faisais partie des plus grands, et ta grandeur ne faisait que commencer. Le seigneur t'aime, repose dans la force, Roi". Les studios Marvel avaient également réagi à ce drame en déclarant "nos cœurs sont brisés et nos pensées vont à la famille de Chadwick Boseman. Ton héritage vivra pour toujours. Repose en paix". Chadwick Boseman © Zuma Press Brian Grazer, Mick Jagger, Chadwick Boseman © FAMEFLYNET Chadwick Boseman et Frank Langella © FAMEFLYNET Chadwick Boseman, Calista Flockhart and Harrison Ford © JLPPA Chadwick Boseman lors du photocall du film "Get on up" à Berlin, le 17 septembre 2014. © Action Press Mick Jagger, Chadwick Boseman - Avant-première du film "Get On Up" lors du 40ème festival du cinéma américain de Deauville, le 12 septembre 2014. © OLIVIER BORDE Chadwick Boseman © OLIVIER BORDE Chadwick Boseman © OLIVIER BORDE Chadwick Boseman © AGENCE Chadwick Boseman © Chris Delmas Chadwick Boseman est décédé à 43 ans © Backgrid USA Chadwick Boseman a incarné le premier héros noir des studios Marvel © Agence Chadwick Boseman incarnait le rôle de Black Panther © Backgrid USA Chadwick Boseman est mort d'un cancer du colon © Agence La maladie de Chadwick Boseman a été diagnostiquée en 2016 © Backgrid USA Chadwick Boseman est entrée dans l'histoire © Agence Chadwick Boseman est décédé le 28 Août 2020 © Backgrid USA Chadwick Boseman est décédé avant le tournage de Black Panther 2 © Agence À seulement 43 ans, Chadwick Boseman s'est éteint le 28 août 2020 dans son domicile de Los Angeles, des suites d'un cancer du colon. L'acteur s'est longtemps battu contre la maladie qui a été diagnostiquée en 2016. Selon un communiqué publié par sa famille, Chadwick Boseman a incarné le rôle le plus emblématique de sa carrière "pendant et entre d'innombrables chirurgies et chimiothérapies". "C'était un vrai combattant. Chadwick a persévéré à travers tout cela", est-il également indiqué. En effet, en plus d'autres projets, ce dernier s'est glissé dans la peau du roi T'challa alias Black Panther, à quatre reprises dans Captain America Civil War, Black Panther, Avengers End Game et Avengers Infinity War. À l'annonce de sa disparition, de nombreux personnalités publiques et anonymes ont rendu hommage à Chadwick Boseman.Les hommages des Avengers À l'annonce du décès de Chadwick Boseman, ses collègues et amis des Avengers ont également réagi sur les réseaux sociaux. "Je suis absolument dévasté. Ça me brise le cœur. Chadwick était spécial. Unique. Il était profondément impliqué et curieux. Il avait encore tellement de travail et de choses à créer. Je serai à jamais reconnaissant de cette amitié", avait posté Chris Evans.Mark Ruffalo a également posté : "tout ce que j'ai à dire c'est que les tragédies qui s'enchaînent cette année n'en sont que plus profondes avec la mort de Chadwick Boseman. Quel homme et quel immense talent. Frère, tu faisais partie des plus grands, et ta grandeur ne faisait que commencer. Le seigneur t'aime, repose dans la force, Roi". Les studios Marvel avaient également réagi à ce drame en déclarant "nos cœurs sont brisés et nos pensées vont à la famille de Chadwick Boseman. Ton héritage vivra pour toujours. Repose en paix". Chadwick Boseman © Zuma Press Brian Grazer, Mick Jagger, Chadwick Boseman © FAMEFLYNET Chadwick Boseman et Frank Langella © FAMEFLYNET Chadwick Boseman, Calista Flockhart and Harrison Ford © JLPPA Chadwick Boseman lors du photocall du film "Get on up" à Berlin, le 17 septembre 2014. © Action Press Mick Jagger, Chadwick Boseman - Avant-première du film "Get On Up" lors du 40ème festival du cinéma américain de Deauville, le 12 septembre 2014. © OLIVIER BORDE Chadwick Boseman © OLIVIER BORDE Chadwick Boseman © OLIVIER BORDE Chadwick Boseman © AGENCE Chadwick Boseman © Chris Delmas Chadwick Boseman est décédé à 43 ans © Backgrid USA Chadwick Boseman a incarné le premier héros noir des studios Marvel © Agence Chadwick Boseman incarnait le rôle de Black Panther © Backgrid USA Chadwick Boseman est mort d'un cancer du colon © Agence La maladie de Chadwick Boseman a été diagnostiquée en 2016 © Backgrid USA Chadwick Boseman est entrée dans l'histoire © Agence Chadwick Boseman est décédé le 28 Août 2020 © Backgrid USA Chadwick Boseman est décédé avant le tournage de Black Panther 2 © Agence
20 septembre 2020

Jean Castex : cette petite confidence du Premier ministre sur ses deux filles cadettes

À l'occasion des journées du patrimoine, Jean Castex a ouvert les portes du Palais de Matignon aux premiers visiteurs de la journée. Ces derniers ont eu le droit à une visite guidée toute particulière puisque celle-ci a été effectuée par le locataire des lieux, le premier ministre actuel, Jean Castex. "Je fais le guide avec plaisir", a-t-il confié au Parisien avant de poursuivre avec passion, "chaque année, dans ma commune, je participe activement aux Journées du patrimoine, y compris comme conférencier. Je suis extrêmement heureux d'ouvrir les portes de Matignon aux citoyens et que les visiteurs puissent, à leur tour, se sentir inspirés par ce lieu où la politique de la France devient l'histoire".La famille de Jean Castex à MatigonSi Edouard Philippe avait laissé plus d'effets personnels dans son bureau, tels qu'un sabre hérité de son grand-père ou une enceinte Bluetooth, pour le moment Jean Castex n'a pas vraiment eu le temps de faire comme chez lui compte tenu de l'actualité très vive qui a suivi sa nomination. Néanmoins, le chef du gouvernement a déposé quelques photos personnelles dont une de son mariage avec Sandra Ribelaygue et une autre aux côtés de ses quatre filles.Ce dernier en a profité pour faire une rare déclaration sur sa famille. "Les deux plus jeunes passent me voir tous les soirs en rentrant de l'école et du lycée. Elles me racontent leur journée de classe, ce qu'elles ont appris, leurs amis, leurs projets... Je les écoute toujours avec attention", a-t-il confié avant de conclure la parenthèse vie privée en déclarant "ma famille, c'est ma bouée, mon point de repère. J'en tire à la fois de l'énergie et de la sérénité". Ces deux photos de famille ne sont pas les seuls éléments ajoutés, Jean Castex a également semé dans son bureau des détails rappelant sa passion pour le rugby et le ferroviaire. Jean Castex aux journées européennes du patrimoine © Panoramic Visite du Mobilier National © Panoramic Jean Castex (masqué) à Matignon © Panoramic Les Journées européennes du patrimoine à l'Hôtel de Matignon © Panoramic Le premier ministre Jean Castex à l'assemblée nationale © Stephane Lemouton Jean Castex aux journées européennes du patrimoine en septembre 2020. © Panoramic L'hôtel de Matignon © Panoramic Jean Castex s'est confié pour la première fois sur ses filles. © Panoramic Jean Castex n'a pas vraiment encore eu le temps de décorer son bureau. © Panoramic À l'occasion des journées du patrimoine, Jean Castex a ouvert les portes du Palais de Matignon aux premiers visiteurs de la journée. Ces derniers ont eu le droit à une visite guidée toute particulière puisque celle-ci a été effectuée par le locataire des lieux, le premier ministre actuel, Jean Castex. "Je fais le guide avec plaisir", a-t-il confié au Parisien avant de poursuivre avec passion, "chaque année, dans ma commune, je participe activement aux Journées du patrimoine, y compris comme conférencier. Je suis extrêmement heureux d'ouvrir les portes de Matignon aux citoyens et que les visiteurs puissent, à leur tour, se sentir inspirés par ce lieu où la politique de la France devient l'histoire".La famille de Jean Castex à MatigonSi Edouard Philippe avait laissé plus d'effets personnels dans son bureau, tels qu'un sabre hérité de son grand-père ou une enceinte Bluetooth, pour le moment Jean Castex n'a pas vraiment eu le temps de faire comme chez lui compte tenu de l'actualité très vive qui a suivi sa nomination. Néanmoins, le chef du gouvernement a déposé quelques photos personnelles dont une de son mariage avec Sandra Ribelaygue et une autre aux côtés de ses quatre filles.Ce dernier en a profité pour faire une rare déclaration sur sa famille. "Les deux plus jeunes passent me voir tous les soirs en rentrant de l'école et du lycée. Elles me racontent leur journée de classe, ce qu'elles ont appris, leurs amis, leurs projets... Je les écoute toujours avec attention", a-t-il confié avant de conclure la parenthèse vie privée en déclarant "ma famille, c'est ma bouée, mon point de repère. J'en tire à la fois de l'énergie et de la sérénité". Ces deux photos de famille ne sont pas les seuls éléments ajoutés, Jean Castex a également semé dans son bureau des détails rappelant sa passion pour le rugby et le ferroviaire. Jean Castex aux journées européennes du patrimoine © Panoramic Visite du Mobilier National © Panoramic Jean Castex (masqué) à Matignon © Panoramic Les Journées européennes du patrimoine à l'Hôtel de Matignon © Panoramic Le premier ministre Jean Castex à l'assemblée nationale © Stephane Lemouton Jean Castex aux journées européennes du patrimoine en septembre 2020. © Panoramic L'hôtel de Matignon © Panoramic Jean Castex s'est confié pour la première fois sur ses filles. © Panoramic Jean Castex n'a pas vraiment encore eu le temps de décorer son bureau. © Panoramic
20 septembre 2020

The Voice Kids : Patrick Fiori, Soprano et Kendji Girac très émus après la qualification d'une candidate de 7 ans

Chaque semaine, de nombreux candidats se donnent à fond sur la scène de The Voice Kids en espérant qu'un coach se retourne. Lors du deuxième épisode des auditions à l'aveugle, c'est la jeune Lena qui avait mis tout le monde d'accord avec son interprétation du titre Perhaps, Perhaps, Perhaps de Doris Day. Du haut de ses sept ans, la petite fille avait séduit le jury qui s'était même levé pour danser avec elle ! Après que Jenifer lui ai glissé qu'elle les avaient rendu heureux, Lena avait alors choisi d'intégrer son équipe ! Pour l'épreuve des battles, la benjamine de la compétition a interprété aux côtés de Nathan et Kanesha le titre Tombé de M. Pokora. Ce qui a particulièrement ému Patrick Fiori, Soprano et Kendji Girac.Après l'interprétation du trio, Soprano a confié : "Franchement, je me suis régalé parce que le fait de les voir chanter, en plus avec le sourire, et chanter cette chanson de Matt, franchement moi, je me suis régalée !" Kendji Girac a déclaré de son côté : "Moi, j'ai trouvé ça vraiment magnifique de voir encore une fois ces trois enfants chanter et s'amuser. Tous les trois en plus, ils ont dansé, ils ont mis le feu. Je me suis amusé énormément ! Bravo les trois !" Enfin, Patrick Fiori a chanté avec le trio ! Malgré que les trois petits chanteurs méritaient de rester dans la compétition, c'est Lena qui ira en demi-finale ! Ému, Kendji Girac lui a lancé : "Bravo !" En la raccompagnant en coulisses, Nikos Aliagas lui a glissé : "Je suis très impressionné Lena, vraiment ! Bravo Lena !"Lena ne reconnaît pas M. Pokora !Si Nathan, Lena et Kanesha ont interprété sur scène le tube Tombé de M. Pokora, ils avaient eu la chance de répéter avec la star en personne ! En effet, Jenifer leur a fait la surprise de faire venir le chanteur pour les aider. Si Nathan et Kanesha étaient ravis, la petite Lena a été quelque peu déconcertée. Naturelle, elle a ainsi demandé : "C'est qui ? Je ne savais pas que c'était lui parce qu'il ne ressemble pas vraiment à ce qu'on a vu sur les photos." Si après avoir reçu un câlin du chéri de Christina Milian, Kanesha a confié face caméra qu'il était "trop beau" et que son parfum "sentait bon", Lena a ajouté : "Je trouvais que son parfum était plutôt un mélange de bananes et d'abricots !" Nul doute que ça fera beaucoup rire le principal intéressé ! Kendji Girac © TF1 Lena © TF1 Lena © TF1 Nathan, Lena et Kanesha © TF1 Lena © TF1 Lena © TF1 Nathan, Lena et Kanesha © TF1 Soprano © TF1 Patrick Fiori © TF1 Chaque semaine, de nombreux candidats se donnent à fond sur la scène de The Voice Kids en espérant qu'un coach se retourne. Lors du deuxième épisode des auditions à l'aveugle, c'est la jeune Lena qui avait mis tout le monde d'accord avec son interprétation du titre Perhaps, Perhaps, Perhaps de Doris Day. Du haut de ses sept ans, la petite fille avait séduit le jury qui s'était même levé pour danser avec elle ! Après que Jenifer lui ai glissé qu'elle les avaient rendu heureux, Lena avait alors choisi d'intégrer son équipe ! Pour l'épreuve des battles, la benjamine de la compétition a interprété aux côtés de Nathan et Kanesha le titre Tombé de M. Pokora. Ce qui a particulièrement ému Patrick Fiori, Soprano et Kendji Girac.Après l'interprétation du trio, Soprano a confié : "Franchement, je me suis régalé parce que le fait de les voir chanter, en plus avec le sourire, et chanter cette chanson de Matt, franchement moi, je me suis régalée !" Kendji Girac a déclaré de son côté : "Moi, j'ai trouvé ça vraiment magnifique de voir encore une fois ces trois enfants chanter et s'amuser. Tous les trois en plus, ils ont dansé, ils ont mis le feu. Je me suis amusé énormément ! Bravo les trois !" Enfin, Patrick Fiori a chanté avec le trio ! Malgré que les trois petits chanteurs méritaient de rester dans la compétition, c'est Lena qui ira en demi-finale ! Ému, Kendji Girac lui a lancé : "Bravo !" En la raccompagnant en coulisses, Nikos Aliagas lui a glissé : "Je suis très impressionné Lena, vraiment ! Bravo Lena !"Lena ne reconnaît pas M. Pokora !Si Nathan, Lena et Kanesha ont interprété sur scène le tube Tombé de M. Pokora, ils avaient eu la chance de répéter avec la star en personne ! En effet, Jenifer leur a fait la surprise de faire venir le chanteur pour les aider. Si Nathan et Kanesha étaient ravis, la petite Lena a été quelque peu déconcertée. Naturelle, elle a ainsi demandé : "C'est qui ? Je ne savais pas que c'était lui parce qu'il ne ressemble pas vraiment à ce qu'on a vu sur les photos." Si après avoir reçu un câlin du chéri de Christina Milian, Kanesha a confié face caméra qu'il était "trop beau" et que son parfum "sentait bon", Lena a ajouté : "Je trouvais que son parfum était plutôt un mélange de bananes et d'abricots !" Nul doute que ça fera beaucoup rire le principal intéressé ! Kendji Girac © TF1 Lena © TF1 Lena © TF1 Nathan, Lena et Kanesha © TF1 Lena © TF1 Lena © TF1 Nathan, Lena et Kanesha © TF1 Soprano © TF1 Patrick Fiori © TF1
20 septembre 2020

Miss France 2021 : qui est Lara Lourenço, Miss Ile-de-France ?

Lina, Victoria, Chloé, Juliette, Anaïs... Elles étaient quinze à se présenter à l'élection Miss Ile-de-France 2020 à l'Espace Pierre-Bachelet, à Dammarie-lès-Lys hier soir. Si les jeunes femmes ont tout fait pour se démarquer et accéder à l'élection Miss France, c'est la jolie Lara Lourenço qui a remporté la compétition et succède ainsi à Evelyne de la Richaudy, la Miss Hauts-de-Seine sacrée Miss Ile-de-France 2019. Quelques jours, plus tôt, c'est à 78 Actu qu'elle avait confié : "Le défilé de Miss France est un rêve que nous regardons avec des paillettes dans les yeux. Essayons !"Étudiante en BTS commerce international option luxe, la jeune femme de 19 ans vivant à Saint-Maur-des-Fossés ne pensait pas un jour remporter une telle élection. Après son sacre, elle a en effet confié : "Je ne m'y attendais vraiment pas. Ma mère m'a inscrite sans me le dire et m'en a parlé quand elle a reçu un mail m'invitant aux sélections." Finalement, la jolie brune s'est vite prise au jeu et a fait la différence notamment grâce à son aisance scénique et sa parfaite élocution ! Si elle ne s'attendait pas à décrocher le titre de Miss Ile-de-France, Lara Lourenço était une des candidates favorites des fans sur les réseaux sociaux ! Sur son compte Instagram, Lara Lourenço aime partager des clichés de ses voyages en Italie, en Corse, à Miami, mais aussi à Marrakech. Si la jolie brune a tout pour plaire, elle serait déjà en couple avec un certain Martin.L'élection de Miss France 2021 aura lieu au Puy du FouSamedi 12 décembre 2020, Lara Lourenço et les autres candidates défileront dans la salle Richelieu du Puy du Fou avec pour objectif de succéder à Clémence Botino ! Pour France Bleu, Sylvie Tellier, directrice générale de la société Miss France, a déclaré : "Avec cette très grande scène, il y a beaucoup de possibilités. Il va y avoir beaucoup de choses et les filles vont avoir beaucoup de tableaux à apprendre." Si le spectacle devrait être ouvert au public, Nicolas de Villiers, président du Puy du Fou a précisé que le nombre de places pourrait être limité : "On prendra la décision avec les pouvoirs publics. La jauge maximale, c'est 3.000 places, mais il est fort probable que les 3.000 places ne seront pas toutes disponibles." Lara Lourenço © Instagram Lara Lourenço © Instagram Lara Lourenço © Instagram Lara Lourenço © Instagram Lara Lourenço © Instagram Lara Lourenço © Instagram Lara Lourenço © Instagram Lara Lourenço © Instagram Lara Lourenço © Instagram Lara Lourenço © Instagram Lara Lourenço © Instagram Lara Lourenço © Instagram Lara Lourenço © Instagram Lara Lourenço © Instagram Lara Lourenço © Instagram Lina, Victoria, Chloé, Juliette, Anaïs... Elles étaient quinze à se présenter à l'élection Miss Ile-de-France 2020 à l'Espace Pierre-Bachelet, à Dammarie-lès-Lys hier soir. Si les jeunes femmes ont tout fait pour se démarquer et accéder à l'élection Miss France, c'est la jolie Lara Lourenço qui a remporté la compétition et succède ainsi à Evelyne de la Richaudy, la Miss Hauts-de-Seine sacrée Miss Ile-de-France 2019. Quelques jours, plus tôt, c'est à 78 Actu qu'elle avait confié : "Le défilé de Miss France est un rêve que nous regardons avec des paillettes dans les yeux. Essayons !"Étudiante en BTS commerce international option luxe, la jeune femme de 19 ans vivant à Saint-Maur-des-Fossés ne pensait pas un jour remporter une telle élection. Après son sacre, elle a en effet confié : "Je ne m'y attendais vraiment pas. Ma mère m'a inscrite sans me le dire et m'en a parlé quand elle a reçu un mail m'invitant aux sélections." Finalement, la jolie brune s'est vite prise au jeu et a fait la différence notamment grâce à son aisance scénique et sa parfaite élocution ! Si elle ne s'attendait pas à décrocher le titre de Miss Ile-de-France, Lara Lourenço était une des candidates favorites des fans sur les réseaux sociaux ! Sur son compte Instagram, Lara Lourenço aime partager des clichés de ses voyages en Italie, en Corse, à Miami, mais aussi à Marrakech. Si la jolie brune a tout pour plaire, elle serait déjà en couple avec un certain Martin.L'élection de Miss France 2021 aura lieu au Puy du FouSamedi 12 décembre 2020, Lara Lourenço et les autres candidates défileront dans la salle Richelieu du Puy du Fou avec pour objectif de succéder à Clémence Botino ! Pour France Bleu, Sylvie Tellier, directrice générale de la société Miss France, a déclaré : "Avec cette très grande scène, il y a beaucoup de possibilités. Il va y avoir beaucoup de choses et les filles vont avoir beaucoup de tableaux à apprendre." Si le spectacle devrait être ouvert au public, Nicolas de Villiers, président du Puy du Fou a précisé que le nombre de places pourrait être limité : "On prendra la décision avec les pouvoirs publics. La jauge maximale, c'est 3.000 places, mais il est fort probable que les 3.000 places ne seront pas toutes disponibles." Lara Lourenço © Instagram Lara Lourenço © Instagram Lara Lourenço © Instagram Lara Lourenço © Instagram Lara Lourenço © Instagram Lara Lourenço © Instagram Lara Lourenço © Instagram Lara Lourenço © Instagram Lara Lourenço © Instagram Lara Lourenço © Instagram Lara Lourenço © Instagram Lara Lourenço © Instagram Lara Lourenço © Instagram Lara Lourenço © Instagram Lara Lourenço © Instagram
20 septembre 2020

Guy Bedos : Nicolas Bedos se confie sur les derniers mois de son père

Le 28 mai dernier, l'humoriste si apprécié des Français Guy Bedos a succombé à la maladie d'Alzheimer, à l'âge de 85 ans. La nouvelle avait été annoncée par son fils Nicolas Bedos, sur son compte Instagram. Quatre mois plus tard, le comédien et réalisateur était invité au micro d'Europe 1, ce samedi 19 septembre. Nicolas Bedos s'est confié sur la tristesse qu'il ressent depuis le décès de son père : "Je suis extrêmement troublé que mon père ait disparu l'année qui, en tout cas à ma connaissance, est la pire année pour la liberté d'expression qui soit", a-t-il déclaré au micro de Michel Denisot dans Icônes, le nouveau podcast d'Europe 1.Sur sa lancée, Nicolas Bedos s'est dit "presque soulagé" que son père Guy Bedos ait pris "beaucoup de champ avec l'actualité" à la fin de sa vie. "S'il avait été totalement lucide, ça lui aurait paru encore plus étranger", a-t-il ajouté, en évoquant les polémiques qui sont lancées sur les réseaux sociaux à propos des artistes, chanteurs et comédiens. "J'ai l'impression d'avoir 175 ans tellement je suis consterné par ce que j'observe. Je rêve d'un moment où on va tous, tout le monde, se serrer les coudes et dire : 'ça suffit'.", a poursuivi le réalisateur de 41 ans."Il savait qu'il partait"Dans un entretien accordé au Point, en juillet dernier, Nicolas Bedos s'était confié sur les derniers instants de l'humoriste octogénaire, qui luttait contre la maladie d'Alzheimer. "Il a recouvré une partie de ses moyens lors des dernières nuits, il s'en est allé avec des regards et des mots d'une grande lucidité. Il savait qu'il partait, et il nous a dit au revoir comme un prince", avait-il expliqué. Et de poursuivre : "Sa manière de se mouvoir était admirable [...] Il a eu la politesse et l'élégance de nous envoyer des signes en amont, afin que l'on se prépare à sa disparition." Nicolas Bedos © Zuma Press Guy Bedos © Stephane Lemouton Guy Bedos © AGENCE Guy Bedos © Giancarlo Gorassini Guy Bedos © Agence Nicolas Bedos © BS Nicolas Bedos © BORDE-JACOVIDES Nicolas Bedos et Doria Tillier © COADIC GUIREC Nicolas Bedos © COADIC GUIREC Guy Bedos et son fils Nicolas Bedos © AGENCE Guy Bedos et son fils Nicolas Bedos © VEEREN Guy Bedos et son fils Nicolas Bedos © RACHID BELLAK Guy Bedos et son fils Nicolas Bedos © RACHID BELLAK Guy Bedos et son fils Nicolas Bedos © RACHID BELLAK Guy Bedos et son fils Nicolas Bedos © COADIC GUIREC Le 28 mai dernier, l'humoriste si apprécié des Français Guy Bedos a succombé à la maladie d'Alzheimer, à l'âge de 85 ans. La nouvelle avait été annoncée par son fils Nicolas Bedos, sur son compte Instagram. Quatre mois plus tard, le comédien et réalisateur était invité au micro d'Europe 1, ce samedi 19 septembre. Nicolas Bedos s'est confié sur la tristesse qu'il ressent depuis le décès de son père : "Je suis extrêmement troublé que mon père ait disparu l'année qui, en tout cas à ma connaissance, est la pire année pour la liberté d'expression qui soit", a-t-il déclaré au micro de Michel Denisot dans Icônes, le nouveau podcast d'Europe 1.Sur sa lancée, Nicolas Bedos s'est dit "presque soulagé" que son père Guy Bedos ait pris "beaucoup de champ avec l'actualité" à la fin de sa vie. "S'il avait été totalement lucide, ça lui aurait paru encore plus étranger", a-t-il ajouté, en évoquant les polémiques qui sont lancées sur les réseaux sociaux à propos des artistes, chanteurs et comédiens. "J'ai l'impression d'avoir 175 ans tellement je suis consterné par ce que j'observe. Je rêve d'un moment où on va tous, tout le monde, se serrer les coudes et dire : 'ça suffit'.", a poursuivi le réalisateur de 41 ans."Il savait qu'il partait"Dans un entretien accordé au Point, en juillet dernier, Nicolas Bedos s'était confié sur les derniers instants de l'humoriste octogénaire, qui luttait contre la maladie d'Alzheimer. "Il a recouvré une partie de ses moyens lors des dernières nuits, il s'en est allé avec des regards et des mots d'une grande lucidité. Il savait qu'il partait, et il nous a dit au revoir comme un prince", avait-il expliqué. Et de poursuivre : "Sa manière de se mouvoir était admirable [...] Il a eu la politesse et l'élégance de nous envoyer des signes en amont, afin que l'on se prépare à sa disparition." Nicolas Bedos © Zuma Press Guy Bedos © Stephane Lemouton Guy Bedos © AGENCE Guy Bedos © Giancarlo Gorassini Guy Bedos © Agence Nicolas Bedos © BS Nicolas Bedos © BORDE-JACOVIDES Nicolas Bedos et Doria Tillier © COADIC GUIREC Nicolas Bedos © COADIC GUIREC Guy Bedos et son fils Nicolas Bedos © AGENCE Guy Bedos et son fils Nicolas Bedos © VEEREN Guy Bedos et son fils Nicolas Bedos © RACHID BELLAK Guy Bedos et son fils Nicolas Bedos © RACHID BELLAK Guy Bedos et son fils Nicolas Bedos © RACHID BELLAK Guy Bedos et son fils Nicolas Bedos © COADIC GUIREC
19 septembre 2020

Nicolas Sarkozy partage un rare cliché de lui à l'âge de 7 ans 

Vous faites peut-être partie de ceux, qui, pendant les vacances d'été ont lu son livre au bord de la plage, sous le soleil. Le 24 juillet dernier, Nicolas Sarkozy sortait son dernier ouvrage intitulé Le Temps des Tempêtes, sorti aux éditions de l'Observatoire. En quelques semaines à peine, le livre de l'ancien président de la République est devenu un best-seller au point d'avoir été vendu à près de 240.000 exemplaires, dépassant même Joël Dicker et Guillaume Musso. Par ailleurs, Nicolas Sarkozy a justement profité de ses mois d'été pour parcourir la France et dédicacer son livre, à la rencontre de ses fans.Ce samedi 19 septembre, Nicolas Sarkozy s'est emparé de son téléphone portable, pour partager une nouvelle photo sur son compte Instagram. Si habituellement l'ancien chef d'État âgé de 65 ans poste principalement des photos de ses interviews en plateau ou de sa passion pour le football, cette fois-ci c'est un tout autre genre de publication qu'il a partagé : une photo de lui enfant, à la montagne. Sur le cliché, le petit Nicolas prend la pose en train de skier, le sourire aux lèvres et les bâtons en l'air. À 7 ans déjà, il avait le même air de détermination et de vainqueur qu'on lui connaît, et déjà le même sourire rieur. "À 7 ans, je rêvais d'une vie pleine d'aventures ! Les enfants doivent avoir le temps de réaliser leurs rêves !", a-t-il commencé par écrire dans sa légende.Mois de mobilisation contre les cancers de l'enfantPuis, l'époux de Carla Bruni a expliqué le réel but qui se cache derrière cette photo de lui. "Engagez-vous comme moi aux côtés de Gustave Roussy pour guérir le cancer de l'enfant au 21e siècle. Vous aussi, soutenez la recherche et faites un don sur www.guerirlecancerdelenfant.fr ou envoyez ENFANT par sms au 92250 (don de 5 euros)", a fait savoir Nicolas Sarkozy. "Ensemble, soyons #orducommun@thebignoe", a-t-il conclu. Comme on peut le voir sur le site de l'opération caritative, l'objectif est de récolter au moins 200.000 euros pendant l'opération "septembre en or", car le mois de septembre est le mois de mobilisation contre les cancers de l'enfant. À l'heure actuelle, plus de 87.000 euros ont déjà été récoltés. Il reste encore 12 jours pour combler les 56 % restant. En 2018 et 2019 déjà, Nicolas Sarkozy avait déjà fait part de son engagement auprès de Gustave Roussy, le premier centre de lutte contre le cancer en Europe. Nicolas Sarkozy © JB Autissier Nicolas Sarkozy © Instagram / Nicolas Sarkozy Nicolas Sarkozy © Instagram / Nicolas Sarkozy Nicolas Sarkozy et son épouse Carla Bruni © Instagram / Nicolas Sarkozy Nicolas Sarkozy © Instagram / Nicolas Sarkozy Nicolas Sarkozy © Frédéric Andrieu Vous faites peut-être partie de ceux, qui, pendant les vacances d'été ont lu son livre au bord de la plage, sous le soleil. Le 24 juillet dernier, Nicolas Sarkozy sortait son dernier ouvrage intitulé Le Temps des Tempêtes, sorti aux éditions de l'Observatoire. En quelques semaines à peine, le livre de l'ancien président de la République est devenu un best-seller au point d'avoir été vendu à près de 240.000 exemplaires, dépassant même Joël Dicker et Guillaume Musso. Par ailleurs, Nicolas Sarkozy a justement profité de ses mois d'été pour parcourir la France et dédicacer son livre, à la rencontre de ses fans.Ce samedi 19 septembre, Nicolas Sarkozy s'est emparé de son téléphone portable, pour partager une nouvelle photo sur son compte Instagram. Si habituellement l'ancien chef d'État âgé de 65 ans poste principalement des photos de ses interviews en plateau ou de sa passion pour le football, cette fois-ci c'est un tout autre genre de publication qu'il a partagé : une photo de lui enfant, à la montagne. Sur le cliché, le petit Nicolas prend la pose en train de skier, le sourire aux lèvres et les bâtons en l'air. À 7 ans déjà, il avait le même air de détermination et de vainqueur qu'on lui connaît, et déjà le même sourire rieur. "À 7 ans, je rêvais d'une vie pleine d'aventures ! Les enfants doivent avoir le temps de réaliser leurs rêves !", a-t-il commencé par écrire dans sa légende.Mois de mobilisation contre les cancers de l'enfantPuis, l'époux de Carla Bruni a expliqué le réel but qui se cache derrière cette photo de lui. "Engagez-vous comme moi aux côtés de Gustave Roussy pour guérir le cancer de l'enfant au 21e siècle. Vous aussi, soutenez la recherche et faites un don sur www.guerirlecancerdelenfant.fr ou envoyez ENFANT par sms au 92250 (don de 5 euros)", a fait savoir Nicolas Sarkozy. "Ensemble, soyons #orducommun@thebignoe", a-t-il conclu. Comme on peut le voir sur le site de l'opération caritative, l'objectif est de récolter au moins 200.000 euros pendant l'opération "septembre en or", car le mois de septembre est le mois de mobilisation contre les cancers de l'enfant. À l'heure actuelle, plus de 87.000 euros ont déjà été récoltés. Il reste encore 12 jours pour combler les 56 % restant. En 2018 et 2019 déjà, Nicolas Sarkozy avait déjà fait part de son engagement auprès de Gustave Roussy, le premier centre de lutte contre le cancer en Europe. Nicolas Sarkozy © JB Autissier Nicolas Sarkozy © Instagram / Nicolas Sarkozy Nicolas Sarkozy © Instagram / Nicolas Sarkozy Nicolas Sarkozy et son épouse Carla Bruni © Instagram / Nicolas Sarkozy Nicolas Sarkozy © Instagram / Nicolas Sarkozy Nicolas Sarkozy © Frédéric Andrieu
19 septembre 2020

Kanye West "tué" : le rappeur poste des messages dérangeants sur lui et sa fille

Le retour de Kanye West et de ses tweets lunaires. À de nombreuses reprises, le rappeur américain s'est emparé du réseau social et a partagé des messages plus ou moins perturbants, sur la religion, son épouse Kim Kardashian, ses enfants ou encore sa belle-mère Kris Jenner, qu'il n'avait pas épargnée. En juillet dernier, Kanye West avait provoqué l'incompréhension en postant un tweet sur Kim Kardashian, qu'il soupçonnait de l'avoir trompé avec le rappeur Meek Mill. Ce mercredi 16 septembre, l'artiste a de nouveau publié une série de tweets pour le moins étrange, cette fois-ci concernant l'industrie musicale.Dans ses récents tweets, Kanye West interpelle sa maison de disques, Universal. "Je ne publierai plus de musique jusqu'à ce que mes contrats soient rompus", a-t-il d'abord écrit avant d'accuser les maisons de disque d'"esclavage moderne". Et d'ajouter dans un autre tweet : "Je veux voir les contrats de tout le monde chez Sony et Universal. Je ne vais pas regarder mon peuple être asservi. Je mets ma vie en jeu pour mon peuple. L'industrie de la musique et la NBA sont des navires d'esclavagisme modernes. Je suis le nouveau Moïse." Il est même allé jusqu'à jeter dans les toilettes son Grammy Award. En plus clair, Kanye West veut reprendre le droit sur son back catalogue et la distribution de ses disques, qui sont pour l'instant entre les mains des deux major Sony et Universal."Si jamais je suis tué"Cette guerre contre l'industrie musicale, le rappeur en parle longuement dans sa page Twitter. Dans sa pléthore de tweets, Kanye West a notamment écrit ce vendredi 18 septembre des messages assez perturbants en s'adressant à sa fille aînée ; messages désormais supprimés mais que Page Six a retrouvé. "Northy je vais en guerre et je vais mettre ma vie en danger et si jamais je suis tué ne laisses jamais des médias blancs te dire que je n'étais pas quelqu'un de bien", a tweeté Kanye West. Puis dans un autre tweet, le père de famille de 43 ans ajouté : "Quand des personnes menacent de t'emmener hors de ma vie saches juste que je t'aime." Les messages étaient accompagnés d'une photo de sa fille de 7 ans, North. Aussitôt partagée, la publication de Kanye West a alerté nombre de ses fans... avant de finalement disparaître de la Toile à jamais. Kanye West et sa femme Kim Kardashian © Backgrid USA Kim Kardashian et son mari Kanye West © Backgrid USA Kim Kardashian et son mari Kanye West © Agence Kim Kardashian et son mari Kanye West © Backgrid USA Kim Kardashian et son mari Kanye West © Morgan Dessalles Kim Kardashian et sa famille © Backgrid USA Kanye West © Backgrid USA La famille Kardashian © Instagram La famille Kardashian © Instagram La famille Kardashian © Instagram La famille Kardashian © Instagram La famille Kardashian © Instagram La famille Kardashian © Instagram Kanye West et sa femme Kim Kardashian © Agence Kanye West © Agence Kanye West © Agence Kanye West © Backgrid USA Kanye West © The ImageDirect Le retour de Kanye West et de ses tweets lunaires. À de nombreuses reprises, le rappeur américain s'est emparé du réseau social et a partagé des messages plus ou moins perturbants, sur la religion, son épouse Kim Kardashian, ses enfants ou encore sa belle-mère Kris Jenner, qu'il n'avait pas épargnée. En juillet dernier, Kanye West avait provoqué l'incompréhension en postant un tweet sur Kim Kardashian, qu'il soupçonnait de l'avoir trompé avec le rappeur Meek Mill. Ce mercredi 16 septembre, l'artiste a de nouveau publié une série de tweets pour le moins étrange, cette fois-ci concernant l'industrie musicale.Dans ses récents tweets, Kanye West interpelle sa maison de disques, Universal. "Je ne publierai plus de musique jusqu'à ce que mes contrats soient rompus", a-t-il d'abord écrit avant d'accuser les maisons de disque d'"esclavage moderne". Et d'ajouter dans un autre tweet : "Je veux voir les contrats de tout le monde chez Sony et Universal. Je ne vais pas regarder mon peuple être asservi. Je mets ma vie en jeu pour mon peuple. L'industrie de la musique et la NBA sont des navires d'esclavagisme modernes. Je suis le nouveau Moïse." Il est même allé jusqu'à jeter dans les toilettes son Grammy Award. En plus clair, Kanye West veut reprendre le droit sur son back catalogue et la distribution de ses disques, qui sont pour l'instant entre les mains des deux major Sony et Universal."Si jamais je suis tué"Cette guerre contre l'industrie musicale, le rappeur en parle longuement dans sa page Twitter. Dans sa pléthore de tweets, Kanye West a notamment écrit ce vendredi 18 septembre des messages assez perturbants en s'adressant à sa fille aînée ; messages désormais supprimés mais que Page Six a retrouvé. "Northy je vais en guerre et je vais mettre ma vie en danger et si jamais je suis tué ne laisses jamais des médias blancs te dire que je n'étais pas quelqu'un de bien", a tweeté Kanye West. Puis dans un autre tweet, le père de famille de 43 ans ajouté : "Quand des personnes menacent de t'emmener hors de ma vie saches juste que je t'aime." Les messages étaient accompagnés d'une photo de sa fille de 7 ans, North. Aussitôt partagée, la publication de Kanye West a alerté nombre de ses fans... avant de finalement disparaître de la Toile à jamais. Kanye West et sa femme Kim Kardashian © Backgrid USA Kim Kardashian et son mari Kanye West © Backgrid USA Kim Kardashian et son mari Kanye West © Agence Kim Kardashian et son mari Kanye West © Backgrid USA Kim Kardashian et son mari Kanye West © Morgan Dessalles Kim Kardashian et sa famille © Backgrid USA Kanye West © Backgrid USA La famille Kardashian © Instagram La famille Kardashian © Instagram La famille Kardashian © Instagram La famille Kardashian © Instagram La famille Kardashian © Instagram La famille Kardashian © Instagram Kanye West et sa femme Kim Kardashian © Agence Kanye West © Agence Kanye West © Agence Kanye West © Backgrid USA Kanye West © The ImageDirect
19 septembre 2020

Charlotte Gainsbourg : cette "limite" trop scandaleuse qu'elle n'a pas voulu franchir dans sa carrière 

Être acteur signifie se mettre dans la peau d'un personnage, en effaçant sa propre personnalité au maximum. Pour autant parfois, cela n'est pas toujours chose facile, surtout lorsque le scénario est plus ou moins trash. Interviewée par Elle Magazine, Charlotte Gainsbourg a évoqué, avec sa consœur Béatrice Dalle, le dernier film de Gaspar Noé dans lequel elle donne la réplique à l'ex-compagne de JoeyStarr.En effet dès le 23 septembre, le film Lux Aeterna sera projeté au cinéma. L'occasion pour les deux comédiennes de parler de ce tournage plutôt atypique, mais aussi de celui qui est parti un peu trop loin à leurs yeux. "N'avez-vous jamais eu besoin de dire stop ?", leur demandent nos confrères. "Une fois, sur un tournage de Lars von Trier, mais il s'y attendait. Il avait fait venir des acteurs pornos, parce qu'il y avait un gros plan sur le sexe du mec. J'ai compris que ma limite était là : je faisais un film, mais pas un porno", répond la chérie d'Yvan Attal, sans révéler de quel film il s'agit, même si on devine qu'il est probablement question de Nymphomaniac. Pour rappel, dans ce drame érotique en deux parties, réalisé par le cinéaste danois et sorti sur les écrans en 2013, Charlotte Gainsbourg joue le rôle d'une femme très portée sur le sexe.Une équipe de tournage au comportement inacceptableDe son côté, Béatrice Dalle se souvient d'une fois "dans un pays étranger où les chefs de poste français se comportaient comme des colons". Une attitude que la comédienne n'a pas du tout appréciée et elle l'a fait savoir aux concernés. "Je disais : j'arrête tant qu'on traite les gens de cette manière, je ne veux pas être complice de ça", explique Béatrice Cabarrou de son vrai nom. Charlotte Gainsbourg © JACOVIDES-MOREAU Charlotte Gainsbourg © JACOVIDES-MOREAU Charlotte Gainsbourg © Agence Béatrice Dalle et Charlotte Gainsbourg © Tiziano Da Silva Charlotte Gainsbourg © BORDE-JACOVIDES Charlotte Gainsbourg © BORDE-JACOVIDES Charlotte Gainsbourg et son compagnon Yvan Attal © Charles Guerin Charlotte Gainsbourg, Béatrice Dalle © JACOVIDES-MOREAU Gaspard Noe, Charlotte Gainsbourg, Béatrice Dalle © JACOVIDES-MOREAU Béatrice Dalle © COADIC GUIREC Charlotte Gainsbourg © OLIVIER BORDE Yvan Attal et Charlotte Gainsbourg © ALAIN ROLLAND Yvan Attal et sa compagne Charlotte Gainsbourg © COADIC GUIREC Yvan Attal et sa compagne Charlotte Gainsbourg © Bruno Bebert Béatrice Dalle © COADIC GUIREC Être acteur signifie se mettre dans la peau d'un personnage, en effaçant sa propre personnalité au maximum. Pour autant parfois, cela n'est pas toujours chose facile, surtout lorsque le scénario est plus ou moins trash. Interviewée par Elle Magazine, Charlotte Gainsbourg a évoqué, avec sa consœur Béatrice Dalle, le dernier film de Gaspar Noé dans lequel elle donne la réplique à l'ex-compagne de JoeyStarr.En effet dès le 23 septembre, le film Lux Aeterna sera projeté au cinéma. L'occasion pour les deux comédiennes de parler de ce tournage plutôt atypique, mais aussi de celui qui est parti un peu trop loin à leurs yeux. "N'avez-vous jamais eu besoin de dire stop ?", leur demandent nos confrères. "Une fois, sur un tournage de Lars von Trier, mais il s'y attendait. Il avait fait venir des acteurs pornos, parce qu'il y avait un gros plan sur le sexe du mec. J'ai compris que ma limite était là : je faisais un film, mais pas un porno", répond la chérie d'Yvan Attal, sans révéler de quel film il s'agit, même si on devine qu'il est probablement question de Nymphomaniac. Pour rappel, dans ce drame érotique en deux parties, réalisé par le cinéaste danois et sorti sur les écrans en 2013, Charlotte Gainsbourg joue le rôle d'une femme très portée sur le sexe.Une équipe de tournage au comportement inacceptableDe son côté, Béatrice Dalle se souvient d'une fois "dans un pays étranger où les chefs de poste français se comportaient comme des colons". Une attitude que la comédienne n'a pas du tout appréciée et elle l'a fait savoir aux concernés. "Je disais : j'arrête tant qu'on traite les gens de cette manière, je ne veux pas être complice de ça", explique Béatrice Cabarrou de son vrai nom. Charlotte Gainsbourg © JACOVIDES-MOREAU Charlotte Gainsbourg © JACOVIDES-MOREAU Charlotte Gainsbourg © Agence Béatrice Dalle et Charlotte Gainsbourg © Tiziano Da Silva Charlotte Gainsbourg © BORDE-JACOVIDES Charlotte Gainsbourg © BORDE-JACOVIDES Charlotte Gainsbourg et son compagnon Yvan Attal © Charles Guerin Charlotte Gainsbourg, Béatrice Dalle © JACOVIDES-MOREAU Gaspard Noe, Charlotte Gainsbourg, Béatrice Dalle © JACOVIDES-MOREAU Béatrice Dalle © COADIC GUIREC Charlotte Gainsbourg © OLIVIER BORDE Yvan Attal et Charlotte Gainsbourg © ALAIN ROLLAND Yvan Attal et sa compagne Charlotte Gainsbourg © COADIC GUIREC Yvan Attal et sa compagne Charlotte Gainsbourg © Bruno Bebert Béatrice Dalle © COADIC GUIREC
19 septembre 2020

Meghan Markle bouleversée : la duchesse poste un vibrant message après la mort de Ruth Bader Ginsburg

Ce vendredi 18 septembre, la juge démocrate à la Cour suprême Ruth Bader Ginsburg est décédée, à l'âge de 87 ans. Celle qui était surnommée "RBG" a rendu son dernier souffle après une longue bataille contre le cancer du pancréas. À 45 jours du scrutin de l'élection présidentielle américaine, le décès de Ruth Bader Ginsburg est loin d'être sans conséquences. Son absence signifie que désormais un siège est libre à la Cour suprême. L'enjeu est considérable pour l'avenir des États-Unis, d'autant plus que les républicains, majoritaires au Sénat, sont déterminés à nommer son successeur.Véritable pionnière de la défense de la cause des femmes, des minorités ou encore de l'environnement, Ruth Bader Ginsburg était une icône de la démocratie aux États-Unis. Pendant ses 27 années à la Cour suprême, Ruth Bader Ginsburg s'est toujours battue pour les droits civiques et notamment pour les droits des femmes. Sa disparition a touché des millions de personnes à travers le monde, dont Meghan Markle, qui elle aussi est une femme engagée, notamment dans la cause féministe, la cause anti-raciste et la cause environnementale. La duchesse de Sussex a justement tenu à adresser quelques touchants mots, en hommage à la juge démocrate.Une réelle inspiration pour "Meghan Markle"Comme le rapporte Omid Scobie sur son compte Twitter, l'épouse du prince Harry a écrit : "C'est avec un incomparable et indélébile héritage, Ruth Bader Ginsburg sera toujours reconnue comme une femme brillante, de justice et de courage, et un être humaine de profonde conviction. Elle a été une réelle inspiration pour moi depuis que je suis une petite fille. Honorons la, souvenons-nous d'elle et agissons pour elle." L'épouse du prince Harry n'a pas été la seule à manifester ses condoléances. Sur son compte Instagram, Laeticia Hallyday aussi a tenu à rendre hommage à Ruth Bader Ginsburg, en partageant dans sa story une photo puis un dessin d'elle. Deux images accompagnées de la citation : "Battez-vous pour les choses qui vous intéressent, mais agissez de manière à amener les autres à vous rejoindre".Duchess Meghan is one of the many people around the world paying tribute to the life of Ruth Bader Ginsburg this morning. In a message of condolence, she writes: pic.twitter.com/KFW8rZ9fFI— Omid Scobie (@scobie) September 19, 2020 Meghan Markle © Zuma Press Ruth Bader Ginsburg © Backgrid USA Meghan Markle et le prince Harry © Backgrid UK Ruth Bader Ginsburg © Zuma Press Meghan Markle et le prince Harry © Dana Press Ruth Bader Ginsburg © Backgrid USA Ruth Bader Ginsburg © Backgrid USA Laeticia Hallyday © Instagram / Laeticia Hallyday Laeticia Hallyday © Instagram / Laeticia Hallyday Ce vendredi 18 septembre, la juge démocrate à la Cour suprême Ruth Bader Ginsburg est décédée, à l'âge de 87 ans. Celle qui était surnommée "RBG" a rendu son dernier souffle après une longue bataille contre le cancer du pancréas. À 45 jours du scrutin de l'élection présidentielle américaine, le décès de Ruth Bader Ginsburg est loin d'être sans conséquences. Son absence signifie que désormais un siège est libre à la Cour suprême. L'enjeu est considérable pour l'avenir des États-Unis, d'autant plus que les républicains, majoritaires au Sénat, sont déterminés à nommer son successeur.Véritable pionnière de la défense de la cause des femmes, des minorités ou encore de l'environnement, Ruth Bader Ginsburg était une icône de la démocratie aux États-Unis. Pendant ses 27 années à la Cour suprême, Ruth Bader Ginsburg s'est toujours battue pour les droits civiques et notamment pour les droits des femmes. Sa disparition a touché des millions de personnes à travers le monde, dont Meghan Markle, qui elle aussi est une femme engagée, notamment dans la cause féministe, la cause anti-raciste et la cause environnementale. La duchesse de Sussex a justement tenu à adresser quelques touchants mots, en hommage à la juge démocrate.Une réelle inspiration pour "Meghan Markle"Comme le rapporte Omid Scobie sur son compte Twitter, l'épouse du prince Harry a écrit : "C'est avec un incomparable et indélébile héritage, Ruth Bader Ginsburg sera toujours reconnue comme une femme brillante, de justice et de courage, et un être humaine de profonde conviction. Elle a été une réelle inspiration pour moi depuis que je suis une petite fille. Honorons la, souvenons-nous d'elle et agissons pour elle." L'épouse du prince Harry n'a pas été la seule à manifester ses condoléances. Sur son compte Instagram, Laeticia Hallyday aussi a tenu à rendre hommage à Ruth Bader Ginsburg, en partageant dans sa story une photo puis un dessin d'elle. Deux images accompagnées de la citation : "Battez-vous pour les choses qui vous intéressent, mais agissez de manière à amener les autres à vous rejoindre".Duchess Meghan is one of the many people around the world paying tribute to the life of Ruth Bader Ginsburg this morning. In a message of condolence, she writes: pic.twitter.com/KFW8rZ9fFI— Omid Scobie (@scobie) September 19, 2020 Meghan Markle © Zuma Press Ruth Bader Ginsburg © Backgrid USA Meghan Markle et le prince Harry © Backgrid UK Ruth Bader Ginsburg © Zuma Press Meghan Markle et le prince Harry © Dana Press Ruth Bader Ginsburg © Backgrid USA Ruth Bader Ginsburg © Backgrid USA Laeticia Hallyday © Instagram / Laeticia Hallyday Laeticia Hallyday © Instagram / Laeticia Hallyday
19 septembre 2020

Véronique Jannot assure avoir guéri du cancer grâce à l'homéopathie

À 22 ans, Véronique Jannot apprenait être atteinte d'un cancer du col de l'utérus. Quatre décennies plus tard, l'actrice a affirmé être "en guérison" (et non en rémission) dans l'émission Micro Miroir de Melody TV, dont un extrait a été dévoilé par Télé-Loisirs ce jeudi 17 septembre. Et dans sa bataille contre la maladie, la maman de Migmar n'a pas voulu se fier à la chimiothérapie, vers laquelle elle a pourtant été dirigée une fois le diagnostic établi. Elle avait d'ailleurs arrêté son traitement après dix mois. "Encore un et je me foutais sous les rails du métro. Ça rend dépressif, c'est très, très dur de garder la joie de vivre quand on est sous chimio. Et donc j'ai arrêté", s'est-elle remémorée."Ça s'est déclaré, j'ai fait une chimio et suis rentrée dans le cirque et dans le cycle médical dont on a beaucoup de mal à sortir. Quand on est rentré dans les pattes des médecins, c'est très difficile de garder conscience qu'on est capitaine." Une alternative s'est alors offerte à elle. À défaut de pouvoir compter sur la médecine traditionnelle, Véronique Jannot s'est tournée vers un traitement homéopathique. "J'ai essayé un autre traitement, association d'acides aminés, d'une molécule homéopathique et d'acupuncture", a développé la comédienne de 63 ans, "et au bout de même pas deux mois, j'ai senti que quelque chose changeait dans mon corps."Un drame a « redéclenché le cancer »Le déclic lui est venu après un drame. En effet, après avoir partagé le quotidien de Laurent Voulzy, Véronique Jannot a coulé de beaux jours dans les bras de Didier Pironi. Malheureusement pour l'actrice de Demain nous appartient, le destin a décidé de mettre un terme à leur histoire. En août 1987, le pilote de Formule 1 décédait dans un accident lors d'une course d'offshore. Au moment des faits, Véronique Jannot suivait encore sa chimiothérapie. Ce "choc émotionnel" aurait finalement, et selon ses dires, "redéclenché le cancer." Une "guérison totale" © Coadic Guirec-Pierre Perusseau Une "guérison totale" © TELE STAR / MONDADORI FRANCE Une "guérison totale" © TELE STAR / MONDADORI FRANCE Une "guérison totale" © JACQUES BOURGUET / TELE STAR - MONDADORI FRANCE Une "guérison totale" © TELE STAR / MONDADORI FRANCE Une "guérison totale" © TELE STAR/ MONDADORI FRANCE Elle ne jure que par l'homéopathie © TELE STAR/ MONDADORI FRANCE Elle ne jure que par l'homéopathie © Giancarlo Gorassini Elle ne jure que par l'homéopathie © COADIC GUIREC À 22 ans, Véronique Jannot apprenait être atteinte d'un cancer du col de l'utérus. Quatre décennies plus tard, l'actrice a affirmé être "en guérison" (et non en rémission) dans l'émission Micro Miroir de Melody TV, dont un extrait a été dévoilé par Télé-Loisirs ce jeudi 17 septembre. Et dans sa bataille contre la maladie, la maman de Migmar n'a pas voulu se fier à la chimiothérapie, vers laquelle elle a pourtant été dirigée une fois le diagnostic établi. Elle avait d'ailleurs arrêté son traitement après dix mois. "Encore un et je me foutais sous les rails du métro. Ça rend dépressif, c'est très, très dur de garder la joie de vivre quand on est sous chimio. Et donc j'ai arrêté", s'est-elle remémorée."Ça s'est déclaré, j'ai fait une chimio et suis rentrée dans le cirque et dans le cycle médical dont on a beaucoup de mal à sortir. Quand on est rentré dans les pattes des médecins, c'est très difficile de garder conscience qu'on est capitaine." Une alternative s'est alors offerte à elle. À défaut de pouvoir compter sur la médecine traditionnelle, Véronique Jannot s'est tournée vers un traitement homéopathique. "J'ai essayé un autre traitement, association d'acides aminés, d'une molécule homéopathique et d'acupuncture", a développé la comédienne de 63 ans, "et au bout de même pas deux mois, j'ai senti que quelque chose changeait dans mon corps."Un drame a « redéclenché le cancer »Le déclic lui est venu après un drame. En effet, après avoir partagé le quotidien de Laurent Voulzy, Véronique Jannot a coulé de beaux jours dans les bras de Didier Pironi. Malheureusement pour l'actrice de Demain nous appartient, le destin a décidé de mettre un terme à leur histoire. En août 1987, le pilote de Formule 1 décédait dans un accident lors d'une course d'offshore. Au moment des faits, Véronique Jannot suivait encore sa chimiothérapie. Ce "choc émotionnel" aurait finalement, et selon ses dires, "redéclenché le cancer." Une "guérison totale" © Coadic Guirec-Pierre Perusseau Une "guérison totale" © TELE STAR / MONDADORI FRANCE Une "guérison totale" © TELE STAR / MONDADORI FRANCE Une "guérison totale" © JACQUES BOURGUET / TELE STAR - MONDADORI FRANCE Une "guérison totale" © TELE STAR / MONDADORI FRANCE Une "guérison totale" © TELE STAR/ MONDADORI FRANCE Elle ne jure que par l'homéopathie © TELE STAR/ MONDADORI FRANCE Elle ne jure que par l'homéopathie © Giancarlo Gorassini Elle ne jure que par l'homéopathie © COADIC GUIREC
19 septembre 2020

Lorie Pester maman : la fatigue fait désormais partie de son quotidien

Le 11 septembre 2020, Lorie Pester a annoncé sur son compte Instagram qu'elle venait de devenir maman. Une nouvelle d'autant plus heureuse que la chanteuse et actrice de 38 ans a mené un lourd combat contre l'endométriose. Désormais, elle a accueilli dans sa vie une petite Nina (sans dévoiler la date exacte de sa naissance), qui semble faire son bonheur au quotidien. Néanmoins, tout n'est pas tout rose, comme elle l'a prouvé ce samedi 19 septembre en story Instagram.En effet, l'interprète des titres J'ai besoin d'amour, La positive attitude ou encore Je serai a dévoilé une courte vidéo d'elle sur laquelle elle apparaît et durant laquelle elle chuchote : "Avant j'étais une grosse dormeuse... mais ça c'était avant". Une chose est sûre, la maternité ne lui permet plus de faire de grasses matinées. Visiblement épanouie malgré le manque de sommeil, Laure Pester de son vrai nom semble vouloir vivre sa vie de maman à l'abri des regards. Sur le réseau social, elle a révélé être allée chez le coiffeur pour marquer le début de sa "nouvelle vie", mais aussi avoir repris "doucement mais sûrement" le sport en pratiquant le Pilates. Une jeune maman qui avait "besoin de prendre son temps"Lorie n'a pas mis en ligne de photo sur laquelle on voit vraiment sa fille et elle a expliqué la raison pour laquelle elle a gardé sa grossesse secrète. "J'attendais un peu avant de vous l'annoncer. J'avais besoin de prendre le temps. Le temps de nous découvrir, celui de nous comprendre et de nous apprivoiser. De temps pour savourer, à notre rythme, chacun de ces premiers instants, intenses, uniques. Nous le méritons, après le parcours du combattant que fut mon désir de maternité", commence-t-elle en légende de son post du 11 septembre, en soulignant qu'elle "redoutait que quelque chose de néfaste ne se produise" lorsqu'elle était enceinte. Lorie Pester en a également profité pour adresser un message d'encouragement à "celles et ceux qui doivent se battre pour pouvoir donner la vie". LORIE PESTER © PASCAL BARIL / TELE STAR - MONDADORI FRANCE LAURE PESTER © TELE STAR / MONDADORI FRANCE LORIE PESTER © JACQUES BOURGUET / TELE STAR - MONDADORI FRANCE LORIE PESTER © PASCAL BARIL / TELE STAR - MONDADORI FRANCE LORIE PESTER © TELE STAR / MONDADORI FRANCE LORIE PESTER © TELE STAR / MONDADORI FRANCE LORIE © TELE STAR / MONDADORI FRANCE LORIE © TELE STAR / MONDADORI FRANCE LORIE © TELE STAR / MONDADORI FRANCE Le 11 septembre 2020, Lorie Pester a annoncé sur son compte Instagram qu'elle venait de devenir maman. Une nouvelle d'autant plus heureuse que la chanteuse et actrice de 38 ans a mené un lourd combat contre l'endométriose. Désormais, elle a accueilli dans sa vie une petite Nina (sans dévoiler la date exacte de sa naissance), qui semble faire son bonheur au quotidien. Néanmoins, tout n'est pas tout rose, comme elle l'a prouvé ce samedi 19 septembre en story Instagram.En effet, l'interprète des titres J'ai besoin d'amour, La positive attitude ou encore Je serai a dévoilé une courte vidéo d'elle sur laquelle elle apparaît et durant laquelle elle chuchote : "Avant j'étais une grosse dormeuse... mais ça c'était avant". Une chose est sûre, la maternité ne lui permet plus de faire de grasses matinées. Visiblement épanouie malgré le manque de sommeil, Laure Pester de son vrai nom semble vouloir vivre sa vie de maman à l'abri des regards. Sur le réseau social, elle a révélé être allée chez le coiffeur pour marquer le début de sa "nouvelle vie", mais aussi avoir repris "doucement mais sûrement" le sport en pratiquant le Pilates. Une jeune maman qui avait "besoin de prendre son temps"Lorie n'a pas mis en ligne de photo sur laquelle on voit vraiment sa fille et elle a expliqué la raison pour laquelle elle a gardé sa grossesse secrète. "J'attendais un peu avant de vous l'annoncer. J'avais besoin de prendre le temps. Le temps de nous découvrir, celui de nous comprendre et de nous apprivoiser. De temps pour savourer, à notre rythme, chacun de ces premiers instants, intenses, uniques. Nous le méritons, après le parcours du combattant que fut mon désir de maternité", commence-t-elle en légende de son post du 11 septembre, en soulignant qu'elle "redoutait que quelque chose de néfaste ne se produise" lorsqu'elle était enceinte. Lorie Pester en a également profité pour adresser un message d'encouragement à "celles et ceux qui doivent se battre pour pouvoir donner la vie". LORIE PESTER © PASCAL BARIL / TELE STAR - MONDADORI FRANCE LAURE PESTER © TELE STAR / MONDADORI FRANCE LORIE PESTER © JACQUES BOURGUET / TELE STAR - MONDADORI FRANCE LORIE PESTER © PASCAL BARIL / TELE STAR - MONDADORI FRANCE LORIE PESTER © TELE STAR / MONDADORI FRANCE LORIE PESTER © TELE STAR / MONDADORI FRANCE LORIE © TELE STAR / MONDADORI FRANCE LORIE © TELE STAR / MONDADORI FRANCE LORIE © TELE STAR / MONDADORI FRANCE
19 septembre 2020

Nabilla : son époux Thomas victime d'un accident dans leur villa de Dubaï

C'est fou comme un accident domestique est vite arrivé. Dans la journée de vendredi 18 septembre, Thomas Vergara a expliqué sur ses réseaux sociaux, qu'il venait d'être victime d'un violent accident, chez lui, dans sa villa de Dubaï. Allongé sur un lit d'hôpital, l'ancien candidat de télé-réalité a raconté comment il s'est blessé : "Hier j'étais très très malade, mais vraiment crevé. J'ai loupé une marche, je suis à l'hôpital. Je me suis carrément pété le pouce, ouvert en deux. L'ongle a sauté, il est ouvert en deux. J'ai raté la marche et le pied, il a râpé tout le long..."Toujours sur son compte Snapchat, Thomas Vergara a ensuite filmé les infirmiers qui s'apprêtent à le recoudre et à lui faire des points de suture, comme le rapportent nos confrères de Purepeople. Assise à son chevet, son épouse Nabilla Benattia était évidemment là pour lui tenir compagnie et le réconforter. Quelques heures après, le jeune homme de 34 ans a de nouveau pris la parole, et a donné des nouvelles rassurantes : "Bon les amis je viens de rentrer à la maison. Je suis sous calmants." Dans sa maison, le papa de Milann a ensuite filmé l'endroit où sa chute a eu lieu : "J'ai loupé la marche ici. J'ai voulu aller vite je me suis ouvert le pied, c'est invraisemblable quand même. Je suis dégoûté, après il n'y a pas mort d'homme, mais les extrémités il n'y a rien de pire, ça fait très très mal. Ils m'ont mis six points de suture, je n'ai plus d'ongle au niveau du pouce. Maintenant je vais essayer d'aller me reposer", a-t-il finir par confier.Thomas Vergara totalement immobiliséDe son côté, Nabilla aussi s'est exprimée sur l'accident de son époux : "C'est vraiment affreux ! [...] Il a des médicaments, et il doit aller à l'hôpital tous les deux jours pendant encore 5-6 jours, pour voir si ça cicatrise bien", a-t-elle déploré. Au lendemain du drame, Thomas Vergara a de nouveau parlé à sa communauté, en expliquant qu'il est totalement immobilisé, qu'il ne peut pas faire de sport et qu'il ne peut que marcher sur le talon. Deux semaines auparavant, le 3 septembre, Thomas Vergara fêtait son 34e anniversaire. À cette occasion, sa chère et tendre Nabilla lui avait dédié une adorable déclaration d'amour, accompagnée d'un tendre cliché de famille pris à Dubaï, avec les deux parents et leur petit bout de chou Milann. Thomas Vergara © Snapchat Thomas Vergara © Snapchat Thomas Vergara © Snapchat Thomas Vergara © Snapchat Thomas Vergara © Snapchat Thomas Vergara © Snapchat Thomas Vergara © Snapchat Thomas Vergara © Snapchat Thomas Vergara © Snapchat Nabilla Benattia © Snapchat Thomas Vergara © Snapchat Thomas Vergara © Snapchat Thomas Vergara et Nabilla Benattia © Instagram / Nabilla Benattia Thomas Vergara et Nabilla Benattia © Instagram / Nabilla Benattia Thomas Vergara et Nabilla Benattia © Instagram / Nabilla Benattia C'est fou comme un accident domestique est vite arrivé. Dans la journée de vendredi 18 septembre, Thomas Vergara a expliqué sur ses réseaux sociaux, qu'il venait d'être victime d'un violent accident, chez lui, dans sa villa de Dubaï. Allongé sur un lit d'hôpital, l'ancien candidat de télé-réalité a raconté comment il s'est blessé : "Hier j'étais très très malade, mais vraiment crevé. J'ai loupé une marche, je suis à l'hôpital. Je me suis carrément pété le pouce, ouvert en deux. L'ongle a sauté, il est ouvert en deux. J'ai raté la marche et le pied, il a râpé tout le long..."Toujours sur son compte Snapchat, Thomas Vergara a ensuite filmé les infirmiers qui s'apprêtent à le recoudre et à lui faire des points de suture, comme le rapportent nos confrères de Purepeople. Assise à son chevet, son épouse Nabilla Benattia était évidemment là pour lui tenir compagnie et le réconforter. Quelques heures après, le jeune homme de 34 ans a de nouveau pris la parole, et a donné des nouvelles rassurantes : "Bon les amis je viens de rentrer à la maison. Je suis sous calmants." Dans sa maison, le papa de Milann a ensuite filmé l'endroit où sa chute a eu lieu : "J'ai loupé la marche ici. J'ai voulu aller vite je me suis ouvert le pied, c'est invraisemblable quand même. Je suis dégoûté, après il n'y a pas mort d'homme, mais les extrémités il n'y a rien de pire, ça fait très très mal. Ils m'ont mis six points de suture, je n'ai plus d'ongle au niveau du pouce. Maintenant je vais essayer d'aller me reposer", a-t-il finir par confier.Thomas Vergara totalement immobiliséDe son côté, Nabilla aussi s'est exprimée sur l'accident de son époux : "C'est vraiment affreux ! [...] Il a des médicaments, et il doit aller à l'hôpital tous les deux jours pendant encore 5-6 jours, pour voir si ça cicatrise bien", a-t-elle déploré. Au lendemain du drame, Thomas Vergara a de nouveau parlé à sa communauté, en expliquant qu'il est totalement immobilisé, qu'il ne peut pas faire de sport et qu'il ne peut que marcher sur le talon. Deux semaines auparavant, le 3 septembre, Thomas Vergara fêtait son 34e anniversaire. À cette occasion, sa chère et tendre Nabilla lui avait dédié une adorable déclaration d'amour, accompagnée d'un tendre cliché de famille pris à Dubaï, avec les deux parents et leur petit bout de chou Milann. Thomas Vergara © Snapchat Thomas Vergara © Snapchat Thomas Vergara © Snapchat Thomas Vergara © Snapchat Thomas Vergara © Snapchat Thomas Vergara © Snapchat Thomas Vergara © Snapchat Thomas Vergara © Snapchat Thomas Vergara © Snapchat Nabilla Benattia © Snapchat Thomas Vergara © Snapchat Thomas Vergara © Snapchat Thomas Vergara et Nabilla Benattia © Instagram / Nabilla Benattia Thomas Vergara et Nabilla Benattia © Instagram / Nabilla Benattia Thomas Vergara et Nabilla Benattia © Instagram / Nabilla Benattia
19 septembre 2020

Donald Trump : pourquoi la fiancée de son fils avait deux poignets cassés à son mariage

En 2014, Donald Trump se réjouissait de voir son deuxième fils, Eric Trump, devenir un homme marié lorsqu'il disait "oui" pour la vie à la productrice Lara Yunasaka, sous l'œil bienveillant de sa mère, Ivana Trump, de Melania Trump et de l'intégralité de sa famille. Mais selon les informations de ce vendredi 18 septembre du tabloïd britannique The Mirror, cette union aurait pu être perturbée par la malchance. À savoir, la jeune mariée est apparue à la cérémonie avec les deux poignets cassés. Une blessure qu'elle devait à un accident d'équitation.Mais cet incident, ni les plâtres qu'elle devait porter en raison de ces fractures, n'ont jeté aucune ombre sur le grand jour de Lara Yunasaka. "Ces choses arrivent", relativisait-elle dans les colonnes du magazine américain People, quelques jours avant son mariage. Un accident qui ne l'a cependant pas poussé à abandonner l'équitation pour autant. "Plus important encore, j'arrive encore à épouser l'amour de ma vie, le 8 novembre." Pour mieux dissimuler ses blessures, elle a pu recevoir l'aide de son wedding planner et des conseils d'un styliste. Résultat, Lara Yunasaka intégrait la famille d'Eric Trump vêtue de gants.Ils ont fondé leur propre familleDepuis, le bonheur du couple n'a fait que grandir. En 2017, Lara et Eric Trump sont devenus parents d'un petit garçon qui porte le patronyme de son père. Deux ans plus tard, Donald Trump devenait grand-père pour la dixième fois, lorsque les tourtereaux accueillirent leur deuxième enfant. Lara Trump a mis au monde une petite fille en août 2019. Une naissance annoncée sur Twitter, réseau social de prédilection du président américain, par le jeune papa. Dans la foulée, le chef d'État lui répondait en un Tweet enthousiaste : "félicitations pour la naissance de Carolina Dorothy Trump. Si fier !" Même son de cloche du côté d'Ivanka Trump, tant le clan présidentiel est soudé. Un conte de fée perturbé © Zuma Press Un conte de fée perturbé © MLM Un conte de fée perturbé © STARMAX Un conte de fée perturbé © Agence Un accident d'équitation © Backgrid USA Un accident d'équitation © Backgrid USA Un accident d'équitation © Backgrid USA Un accident d'équitation © Zuma Press Un accident d'équitation © Zuma Press En 2014, Donald Trump se réjouissait de voir son deuxième fils, Eric Trump, devenir un homme marié lorsqu'il disait "oui" pour la vie à la productrice Lara Yunasaka, sous l'œil bienveillant de sa mère, Ivana Trump, de Melania Trump et de l'intégralité de sa famille. Mais selon les informations de ce vendredi 18 septembre du tabloïd britannique The Mirror, cette union aurait pu être perturbée par la malchance. À savoir, la jeune mariée est apparue à la cérémonie avec les deux poignets cassés. Une blessure qu'elle devait à un accident d'équitation.Mais cet incident, ni les plâtres qu'elle devait porter en raison de ces fractures, n'ont jeté aucune ombre sur le grand jour de Lara Yunasaka. "Ces choses arrivent", relativisait-elle dans les colonnes du magazine américain People, quelques jours avant son mariage. Un accident qui ne l'a cependant pas poussé à abandonner l'équitation pour autant. "Plus important encore, j'arrive encore à épouser l'amour de ma vie, le 8 novembre." Pour mieux dissimuler ses blessures, elle a pu recevoir l'aide de son wedding planner et des conseils d'un styliste. Résultat, Lara Yunasaka intégrait la famille d'Eric Trump vêtue de gants.Ils ont fondé leur propre familleDepuis, le bonheur du couple n'a fait que grandir. En 2017, Lara et Eric Trump sont devenus parents d'un petit garçon qui porte le patronyme de son père. Deux ans plus tard, Donald Trump devenait grand-père pour la dixième fois, lorsque les tourtereaux accueillirent leur deuxième enfant. Lara Trump a mis au monde une petite fille en août 2019. Une naissance annoncée sur Twitter, réseau social de prédilection du président américain, par le jeune papa. Dans la foulée, le chef d'État lui répondait en un Tweet enthousiaste : "félicitations pour la naissance de Carolina Dorothy Trump. Si fier !" Même son de cloche du côté d'Ivanka Trump, tant le clan présidentiel est soudé. Un conte de fée perturbé © Zuma Press Un conte de fée perturbé © MLM Un conte de fée perturbé © STARMAX Un conte de fée perturbé © Agence Un accident d'équitation © Backgrid USA Un accident d'équitation © Backgrid USA Un accident d'équitation © Backgrid USA Un accident d'équitation © Zuma Press Un accident d'équitation © Zuma Press
19 septembre 2020