News locales

Ce samedi 6 juillet Journée Internationale du Baiser : Embrasser, c’est tromper ???

03 juillet 2019 à 16h14 Par RL

Journée Internationale du Baiser : Embrasser, c’est tromper ?

D’après la dernière étude de l’IFOP pour le site de rencontres Gleeden, 79% des Françaises considèrent qu’embrasser, c’est tromper. 39% d’entre elles pensent même que c’est un acte impardonnable qui justifie une rupture.

Ce samedi 6 juillet, c’est la journée internationale du baiser !

Le baiser, marque d’affection ou de désir, est célébré chaque année au mois de juillet depuis la fin des années 1990. Cette pratique culturelle existe dans de nombreuses civilisations à travers le monde et symbolise souvent l’amour au sein du couple. D’après une étude menée en 2013* par Rafael Wlodarski et Robin Dunbar, deux spécialistes de psychologie expérimentale et évolutionniste, la fonction du baiser sur la bouche est d’évaluer la qualité du patrimoine génétique d’un partenaire potentiel, d’amplifier les sentiments amoureux au sein du couple et d’accroître un état d’excitation sexuelle. Rien que ça ! Avec de telles propriétés, on comprend mieux pourquoi embrasser une autre personne que son partenaire peut être considéré comme un acte de trahison. Alors, dans quelle mesure le baiser est-il considéré comme une infidélité par les hommes ou par les femmes ? Est-ce vraiment une raison suffisante pour rompre ? Grace à son Observatoire de l’Infidélité* en collaboration avec l’IFOP, Gleeden, le leader de la rencontre extra-conjugale dont la communauté compte plus de 5,5 millions de membres à travers le monde, propose des réponses à ces questions. Coup de projecteur sur ce phénomène présent sur toutes les bouches !

Plus de la moitié des Français ont déjà embrassé une autre personne que leur partenaire

En France, 51% des personnes en couple admettent avoir déjà embrassé une autre personne que leur partenaire. Sans grand étonnement, on constate que les hommes se livrent plus facilement que les femmes à ces jeux de langues car ils sont 56% à avoir été infidèles de cette manière contre 45% des membres du beau sexe.

Mais alors, si on embrasse si facilement, est-ce vraiment tromper ?

Pour plus de trois quarts (79%) des Françaises, oui, embrasser quelqu’un d’autre que son partenaire relève bel et bien d’un acte d’infidélité ! Attention messieurs, elles sont mêmes 39% à trouver cela impardonnable et à en faire un vrai motif de rupture. Cependant, les années passant, elles se montrent moins inflexibles : seules 66% des femmes de plus de 65 ans considèrent « qu’embrasser, c’est tromper », contre 86% des moins de 35 ans.

Embrasser, est-ce aussi grave que d’envoyer des « nudes » ?

Plus surprenant, cette enquête révèle que 76% des françaises considèrent que l’échange de textos, SMS ou autres messages virtuels équivoques relèvent déjà d’un acte d’infidélité, au même titre qu’un baiser. Un sexto, c’est tromper ! Les rapports sexuels et bucco-génitaux, quant à eux, sont considérés comme une forme d’infidélité pour 87% des répondantes.

https://www.gleeden.com/